Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

25 avril 2008 5 25 /04 /avril /2008 19:36
  "L'affaire fait grand bruit en Italie. La Stampa du 25 avril révèle qu'une descente de police a eu lieu jeudi dans le sauna gay "Antares" à Turin. Parmi les clients pris sur le fait, figuraient deux évêques, dont "un de Côme ou peut-être de Lugano", a affirmé le patron de l'établissement. L'évêché de Lugano réfute qu'un prélat du diocèse ait pu être présent dans le sauna ce jour-là.
 
"Ce n'est pas possible. Notre évêque était toute la journée à Lugano. Et il n'y a qu'un évêque dans notre diocèse. Je confirme donc que ce n'est pas le cas", a affirmé à l'Apic Gianni Ballabio, secrétaire de l'évêché, visiblement ébranlé par ces accusations divulguées par La Stampa. Le quotidien italien met en cause "un haut prélat (peut-être) suisse" et "un évêque orthodoxe". Le patron de l'établissement, interviewé par La Stampa, se montre plus précis en situant l'origine du prélat à Côme ou Lugano.
 C'est suite à la découverte d'un réseau de prostitution, activité illégale en Italie, que les forces de police, formées de 40 agents selon le patron de l'établissement, ont investi le sauna gay. Les hommes d'Eglise semblent être en bonne compagnie, la liste des clients établie par la police comprenant entre autres un ancien maire issu de Forza Italia, le président d'un institut supérieur, des avocats, des médecins, des journalistes, des managers, un acteur de théâtre et un professeur d'université."
Source : Apic.ch 25/04/2008
Partager cet article
Repost0
23 avril 2008 3 23 /04 /avril /2008 20:31
  Vous ne connaissez pas WKD ? Personne ne peut vous en vouloir. Tout le monde n'est pas amateur de vodka... Comme la plupart des fabricants et distributeurs d'alcool WKD* fait preuve d'imagination et d'humour pour promouvoir ses vodkas, notamment auprès des jeunes consommateurs principalement visés par les nouveautés Original Vodka Iron Brew, Blue ou Red. Et puisqu'il est de notoriété publique que ces jeunes sont généralement blagueurs, voire moqueurs, surtout après avoir absorbé beaucoup un peu d'alcool. Alors quand on veut casser le coup d'un pote, avec WKD*, on ne s'y prend pas autrement. Humour so british !



* A consommer avec modération.
Partager cet article
Repost0
20 avril 2008 7 20 /04 /avril /2008 20:45
   Plus Mieux qu'un long discours... Un Deux mots en hommage... Merci Farid !

