Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 10:01

gay-pride-tel-aviv-11-juin-2010.jpg  Difficile de passer à coté. Pour peu qu'on ait allumé la radio, qu'on ait regardé la télé, qu'on ait lu la presse il y a une semaine, on ne pouvait échapper aux reportages sur les tensions israélo-palestiennes, les critiques sur la bataille navale d'un nouveau genre laissant peu de place au reste de l'actualité, alors même qu'ont débuté un peu partout, en France comme ailleurs en Europe, les Gay Prides ou Marche des Fiertés qui occupent traditionnellement les week-ends de juin. Aujourd'hui, enfin hier, shabbat oblige, Israël et gay pride se retrouvent à la Une de la presse pour le défilé annuel de la communauté LGBT à Tel-Aviv. Et comme chaque année, il y avait du monde dans les rues de la capitale économique de l'Etat hébreu...

 "Plusieurs dizaines de milliers d'Israéliens ont participé vendredi dans une ambiance de kermesse à la Gay Pride annuelle de Tel-Aviv, organisée depuis 1998 sous les auspices de la municipalité.

 Sous une chaleur torride, drag queens, militants des droits civiques, homosexuels des deux sexes aux tenues provocantes et hétéros venus en couple ou en famille ont marché dans les rues de la cité balnéaire en agitant des drapeaux aux couleurs de l'arc-en-ciel et d'Israël au son de la dance music.

 Selon les médias israéliens, environ 100.000 personnes ont pris part au défilé, un record d'affluence pour cet événement dont la devise cette année était le verset biblique "tu aimeras ton prochain comme toi-même".

 "L'acceptation de la différence fait notre force", a déclaré, dans une prise de parole au début de la manifestation, le chef du parti Kadima (centriste, opposition), Tzipi Livni.

 Pour la première fois dans ce type de manifestation, un groupe de gays et lesbiennes "alternatif" a défilé avec des slogans "pour des droits égaux à toutes les communautés", faisant allusion notamment aux discrimination subies par la minorité arabe d'Israël.

 D'importantes forces de police avaient été déployées pour protéger les manifestants, tandis que plusieurs grandes artères de la ville étaient fermées.

 Contrairement à Jérusalem, Tel-Aviv a la réputation d'être une cité très libérale du point de vue des moeurs.

 Malgré l'hostilité que les homosexuels, surtout masculins, suscitent dans les cercles religieux en Israël, l'homosexualité n'est plus pénalisée depuis 1988 et certains droits des couples gays ou lesbiens sont reconnus par les tribunaux.

 En août 2009, des dizaines de milliers de personnes s'étaient réunies pour exprimer leur solidarité avec la communauté homosexuelle, endeuillée par une attaque à l'arme automatique dans un centre pour jeunes, dont l'auteur n'a toujours pas été retrouvé.

 Le 8 juin, les organisateurs de la Gay Pride de Madrid ont interdit la participation d'un groupe d'homosexuels israéliens qui devait défiler pour faire la promotion du rassemblement de Tel-Aviv, parce que la municipalité israélienne n'avait "pas condamné" l'arraisonnement meurtrier d'une flottille pro-palestinienne la semaine précédente." [Source et photo : AFP]

 Après Tours et Nantes fin mai, Angers, Lille, Metz, Montpellier le week-end dernier, c'est au tour de Bordeaux, Caen, Lyon, Rennes et Strasbourg d'accueillir aujourd'hui leurs Marches des Fiertés. Bon défilé à tous !

Partager cet article
Repost0
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 17:22
  J'avoue que je n'ai moi-même pas compris la censure de l'ARPP concernant la publicité réalisée pour la sortie de la compilation musicale marquant les 15 ans du magazine Têtu, le double CD n'étant pas destiné, réservé exclusivement, à un public gay et lesbien adulte. La version originale est à voir ci-dessous.

 

"Communiqué de presse Paris, le 10 juin 2010
 Censure d'une publicité de Têtu : SOS homophobie demande à l'ARPP de revenir sur sa décision.
 L'Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP) a censuré une publicité du magazine Têtu pour un album de compilation de tubes musicaux interprétés par Zazie, Cher, Donna Summer, Mika ou encore Lady Gaga. La publicité met en scène des hommes et des femmes semblant apprécier les morceaux de l'album. L'apparition d'un enfant parmi ces acteurs a du être retirée du clip à la demande de l'ARPP, qui a considéré qu'elle « n'est pas en adéquation avec le lectorat de Têtu ». Pourtant, ni le magazine Têtu ni cette compilation musicale ne sont destinés à un lectorat adulte.
 SOS homophobie dénonce fermement cette censure et s'interroge sur les arguments qui l'ont motivée. Le fait que Têtu soit un magazine destiné avant tout à un lectorat lesbien et gay n'en fait pas pour autant un magazine dont le contenu serait dangereux ou malsain auprès des mineur-e-s ; nombre de magazines de la presse féminine ou masculine généraliste diffusent des publicités mettant en avant des enfants sans qu'on les inquiète à ce sujet. Demanderait-on à Elle de retirer la photo d'un enfant d'une de ses publicités ?
 SOS homophobie estime qu'une telle censure est infondée et inacceptable : l'ARPP estime-t-elle que l'homosexualité ne doit pas ê tre montrée aux enfants, voire que Têtu est une revue à caractère pornographique ou, pire, alimente-t-elle l'amalgame entre homosexualité et pédophilie ? L'argument de l'âge du lectorat de Têtu nous apparaît, dans cette affaire, fallacieux.
 SOS homophobie apporte son soutien à Têtu, victime d'une discrimination flagrante, et demande à l'ARPP de revenir sur sa décision de censure."

 

Partager cet article
Repost0
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 07:05

iglhrc-300x200.JPG  Hier le Comité des ONG de l'ONU a refusé de se prononcer une nouvelle fois sur l'octroi par ECOSOC du statut consultatif à l'IGLHRC. Beaucoup de sigles pour comprendre qu'en fait et simplement l'Organisation des Nations Unies ne souhaite pas débattre (pour le moment) de la demande faite par l'International Gay and Lesbien Human Rights Commission d'être reconnue comme organisation non gouvernementale consultative par l'ONU.

 Réuni en session annuelle le Comité des ONG a octroyé un statut consultatif à diverses associations et organisations mais a décidé de surseoir (encore !) à toute décision concernant l'association IGLHRC créée par des activistes LGBT russes et américains en 1990. Le dit Comité n'a pas motivé publiquement son refus, ce qui ne nous permet pas (pour l'heure) de connaître les raisons de ce nouvel échec de l'IGLHRC. Espérons seulement que ce énième veto de l'ONU ne vienne pas démotiver les membres de cette organisation internationale qui consacre son temps à la défense des droits de l'homme au nom des personnes qui souffrent de discrimination ou d'abus sur la base de leur orientation sexuelle réelle ou perçue, l'identité de genre ou d'expression.

 Notons également que l'IGLHRC remet chaque année un prix appelé Felipe de Souza Award honorant une personne (un activiste !?) ou à une association qui s'est distinguée dans la lutte contre les discriminations LGBT. Occasionnellement ce prix est complété par un Outspoken Award (à traduire par le prix du franc-parler) attribué à une personne dont les paroles, les déclarations ont largement contribué à faire progresser les droits et la compréhension des personnes LGBT et intersexuelles localement comme partout dans le monde. Ainsi en 2008, c'est l'archevêque sud-africain Desmond Tutu qui a reçu cet Outspoken Award pour son oeuvre, ses combats. Lequel avait déclaré, rappelons-le : "Je me suis élévé contre l'injustice de l'apartheid, contre le racisme, qui condamne les gens pour quelque chose dont ils ne sont pas responsables, leur appartenance ethnique. Il était impossible que je ne proteste pas quand les gens sont chassés pour quelque chose qu'ils n'ont pas choisi, leur orientation sexuelle !"

 

- Up-date - 21/07/2010 : L'ONU vient enfin d'accorder le titre l'ONG consultative à l'IGLHRC, c'est à lire ici.

Partager cet article
Repost0
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 20:16

klm-gay-flight-attendants-refuse-iran-stop.jpg  La compagnie aérienne néerlandaise KLM Royal Dutch, filiale du groupe Air France-KLM, est confrontée depuis quelques jours à un problème crucial : un certain nombre de ses personnels navigants commerciaux (PNC) masculins, ouvertement gay, refuse d'être programmé sur des vols à destination de l'Iran. Ces stewards veulent être dispensés d'escale à Téhéran, capitale d'un pays intolérant qui persécute les homosexuels, et craignent pour eux-mêmes. Ils déclarent ne pas se sentir en sécurité pendant leur temps de présence sur le sol iranien, notamment s'ils doivent y passer une nuit en raison des temps de repos obligatoire.

