Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

20 mai 2007 7 20 /05 /mai /2007 21:12
lady-moura.jpg  Profitant de 2 jours de repos, Monsieur 53%, de son vrai nom Nicolas Sarkozy, s'est invité à Cannes (au Festival !) mais, rassurez-vous de suite, il n'y est pas arrivé en yatch. En fait, bien qu'en résidence (non loin de là) au Fort de Brégançon, il n'a pas fait le déplacement. C'est la toute nouvelle ministre de la Culture qui, invitant les journalistes à une conférence de presse, a lu un message signé du Président de la République. Sans doute celui-ci, qui n'est pas venu jusqu'au Palais des Festivals, a-t-il craint que des têtes mal pensantes crient encore au loup (?) s'il s'était mêlé au show-biz et au gratin du cinéma réunis pour la célèbre quinzaine. Et puis être présent à Cannes le jour où le Lady Moura s'échoue sur des hauts-fonds à quelques encablures du port cannois, à la vue de tous, sans doute cela aurait-il fait mauvais genre. Nicolas Sarkozy n'étant pas encore un intime du milliardaire saoudien Nasser Al-Rashid (qui n'est pas coté au CAC 40 !), propriétaire du yatch accidenté, il n'a pas eu à refuser une offre de séjour, lequel pour le coup s'est terminé par une évacuation des passagers et une (petite) pollution maritime. Qui a cependant nécessité la mobilisation des moyens anti-pollution régionaux, la pose d'un barrage flottant et... la fermeture (pour le week-end) des plages privées des hôtels Martinez et Carlton !
  Voilà un sujet tout trouvé pour la première réunion de préparation du "Grenelle de l'Environnement" qui fera se rencontrer, ce lundi à l'Elysée, outre le Président de la République, son méga-hyper-géant ministre (entre autres) de l'Ecologie (et des Transports !), Super Juppé, des experts et les représentants des associations concernés par le problème...
Partager cet article
Repost0
18 mai 2007 5 18 /05 /mai /2007 19:30
sarkozypresidentdecoupage.jpg  J'ai fait un rêve... Et si le nouveau Président de la République avait trompé tout son monde, et même plus... Et s'il s'était servi de la France gaulliste et de droite, conservatrice au sens étatsunien du terme, en ratissant même plus large, pour obtenir une majorité et être élu. Et une fois en poste, avec un gouvernement de grande ouverture, mener une politique sociale à l'opposé de son programme initial ? Et s'il était, au contraire de ce qu'il a montré pendant près de 5 années de campagne électorale (pour lui), un homme réellement proche du peuple, l'ayant toujours compris et en connaissant les vraies souffrances ? Et si, au final, il était un homme de gauche ? Se servant de ses "amis du CAC 40" pour mieux les tromper et redistribuer leurs richesses gagnées à la sueur de leurs salariés... D'où le revirement entrevu (?) dans ses discours et ses actes depuis le premier tour de la Présidentielle. D'où un gouvernement ouvert au centre, à gauche, à la société civile, dont on remarquera avec amusement que les membres, ministres et secrétaires d'Etat (sauf un), sont géographiquement issus des régions françaises dans lesquelles la candidate socialiste a fait ses meilleurs scores. Des nominations comme pour remercier ces (ses) électeurs de gauche.
  Je vous le dis, tout net, Nicolas Sarkozy est un homme de gauche ! PTDR !

PS Le Président Sarkozy à découper est issu du blog Sarkostique.