Partager cet article
Repost0
17 avril 2008 4 17 /04 /avril /2008 03:57
  Ils vous font rêver... Question ou affirmation ?! Peu importe, c'est comme ça qu'on les aime. Avec l'uniforme... En fait c'est la représentation que l'on veut nous imposer du fantasme gay. Preuve en est que dans nombre de films érotico-pornographiques le(s) héros porte(nt) l'uniforme. Pourquoi ? Allez savoir... Prenez le pompier. Qu'il vous arrose avec sa lance à incendie, qu'il vous prenne dans ses bras musclés pour (re)descendre l'échelle à incendie, vous ne voulez en fait qu'une chose : qu'il attise votre feu intérieur après avoir retiré sa veste de cuir !
 Et le policier ? Il représente l'autorité, la loi, les menottes... Et quand il joue avec sa propre arme de service vous en redemandez encore et encore... Un pistolet à ne pas mettre entre toutes les... mains ! Qu'alliez-vous imaginer ?
 Le travailleur manuel, qu'il soit maçon, charpentier ou plombier, a toujours avec lui une boîte à outils bien fournie... Mais ce n'est pas pour cela que le chantier avance plus vite. Au contraire !
 Le jeune cadre dynamique ? Déshabillez-moi ! Du costume cravatte aux sous-vêtements il y a de quoi largement occuper le temps imparti au rendez-vous qu'il vous aura donné...
 Le rugbyman ? Ce doit être le corps musclé bien ajusté dans le short et le maillot maculés de boue, à savonner sous la douche après l'effort. Sans parler du vestiaire où vous retrouvez le groupe, l'équipe pour un jeu de serviettes vagabondes...
 Le mécanicien ? La combinaison pleine de graisse, les mains et le visage couverts de traces de cambouis ? Par chance il est capable de tout réparer et de vous prêter sa clé anglaise à pipe !
 Le surfeur ? L'uniforme réduit à sa plus simple expression ! C'est surtout le teint hâlé, la peau bronzée et légèrement salée. La plage et les jeux d'eau !
 Le militaire, le marin ? Parcours du combattant ou combat au corps à corps avec le premier ? Le corps luisant de sueur du second enfermé dans la salle des machines après qu'il se soit débarrassé de sa marinière et de son bonnet à pompon. Vous avez gagné le gros lot...
 Ou le médecin ? Dans ce cas on se trouvera toujours une petite maladie nécessitant un examen approfondi. Et comme le docteur ne sera pas le dernier à réclamer un déshabillage minimum, on aura vite fait de se retrouver dans la tenue idéale pour une auscultation générale et profonde !
 J'oublie le pilote... Mais j'arrête là, la liste serait trop longue ! On ne peut pas passer sa vie à rêver fantasmer...
Partager cet article
Repost0
16 avril 2008 3 16 /04 /avril /2008 19:28
  Malgré les prix de places (de 24 à 40 € tout de même !) c'est la pièce de théâtre à voir si vous êtes à Paris actuellement. Une comédie de boulevard bien enlevée, signée Douglas Carter Beane, adaptée par Jean-Pierre Besset et mise en scène par Jean-Luc Revol, avec les très beaux et très "gay-friendly" Arnaud Binard et Edouard Colin !
 L'histoire ? Rien que vous ne sachiez pas déjà... Pour peu que vous vous intéressiez un minimum à l'univers du show-biz, version cinéma. Mais cela reste applicable à tous les médias et à toutes les célébrités, doesn't-it ? "
A Hollywood, pour arriver en haut de l’affiche, il faut aussi occuper le terrain médiatique. Pour qu’on parle de vous quand on est un jeune acteur en pleine ascension, quoi de plus efficace qu’une belle histoire d’amour - si possible avec une femme ? C’est ce que Diane [jouée par Raphaëline Goupilleau, NDLR], une grande impresario de Los Angeles essaie d’imposer à Mitchell [Arnaud Binard], sa star montante qui ne voit pas tout à fait la vie comme ça. Il devra se plier à la règle, du moins aux yeux du public." Tout irait pour le mieux s'il n'y avait Alex (Edouard Colin... Hum, on aime !) qui débarque avec Julie (Helen Debazac). Lui est le petit ami de Mitchell, elle est fille à problèmes, donc tout ce qu'il faut pour faire capoter les plans de Diane : pour réussir Mitchell se doit d'être jeune, beau... Et marié !
 Une pièce de théâtre qui ravira les amateurs d'univers LGBT, qui plaira à tous ceux qui aiment les potins et les coulisses du show-biz, une comédie très sarcastique vis-à-vis du star-système dans laquelle "les professionnels retrouveront les travers de la profession". Un moment de franche rigolade...

PS Si après cette critique vous êtes toujours rétissants à l'idée de vous déplacer jusqu'au Théâtre Tristan Bernard, je ne peux rien pour vous... Si ce n'est, peut-être, vous dire que cette pièce est l'occasion de voir Arnaud Binard et Edouard Colin, à un moment donné, très complices et... carrément nus sur scène ! lol !!

Partager cet article
Repost0
15 avril 2008 2 15 /04 /avril /2008 19:14
...et invitation à pratiquer le Safe Sex. Version helvéte, plus exactement selon Aids Suisse contre le Sida (ASS) et l'Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP) qui ont lancé le week-end dernier une nouvelle campagne d'affichage dans tout le pays sur les panneaux 4 par 3, laquelle (avouons-le) peut troubler les âmes sensibles. Il faut dire que les 4 affiches retenues (à voir ici) montrent des couples en pleine action. Vacances, voyages d'affaires, en soirée ou au coeur de la nuit... Des positions de coït qui choquent et provoquent l'ire des associations et organisations politico-religieuses et moralistes, qui plutôt que de demander le retrait des affiches ont préféré contre-attaquer en imprimant moulte stickers et affichettes destinés à être collés sur les panneaux publicitaires occupés par la campagne Love Life - Stop Sida 2008...