 Le journal AD de Rotterdam rapporte dans son édition d'avant-hier que la direction de KLM et les syndicats sont conscients du problème mais que la solution est compliquée : accepter de transférer ces PNC sur d'autres destinations obligerait la compagnie à les remplacer par des hôtesses sur les vols vers l'Iran opérés 5 fois par semaine. Or le personnel féminin, obligé de porter un foulard à l'arrivée à Téhéran, est lui aussi de plus en plus rétissant à voler vers l'Etat islamique...

 KLM, qui ne veut pas faire d'exception, refuse donc pour l'instant de prendre en compte la demande de son personnel homosexuel et déclare que des mesures seront prises si, d'aventure, les escales à Téhéran devenaient réellement dangeureuses pour ses employés.

Partager cet article
Repost0
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 05:45

comic-screen-gay-lead.jpg  Ce lundi 17 mai est la Journée Mondiale de Lutte contre l'Homophobie 2010. Cette journée de mobilisation est l’occasion aussi pour [le site] Comic Screen d'apporter son soutien et d'affirmer son engagement contre toutes les discriminations en proposant un petit sujet sur les super héros et l'homosexualité.

 Des hommes qui portent des collants moulants, montrent volontiers leur slip et aiment se déguiser tout en exhibant leurs biscotos saillants… Les super héros seraient-ils gays?

 La comparaison, certes facile, n’est pourtant pas si saugrenue...


 La suite est à lire ici. [Source : ComicScreen.com]..

Partager cet article
Repost0
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 00:20

eclair-rainbow-fauchon.jpg  C'est une information publiée par la filière professionnelle boulangerie pâtisserie : à l'occasion du prochain mois de juin, traditionnelle période des Marches des Fiertés (ex-Gay Pride), le traiteur parisien Fauchon lance un éclair multicolore nappé des couleurs arc-en-ciel selon un procédé déjà utilisé par le passé par la célèbre maison de gastronomie de luxe de la Place de la Madeleine.

 Mêlant les saveurs de la violette à celles de la vanille, "l’éclair rainbow" affichera les couleurs franches d’un arc-en-ciel engagé et ludique. Un hommage à la communauté homosexuelle et aux Marches des Fiertés qui se dérouleront dans plusieurs villes françaises tout au long du mois de juin, notamment le 26 à Paris.

 Création de Christophe Adam, Chef Exécutif de la maison, le petit gâteau utilise une technique originale de nappage : ses fondants colorés sont mis en poches et tempérés ensemble pour obtenir la même texture. Chaque couleur est ensuite déposée en série sous formes de petits boudins sur les éclairs bordés de règles. Les différentes couleurs s’affaissent ensuite sur les éclairs, le retrait des règles produisant le mouvement sur les bords du nappage. Un travail d'artiste, plus que d'artisan, qui a un prix : "l'éclair rainbow" sera mis en vente pendant le mois de juin (uniquement ?) au prix de 6 € la pièce !

Partager cet article
Repost0
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 19:26

dixie-longate-helps-matthew-shepard-foundation-200x300.jpg  Oui, et ça prêterait à sourire si cela n'était vrai. Aujourd'hui tous les moyens sont bons pour collecter et obtenir les fonds financiers nécessaires qui font défaut aux associations pour couvrir l'ensemble de leurs actions et autres projets, quel que soit le milieu dans lequel elles interviennent.

 Et, là, la collaboration entre la Matthew Shepard Foundation et la célèbre marque de boîtes en plastique est totale et surprenante... Si vous connaissez Tupperware, vous savez que depuis la fin des années 40 le fabricant distribue ses produits via la démonstration-vente à domicile. Et c'est en fait la vendeuse N°1 aux Etats-Unis qui a décidé de soutenir l'association dirigée aujourd'hui par la mère du jeune homosexuel torturé et assassiné en octobre 1998.

 Au cours d'une de ses démonstrations, des fans de l'excentrique Dixie Longate lui ont proposé de venir en aide à la fondation Matthew Shepard. Comment ? En reversant une partie du produit de ses ventes, donc de ses bénéfices, à l'association de Judy Shepard. Vente à domicile comme vente via Internet. Ce jusqu'au 13 mai prochain...