Partager cet article
Repost0
16 mai 2007 3 16 /05 /mai /2007 23:21
  Il y a peu encore Nicolas Sarkozy niait toute connivence entre les politiques et les médias... Ce soir, non sans humour (!), on peut effectivement le prendre au mot : il ne faut en aucun cas voir un mélange des genres dans le fait que Laurent Solly, ex-directeur adjoint de campagne du nouveau Président de la République, rejoint l'état-major de TF1... Dans le fait que Myriam Lévy, journaliste au Figaro (et principal critique de Ségolène Royal au sein du quotidien), est nommée conseillère en communication de François Fillion, futur Premier Ministre... Dans le fait que Catherine Pégard, rédactrice en chef du service politique au Point, quitte l'hebdomadaire pour un poste au sein de l'équipe présidentielle à l'Elysée... Dans le fait que Georges-Marc Bénamou, ex-Nice Matin et éditorialiste à i-Télé, migre lui-aussi vers le Château de la Rue du Faubourg-Saint-Honoré, après avoir conseillé N. Sarkozy au coté d'Henri Guaino...
  Non il ne faut vraiment pas y voir de mal. C'est naturel ces gens-là !

- Up-date - 18/05/2007 : Pour être agréable à tous (mais ai-je besoin de l'être, éventuellement de me justifier ?), il va sans dire que ces pratiques d'amitiés (ou d'inamitiés) politico-médiatiques n'ont pas de couleurs politiques. Elles se pratiquent aussi bien à Droite qu'à Gauche... Je ne fais que critiquer un état de fait dont les acteurs refusent d'admettre la réalité ! Et disons que j'ai saisi l'opportunité du moment pour dire ce que j'en pensais !
Partager cet article
Repost0
16 mai 2007 3 16 /05 /mai /2007 05:00
"Allez, saluez l'Artiste, c'est son dernier tour de piste.
A reculons, traînant des pieds, le sourire triste.
Forcément une santé de fer, ça laisse quelques regrets.
Ca laisse surtout un goût amer, dans les dorures du Palais.
Tour à tour équilibriste, et maître illusionniste,
Acrobate, mais sans risque, et même contortionniste,
Sait jouer le jongleur de promesses, lanceur de couteau,
Mais jamais les yeux bandés, pour mieux cibler le dos.

Salut l'artiste
Et sonne la retraite,
Adieu beau Phénix
Les congés à perpet'.

Un bel hommage à l'artiste, à la carrière exemplaire.
VRP mondial, mais chez nous grand homme d'affaires.
Curriculum vitae à faire pâlir d'envie,
Comme une histoire d'odeur qui fait pas mal de bruit.
Des essais transformés, pas vraiment Pacifique,
Le meilleur ami du monde, et pleins de grands potes en Afrique.
Sans une égratignure, juste une vilaine "Fracture",
On le sait depuis longtemps, le Phénix a la peau dure.

Salut l'artiste
Et sonne la retraite,
Adieu beau Phénix,
Les congés à perpet'.

Il est temps de passer le relais, tendre le bâton.
Ils sont déjà des dizaines d'amis qui attendent dans le salon.
Dernier tour de piste, mais ne te retourne pas,
On saura se consoler avec bien pire que toi.

Salut l'artiste,
Et sonne la retraite,
Adieu beau Phénix
Les congés à perpet'."
[no one is innocent] "Salut l'Artiste" extrait de l'album "Gazoline"
Partager cet article
Repost0
12 mai 2007 6 12 /05 /mai /2007 19:22

portesouvertesspa.jpg

  J'étais persuadé d'avoir entendu ça ce matin à la radio. Je sais que j'avais écouté d'une oreille distraite. Et c'est seulement ce soir que j'ai eu confirmation de mon erreur. J'aurais dû comprendre SPA comme Socièté Protectrice des Animaux, et non pas spa, comme ces bassins à remouds dans lesquels certains d'entre nous aiment à passer du bon temps pour se délasser, pour se détendre (?), si possible à plusieurs... C'est donc bien un week-end portes-ouvertes mais pas là où je l'avais pensé, pas là où vous l'espèriez ! PTDR !!

  Aujourd'hui, demain, nous sommes invités à aller chercher un ami ou un compagnon à quatre pattes dans les refuges de la SPA et non pas au sauna ou à la salle de gym du coin ! Ce n'est pas tout à fait la même chose... Journées d'adoption, qu'ils appellent ça !

