Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

25 novembre 2014 2 25 /11 /novembre /2014 19:59

Depuis jeudi dernier, le débat fait rage (?) sur les réseaux sociaux et les 2 protagonistes s'opposent à coup d'articles et de tweets auxquels on peut ajouter les centaines de commentaires des internautes supporters de l'un ou de l'autre.

A l'origine de ce conflit, un article publié par David Perrotin sur le site d'informations en ligne Rue89.com, texte dans lequel le journaliste pose un certain nombre de questions sur l'activité de l'association venant en aide aux jeunes victimes d'homophobie, tout en énonçant quelques dysfonctionnements possibles. Si effectivement on peut penser que David Perrotin ne fait qu'énumérer des problèmes qu'il reste à confirmer, la réaction première des dirigeants du Refuge a été de crier au loup, ne voyant dans l'article qu'un tissu de mensonges mis en ordre par un pseudo journaliste ayant recueilli les rancoeurs d'anciens jeunes hébergés par l'association et mis à la porte depuis.

En quelques jours (de jeudi à dimanche) les esprits se sont échauffés. On a ainsi constaté que les partisans de l'un (Le Refuge pour ne pas le citer) pouvaient en devenir injurieux, en parfaite opposition avec les valeurs de tolérance défendues par l'association. D'un autre coté on a pu voir (et comprendre ?) que les reproches faits par les lecteurs de Rue89 semblaient issus d'une possible jalousie entre dirigeants et membres d'associations LGBT agissant contre l'homophobie, chacune à sa façon et dans un domaine différent d'action.

Comme j'ai pu l'écrire et le dire en commentaires sur ces mêmes réseaux sociaux (Facebook et Twitter), l'article de David Perrotin a été publié mercredi soir dernier. Dès le lendemain, Rue89.com a dû faire face à une levée de bouclier (orchestrée par Le Refuge ?) avec une avalanche de critiques sans retenues, injurieuses, voir diffamatoires, distillées par des internautes peu à même pour beaucoup d'appréhender les choses pour en faire un débat construit et honnête. Un fait qui aurait pu être évité si Le Refuge et son président de toujours, Nicolas Noguier, n'avait pas tardé à répondre aux questionnements du journaliste. En effet il a fallu attendre dimanche en soirée pour que l'association mette en ligne un communiqué "Dépassionnons le débat...", à lire ici. Ce délai de réaction (tardive) a permis à tout un chacun de s'exprimer, souvent avec violence, sur le sujet : est-ce que Le Refuge remplit sa mission ? Est-ce que les moyens disponibles et utilisés le sont à bon escient, en respectant la charte de l'association ?

Je me suis permis de juger l'écrit de David Perrotin tout autant que les réactions très vives et sans modération des soutiens au Refuge, expliquant que de mon point de vue la polémique devait cesser au plus vite, rappelant au passage que l'image de l'association risquait d'en prendre un coup si Le Refuge ne faisait rien pour éteindre le feu qui couve, mêm si une question reste sans (réelle) réponse : @LeRefuge vs @Rue89, où est la vérité ?

Partager cet article

Repost 0
AL1 - 25/11/2014 8:00PM
commenter cet article

commentaires

plombier paris 12 01/02/2015 03:32

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement