Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

24 juin 2008 2 24 /06 /juin /2008 17:46
  Il y a une semaine on fêtait les Pères. Et il en est un(e) à qui il tarde d'en être. Il lui faudra tout de même attendre l'an prochain, puisque c'est seulement dans quelques semaines jours qu'il (qu'elle) deviendra officiellement père à défaut d'être mère... Thomas Beatie est né femme, il est aujourd'hui homme de par la loi mais a conservé ses organes reproducteurs femelles. Il est un trans(exuel) non opéré et a subi une insémination artificielle avec succès il y a près de 9 mois parce que sa compagne n'était pas en mesure de faire de lui le papa qu'il souhaitait être. Reste à savoir s'il sera déclaré père ou mère de l'enfant à naître.
  Selon la loi de l'Orégon, Etat de résidence du couple, même si celui-ci est reconnu administrativement, Beatie sera la mère jusqu'à ce qu'un jugement vienne modifier l'acte de naissance du nouveau-né : l'homme la femme qui accouche de l'enfant est légalement le père la mère de celui-ci. Thomas Beatie devra donc attendre quelques temps (peut-être plus d'un an) avant de devenir papa et sa compagne maman par adoption...
  C'est en fait la première fois qu'un tel cas se présente et aucune loi actuelle ne définit cette nouveauté familiale : père et mère ne font qu'un ! Thomas est légalement un homme, biologiquement encore une femme malgré les hormones mâles injectées et avalées de longue date.
 Un vrai casse-tête pour l'administration américaine... Tout comme pour les futurs parents qui auront sans doute un jour à expliquer à leur enfant qu'à l'origine son père était une femme devenu homme redevenu femme le temps de la grossesse qui lui permette de devenir papa après avoir été provisoirement maman. Bien compliqué tout ça !... Et au fait quand pense le père biologique ? Parce que lui jusqu'à preuve du contraire il n'a pas encore changé de sexe... Bonne fête Papa !

- Up-date - 03/07/2008 23h00

WASHINGTON, 3 juil 2008 (AFP) - Un transexuel américain, qui était né femme avant de subir des traitements pour devenir un homme, a donné naissance jeudi à une petite fille, selon les médias américains.

"Thomas Beatie, qui est légalement un homme mais qui avait gardé ses organes de reproduction féminins tout en subissant une reconstruction de la poitrine et des traitements aux stéroïdes, avait suscité une curiosité internationale en avril lorsqu’il avait annoncé sa grossesse. Cet homme de 34 ans a donné naissance à une petite fille dans un hôpital de Bend (Oregon, nord-ouest), a rapporté ABC News sans donner plus de détail. Thomas Beatie, qui porte une barbe, est devenu "l’homme enceinte" après avoir été invité à l’émission de télévision très populaire d’Oprah Winfrey. "Le désir d’avoir un enfant n’est ni masculin, ni féminin. C’est un besoin humain. Je suis une personne et j’ai le droit d’avoir biologiquement un enfant", a dit M. Beatie lors de ce show. Son épouse, Nancy, ne pouvait avoir d’enfant après une hystérectomie. L’enfant a été conçu par insémination artificielle. La situation unique de Thomas Beatie avait été mise au jour lorsqu’il avait écrit dans un magazine homosexuel américain "The Advocate" en mars une tribune intitulée "le travail de l’amour". "Notre situation est pleine d’inconnus, au niveau social, politique, légal", écrivait M. Bettie, ajoutant avoir rencontré l’hostilité ou les réticences de personnel médical, d’amis et de membres de la famille. Un médecin avait notamment refusé de s’occuper du couple, après avoir consulté un conseil de l’ordre."


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Olivier Autissier 24/06/2008 23:24

Je ne voudrais pas paraître trop réac. Néanmoins, dans la vie il faut faire des choix, rarement dispose-t-on du beurre et de son argent.Est-ce qu'un homme peut être enceint ? A partir du moment où le choix a été fait de devenir un homme légalement, il faut en assumer les conséquences liés à ce statut. On ne peut être et avoir été.Le cas moral se serait posé en cas de grossesse accidentelle, par viol par exemple ou plus naturellement. Mais dans ce cas, il profite d'une situation moyennement réglo. Il veut être homme et mère, soit. Il doit assumer.

AL1 26/06/2008 11:50



Olivier A. > C'est (si je puis dire) le problème de la transexualité femme-homme partielle : ablation des seins, état civil modifié, Thomas a conservé ses attributs féminins de reproduction,
il peut donc être enceint(e) quand il veut ! Avouons effectivement que cela fait désordre !  :-(