  L'animal sera un peu plus poilu (Qui a dit beaucoup plus ?). Et nul doute qu'il se laissera caresser un peu plus facilement que certains bipèdes, à défaut de venir ronronner au creux du bras ou sous la couette... Bon week-end, bonne chasse à tous !

Partager cet article
Repost0
12 mai 2007 6 12 /05 /mai /2007 15:28

mannequinhomme.jpg   Cela s'est passé au cours d'une fête entre amis. Parmi les invités il y avait tout de même, pour vous, ce bel inconnu. Pas insensible à son charme vous l'avez abordé en espérant ne pas rentrer seul chez vous... Il n'a pas dit "Non !". Le courant est même passé relativement vite. Il s'est montré joueur mais a été rétissant à se dévoiler plus. En fait, la soirée avançant, vous vous êtes aperçu qu'au final vous ne savez que peu de choses de lui. A part son prénom, rien. Quelles sont ses envies ? Serait-il en phase avec vous ? Et même, quel est son âge ? Il s'est joué de vous. Faîtes comme lui ! Visiblement le jeu des questions réponses a tourné en sa faveur. Retournez la situation.

  Proposez-lui un jeu ! Demandez-lui de penser au nombre de nuits par semaine pendant lesquelles il aimerait faire l'amour avec... vous ! Dîtes-lui de multiplier ce chiffre par 50, puis d'ajouter 44 au nombre obtenu. Ensuite il multiplie le résultat par 200 et y rajoute 107. Toujours mentalement il termine en retirant (par soustraction) son année de naissance... Calcul terminé, proposez-lui de vous donner le nombre final qu'il vient de mémoriser. Et bluffez-le : vous avez les renseignements que vous vouliez...

   Le total est à 4 chiffres ? Vous pouvez aller voir ailleurs, il n'a pas envie de passer à l'acte avec vous... Le total est à 5 chiffres, vous avez toutes vos chances !...

   Pourquoi ? Avant toute chose vous n'avez pas tout perdu, les 2 derniers chiffres (unité et dizaine !) du total vous donnent son âge... Les 2 chiffres qui précèdent (centaine et mille) vous précisent sa position (sexuelle !) préférée... Et le premier chiffre (dizaine de mille), s'il existe, vous confirme le nombre de nuits qu'il souhaite passer avec vous !

PS Le beau garçon de la photo est... un bel inconnu, à l'occasion mannequin pour Dior !

 

Partager cet article
Repost0
10 mai 2007 4 10 /05 /mai /2007 21:34

  2006, je suis fils de ministre (futur Président) et avec mon scooter (c'est celui de mon frère qui a été volé... et retrouvé !) j'ai eu un petit accident à Paris, sur une célèbre place. J'ai percuté et légèrement endommagé la voiture qui me précèdait. Ayant pris peur je n'ai pas fait le constat d'usage et je me suis enfui comme un voyou... Manque de chance pour moi, des témoins ont le relevé le numéro d'immatriculation de mon 2-roues et après quelques jours de recherche le propriétaire et la compagnie d'assurance du véhicule abimé m'ont identifié. Ils m'ont adressé à 3 reprises la facture des frais de réparations (quelques centaines d'euros). A ce jour je n'ai toujours pas pris la peine de payer mes dettes. Et mon père, tout ministre de l'Intérieur qu'il était, représentant de la loi, ne m'a même pas encouragé à le faire !...

