Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

6 avril 2008 7 06 /04 /avril /2008 08:09
  Chronique d'une drague annoncée... Je vous le dis tout net : cette PA ne me correspond pas. Je veux dire, elle ne me concerne pas, ni de près ni de loin. J'en suis l'auteur mais elle a été créée pour la circonstance. C'est d'ailleurs la 1ère que je publie. Et encore, vous l'aurez remarqué, ce n'est pas dans les pages spécialisées de Têtu ou de toutes autres revues très gay(-friendly). J'ai bien un profil (rempli !) ici ou là, à droite, à gauche, sur un, deux, trois... sites de rencontres gays, mais ça s'arrête effectivement là. Sans abonnement, mes connexions ne sont pas régulières et, à dire vrai, ne m'apportent pas grand'chose. Le constat est simple : le chiffre ou le nombre inscrit en face de "Ils ont visité votre profil" est nettement moins grand que celui figurant après "Vous avez vu leurs profils". Et je ne vous parle même pas du début du commencement d'un éventuel dialogue. Vous dire qu'il y en a un nombre certain ou un certain nombre serait vous mentir. Je suis loin de figurer parmi ceux (bôgosses ?) qui annoncent fièrement ne plus savoir où donner de la tête (à défaut d'autre chose). Vous dire qu'il n'y en a pas serait sous-estimé le pouvoir (le rôle) des dits-sites ! J'ai cependant la nette impression qu'avoir (ou passer) un certain âge, avoir un certain physique favorise le temps libre. De repos. Oui, dial, amitié, drague, love (ça c'est Rezog !), peu importe le plan cherché, il est des moments où on se demande ce qu'on fait là. C'est comme être près du téléphone à attendre qu'il sonne et qu'il reste désespèrément muet. Il y a bien quelques noms pseudos dans la case contacts mais même actifs ils restent passifs, sourds à votre désespoir grandissant. Il y a peu, un ami écrivait qu'il envisageait sérieusement de supprimer ses profils, par manque de rentabilité. Faire un tri, ne conserver que ceux fréquentés régulièrement, avec un chiffre de connexions "entrantes" qui au mieux se compte sur les doigts de la main...
 A bien y réflèchir c'est peut-être la meilleure des solutions. On est (on naît ?) ou on n'est pas dragueur dans l'âme, on se l'a joue bôgosse (même si on ne l'est pas !) ou on est honnête avec soi, avec l'autre, et on se dit que son temps est passé... Il faut passer à autre chose !

Partager cet article
Repost0

commentaires

K
excellent lol...nous sommes tous passés par là...il faut tujours garder le retrait necessaire ...rien ne vaut le visuel direct !
Répondre
A


Krystof > Le retrait nécessaire ? Je l'ai intégré depuis longtemps maintenant... Je n'attends malheureusement plus grand'chose de ce genre de sites... :-(



F
Euh j'sais pas ce que t'as vu sur Gayattitude mais j'ai pas de profil sur ce site
Répondre
A

Faerithil > No comment !  ;-)


F
Ah bah dis donc! Un profil sur tous ces sites? OoMoi je ne fréquente que 6 de ceux-là dont 3 régulièrement.PS: Je n'ai pas pu résister à la curiosité d'aller voir tes profils. Sur celui de Gayattitude, j'y ai appris quelques petits trucs qui m'étais inconnu :-p
Répondre
A


Faerithil > P'tit curieux !... Il est certain que tu ne peux pas tout connaître puisque tu refuses mon "rentre-dedans", pourtant, fait en tout bien tout honneur ! lol !!
PS Pour moi aussi ton profil Gayattitude m'a permis de compléter mes connaissances à ton sujet. ;-)



C
Je comprends ces sentiments d'errance... Etant moi-même passé par ces moments d'affreux doute, d'impressions de temps perdu ou de rendez-vous manqués ou impossibles.Et pourtant, c'est pas un de ces sites que j'ai recontré l'homme que j'aime... Et ça fait 5 mois aujourd'hui avec des projets plein la tête et qui se concrétisent l'un après l'autre...L'exception qui confirme la règle, comme on dit !C'est tout le mal que je te souhaite  :-)
Répondre
A


Christian > L'espoir fait vivre, dit-on. Voilà ce à quoi je me rattache...