 Une initiative symbolique à saluer, parmi d'autres, et qui mérite (avec retard) d'être médiatisée malgré le coté très kitch qu'a de nos jours la marque Tupperware. Mais, reconnaissons-le, la cause est noble.

Partager cet article
Repost0
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 07:48

ibrahimovic-and-pique-200x300.jpg  A voir ces deux-là aussi proches, dans une attitude que ne renierait aucun couple homosexuel, on comprend mieux le buzz que fait cette photo d'amateur publiée sur le Net il y a quelques jours. S'ils n'étaient pas célèbres, il n'y aurait eu aucune rumeur, juste le plaisir d'admirer deux jeunes hommes qui ont des choses à se dire dans un moment de tendresse...

 Sauf que dans ce cas précis, l'angle de prise de vue en rajoute beaucoup. Oui, selon les protagonistes et leurs proches, ça ne serait qu'un salut viril et une confidence à voix basse ayant nécessité ce rapprochement équivoque.

 A gauche, Zlatan Ibrahimovic, star du ballon rond, avant-centre du FC Barcelone, plus ou moins en réussite actuellement, à droite, Gerard Piqué, footballeur dans le même club. Photo prise par un supporteur des blaugranas alors que les deux joueurs quittaient le centre d'entraînement du club catalan. Et une pause à peine dissimulée au regard des dizaines d'aficionados présents...

 Alors pourquoi ce buzz ? Pour qui ? Par qui ? Car c'est plutôt vers là que devraient s'orienter les questions. Sur l'homosexualité supposée du grand Suédois [Ibrahimovic, NDLR !] il n'y a rien à redire, sauf peut-être à s'étonner de sa réponse faite à la journaliste Laura Lago de Telecinco :"Viens chez moi et on verra si je suis homosexuel... Tu pourras amèner ta soeur aussi !". Sûr que ce n'est pas du meilleur effet. (A voir et à écouter ici). Ibrahimovic n'est pas gay, qu'on se le dise, un point final c'est tout. Mais, alors, à qui profite le crime buzz ? Beaucoup, dont je suis, pensent que l'avant-centre barcelonais, en mal de reconnaissance tant auprès du public que des dirigeants de son club, peut être à l'origine de cette affaire people qui a pris des proportions inimaginables de l'autre coté des Pyrénées. Faire parler de lui pour sauver sa saison, sa place au sein d'une équipe où la concurrence est vive. Et pour le reste, un éventuel coming-out à propos d'une bisexualité (plus courante qu'on ne le dit dans ce milieu), on laissera volontiers l'intéressé en dire plus quand il le voudra vraiment. C'est son problème !

  L'autre point d'étonnement ? La discrétion et le silence de Gerard Piqué depuis la publication de cette photo. Comme s'il ne figurait pas sur l'image la plus vue sur Internet depuis le week-end dernier. Alors, Gerard, complice ou petit copain de Zlatan ? Rien à dire pour défendre un ami dans le... doute ?

PS Pour ceux qui douteraient des facultés très gay qu'a Ibrahimovic à mater les bôgosses (?), voyez ceci !

- Up-date - 25/05/2010 6:15PM - Je posais la question, voici la réponse. Gerard Piqué a enfin donné une explication et son point de vue sur l'affaire de la photo. Aujourd'hui, dans le quotidien espagnol La Vanguardia, le défenseur du FC Barcelone déclare que les 2 footballeurs parlaient à ce moment-là du livre de Gerard Piqué paru récemment et que la photo (vue plus tard dans les vestiaires) avait fait bien rire l'ensemble de l'équipe. L'Espagnol dit avoir pris cela à la plaisanterie, n'hésitant pas à parler de Zlatan Ibrahimovic comme de son amoureux, ajoutant qu'"il y a des gays dans le football. Ils restent silencieux vu l'univers macho qui entoure ce sport. Mais ils pourraient le révèler sans problèmes"... C'est tout ce qu'on lui demande !

