Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 18:57
  Ce n'est pas faute de le dire ou de l'écrire. Le constat n'est pas nouveau mais pour une fois il apparaît noir sur blanc dans un des magazines sportifs les plus lus de France et de Navarre. Il est publié dans le courrier des lecteurs de L'Equipe Magazine, daté du 22 mars, une rubrique lue par des milliers de pratiquants et autres fans de sports en tout genre... Le voici tel que rédigé par Vincent Jeanton :
 "Devant le remarquable film Harvey Milk, le week-end dernier, j'ai pensé à votre article sur le jeune plongeur australien Matthew Mitcham (L'Equipe Magazine du 7 mars). Milk, premier homme ouvertement gay élu aux Etats-Unis, en 1977. Mitcham, premier homme ouvertement gay champion olympique en 2008. Trente et un ans entre ces deux dates et ce sentiment que le monde sportif est toujours en retard et continue de vivre sous une chape de plomb, même si les femmes sont plus courageuses que les hommes (Martina Navratilova, Amélie Mauresmo...). Il est tout de même étrange qu'aucun joueur de L1, du Top 14, du circuit ATP, qu'aucun coureur cycliste ou pilote de Formule 1 ne puisse dire ce qu'il est sous peine... Sous peine de quoi d'ailleurs ? Je me souviens de Mark Tewksbury, champion olympique du 100 m dos à Barcelone, qui avait annoncé quelques années plus tard qu'il était gay et qui avait perdu tous ses contrats publicitaires. On en est sans doute encore là dans le sport... En politique, les choses ont heureusement mieux évolué."
 Y a-t-il autre chose à ajouter ? Tout est dit, redit. Cette piqûre de rappel ne produira sans doute aucun effet dans le sport de haut niveau mis en cause (?) mais elle a le mérite d'exister et d'être parue dans la bible du sport tirée à plus de 400000 exemplaires...

Partager cet article

Repost 0
AL1 - 24/03/2009 6:55PM - - dans C'est leur vie
commenter cet article

commentaires