  2007, je suis intermittent du spectacle, musicien à mes heures, après avoir collaboré avec divers médias nationaux en tant que journaliste... Dimanche 6 mai au soir je me promenais avec 3 amis aux environs de la Place de la Bastille lorsque des manifestants pacifistes ont organisé un sitting auquel nous avons décidé de participer. Sont alors arrivés des casseurs qui ont commencé à lancer des pavés sur les CRS stationnés à proximité. Voulant quitter les lieux au plus vite nous nous sommes vu interdire par la Police l'accès à la Rue Saint-Antoine, menant à mon domicile... Ayant eu le malheur de ramasser et de mettre dans ma poche un pavé pour le conserver en souvenir (pensez donc, un pavé de la Bastille !) j'ai été interpelé par un policier en civil qui a déclaré m'avoir vu agressé d'autres représentants des forces de l'ordre. Malgré les dénégations de mes amis et de divers témoins, confirmant que je n'avais pas participé aux échauffourées, j'ai été arrêté et placé en garde à vue : présenté en comparution immédiate j'ai été jugé coupable et condamné (mercredi dernier) à 4 mois de prison ferme (sans sursis !)...

...Toute ressemblance avec des personnes pouvant exister ne serait pas qu'une pure coïncidence !

Rappel : il est indispensable de condamner toute forme de violence... et personne n'est au-dessus des lois !

Partager cet article
Repost0
9 mai 2007 3 09 /05 /mai /2007 17:53
  Vous étiez peut-être trop occupés pour être devant la TV dimanche et suivre la soirée électorale ? Voici une séance de rattrapage (en 3 parties) signée Les Guignols (de Canal+). Début du direct (ou de l'enregistrement, c'est comme vous voulez !) à 19:40... Et n'oubliez pas que c'est de l'humour...
 


Partager cet article
Repost0
5 mai 2007 6 05 /05 /mai /2007 09:28
  C'est l'Equipe Magazine qui nous l'apprend aujourd'hui : "L'un des photographes new-yorkais les plus branchés du moment a été choisi pour immortaliser le calendrier des Dieux du Satde 2008, qui sera mis en boîte du 14 au 20 mai dans un lieu tenu secret. Steven Klein s'est rendu célèbre par ses campagnes de pub pour Dolce & Gabbana ou pour ses portraits de Prince et de Madonna. Ses tarifs habituels (80 000 $ la journée !) ne collant pas avec le budget du club parisien [de rugby, NDLR], Max Guazzini a usé de son charme et de sa persuasion pour faire revenir le photographe-star à des ambitions plus raisonnables. Le nouveau calendrier devrait abandonner l'esthétique "je laisse tomber mon savon dans les douches" pour tendre à du sérieux-classieux."
  Avec cette info, la chasse est ouverte : celui qui sera (avant le 20 mai minuit !) le premier à me ramener une photo volée (avec preuves* à l'appui !) de la séance "mise en boîte" se verra offrir le dit calendrier quand il sera mis en vente...
  Amusez-vous bien, et bon matage ! Lol !!!

* (Pas con le mec) Je suis seul autorisé à définir ce qui est preuve ou ne l'est pas ! MDR !!

Partager cet article
Repost0
3 mai 2007 4 03 /05 /mai /2007 06:06
  Non, je ne reviens pas sur mon post précédent "Patrice et Nicolas" même si un des 2 artistes  jouait bel et bien un rôle de composition dans la fiction inédite vue hier soir à la TV : "Ne me montrez pas du doigt... avec cet index pointé..." Certains n'hésitent pas à dire que Nicolas S. a été calme et doux comme un agneau au contraire d'une Ségolène R. offensive comme rarement vu (?).
  Pourtant l'invective et le doigt en avant ont été par le passé très (trop) souvent un des moyens d'expression favoris du candidat, que ce soit au cours de débats, lors de meetings ou dans la rue à la rencontre du public... Il était bien l'homme blessé hier soir, gêné qu'un(e) autre ait pu lui voler le rôle récurant qui l'habite depuis ses années passées Place Beauvau... Pour preuve, à la TV les rôles qui, épisode après épisode, année après année, collent à la peau sont ceux de policiers. Voyez l'inspecteur Colombo, le commissaire Moulin, Julie Lescaut ou Navarro. Mêmes gestes, mêmes mimiques, mêmes expressions... Le ton sans retenue et le doigt pointé de Nicolas S. ? Une marque déposée (à ne surtout pas lui voler) !
Partager cet article
Repost0