Partager cet article
Repost0
8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 16:59
 gay-pride-vilnius-police-lacrymogene
  Il fallait s'y attendre, après bien des vicissitudes pour obtenir l'autorisation d'organiser cette première Gay Pride des pays baltes interdite jusqu'au dernier moment, la communauté LGBT lituanienne avait reçu des menaces des opposants à cette marche des fiertés qui avaient annoncé la couleur : tout faire pour en éviter le bon déroulement.
 "La police a lancé des gaz lacrymogènes en direction de plusieurs centaines d'opposants anti-gay venus protester contre la première marche d'homosexuels, la Baltic Pride 2010, organisée samedi à Vilnius.
 Les forces de l'ordre ont ainsi répondu aux attaques de quelque 2.000 opposants anti-gay qui ont lancé des bouteilles, des pierres, des pétards en direction des manifestants, policiers et journalistes. Dix-neuf personnes parmi les opposants anti-gay ont été interpellées, selon la police.
Plus de 300 personnes ont défilé samedi sous haute surveillance des forces de l'ordre à Vilnius dans la première parade d'homosexuels jamais organisée en Lituanie. En quête de reconnaissance, les milieux gays lituaniens ont pu bénéficier du soutien de plusieurs officiels européens, dont notamment la ministre suédoise Birgitta Ohlsson et de députés européens come Michael Cashman et Ulrike Lunacek. Aucun homme politique lituanien ne s'est joint à la parade.
 "Nous avons franchi un pas décisif vers plus de tolérance", a déclaré à l'AFP Vytautas Valentinavicius, l'un des organisateurs de la parade. La tenue du défilé était incertaine jusqu'à vendredi, quand finalement le tribunal suprême administratif de Lituanie a autorisé la parade d'homosexuels, cassant une interdiction décidée en première instance deux jours plus tôt. "J'ai le sentiment d'avoir participé à un événement historique", exulte Ieva, étudiante en médecine, qui s'affiche en couple avec Monika. "Mes amis savent que je suis lesbienne, mes parents non. La pression du modèle traditionnel est très forte. Mais ils verront les photos et (constateront) que nous sommes des gens normaux. J'espère que ce sera plus facile pour leur apprendre" la vérité, espère Ieva.
 Au rythme donné par quelques batteurs, les participants ont défilé dans la bonne humeur, déployant une grande bannière arc-en-ciel d'une trentaine de mètres de long sur laquelle on pouvait lire: "Nous marchons pour ceux qui ne peuvent pas". "J'ai plusieurs amis homosexuels qui occupent des postes importants. Je suis là pour eux. Ils n'ont pas osé venir de peur d'être reconnus. Ils ont peur d'être victimes d'opinions négatives sur leur lieu de travail", a expliqué à l'AFP Ramune Zvirblyte, employée au bureau des relations internationales d'une université lituanienne, elle-même venue avec lunettes noires et chapeau. "Je suis fier d'être là. C'est important d'être là pour soutenir les autres. Je n'avais pas peur pour ma sécurité", a expliqué un militant écossais pour les droits homosexuels Stiofan Mc Fadden.
 A la fin de la parade, les manifestants ont été escortés en bus en dehors du centre de la capitale pour éviter des affrontements." [Source : AFP]
Partager cet article
Repost0
27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 19:17

baiser-homosexuel-a-rome.jpg

  "Excès de pudibonderie ou hypocrisie? La commune de Bergame en Lombardie, dans le nord de Italie, a décidé mardi d'interdire une exposition en plein air de photos rassemblant des clichés de baisers entre homosexuels, en raison de son contenu jugé «trop fort», notamment pour «les enfants et personnes âgées» d’après le maire, Franco Tentorio (droite).

 Une décision d’autant plus susceptible d’attiser les polémiques que cette exposition, intitulée «Baisers volés», devait être présentée au public lors de la Journée mondiale contre l'homophobie, le 17 mai.

 Pour sa part, l'association italienne de défense des droits des homosexuels Arcigay a dénoncé dans un communiqué une «attitude intolérante vis-à-vis des homosexuels». L'exposition se fera tout de même, mais dans un espace privé, a indiqué Arcigay. «Notre objectif est de montrer que certaines images sont tout-à-fait légitimes et pas du tout inconvenantes», ajoute le communiqué. «Nous voulions démontrer la normalité de l'affection entre homosexuels, à travers des photos de baisers homosexuels, mais aussi entre hommes et femmes, mères et filles et personnes âgées».

 Ces derniers mois, l'Italie a connu une recrudescence des agressions homophobes, conduisant les associations homosexuelles à organiser des manifestations, notamment à Rome. L'Italie ne reconnaît pas les unions homosexuelles, et la Cour constitutionnelle a rejeté le 14 avril une série de recours demandant la reconnaissance des mariages homosexuels." [Source : 20minutes.fr]

Partager cet article
Repost0