Partager cet article
Repost0
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 08:27
  "L'International Lesbian and Gay Association (ILGA) fête ses 30 ans en réactualisant la carte des droits des gays, lesbiennes, bi et trans à travers le monde.
 Fondé en 1978, l'ILGA fédére plus de 600 groupes, organisations et associations divers, menant campagne pour les droits LGBT, dans plus de 90 pays.
 La carte, consultable
ici sur le Net, sera envoyée, en version papier, à tous les membres de l'ILGA, et des copies supplémentaires peuvent être commandées par courriel adressé à information@ilga.org avant le 20 avril prochain.
 Une carte 2008 de "l'homophobie érigée en religion d'Etat" sera publiée le 17 mai prochain, Journée Internationale contre l'Homophobie.
 Pour son 30ème anniversaire l'ILGA rappelle également quelques-uns de ses succès, notamment le fait que l'Organisation Mondiale pour la Santé (OMS) ait retiré l'homosexualité de sa liste de maladies.
 L'ILGA est aussi fière d'avoir provoqué une controverse en 1993 en devenant la première association LGBT à obtenir le statut de consultant* auprès des Nations Unies."


* En décembre de 2006 la branche européenne d'ILGA a elle "gagné" le statut de consultant au Conseil Économique et Social (ECOSOC) de l'ONU."
Source : Tony Grew, Pinknews.co.uk
Partager cet article
Repost0
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 07:18
  C'est à la Serbie que revient l'honneur (?) d'accueillir cette année le Concours de la Chanson de l'Eurovision*. Mais, à un mois et demi à peine de la compétition, les groupes (ultra-)nationalistes serbes promettent de mener des actions violentes à l'encontre des participants à la semaine de festivités dont le bouquet final sera le concours lui-même, le 24 mai au soir.
 Dans les pages du quotidien Alo! le président de l'organisation fasciste Obraz promet de cibler particulièrement la population homosexuelle. Selon lui le concours de l'Eurovision est un repaire d'homosexuel(le)s, "des milliers d'homos et de lesbiennes vont envahir Belgrade !". C'est par ailleurs un symbole puissant de l'Union Européenne rejetée par une majorité de Serbes.
 Un rapport de la Commission Européenne, au sujet des droits de l'homme en Serbie, publié l'an passé, a démontré une discrimination notoire, et étendue, à l'encontre des minorités ethniques, notamment la population rom, des personnes handicapées et de la communauté LGBT : "L'Etat de Serbie et Montenegro est le lieu d'incidents et d'attaques contre les organisations et associations actives dans la promotion de paix, la lutte contre l'impunité ou la défense du droit à une sexualité différente. D'autre part il reste passif face à ses évènements en ne faisant pas respecter ses propres lois." Pour l'heure les autorités serbes restent insensibles aux menaces proférées par les nationalistes. Et les organisateurs du Concours de l'Eurovision sont inquiets pour les homosexuel(le)s qui désireraient se rendre à Belgrade à la fin du mois de mai : "Nous ne pouvons pas nous occuper de leur sécurité..." a annoncé Aleksandar Rados, représentant local de l'Eurovision. Après les évènements liés à la déclaration d'indépendance du Kosovo, la situation reste tendue en Serbie et les ressortissants des pays ayant approuvé cette sission sont appelés à une extrème prudence dans leurs déplacements dans la région. Il leur est conseillé de faire profil bas, surtout s'ils font partie des minorités visées par les provocations des (ultra-)nationalistes.
 Queeria, le centre LGBT de Belgrade qui tend à promouvoir l'égalité des sexes, la diversité sexuelle et une culture de non-violence, a demandé (pour l'instant sans résultat) que police et justice répondent aux menaces de violences homophobes : "Nous demandons que la pression soit mise sur les organisateurs du Concours de La Chanson de l'Eurovision afin que la sécurité des participants et des invités des autres pays fasse l'objet d'une attention particulière..." a déclaré son porte-parole Predrag Azdejkovic.

* La Serbie a gagné le droit d'accueillir le 53ème Concours de Chanson de l'Eurovision après être entrée et avoir gagnée la compétition l'an dernier en Finlande. Cette année les demi-finales auront lieu à Belgrade les 20 et 22 mai avec la finale le 24 mai au soir. (100 millions de (télé-)spectateurs avaient assisté ou regardé le concours en 2007).

Partager cet article
Repost0
11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 05:49
  Is My Baby Gay ? Une bonne blague de potache ou un jeu qui cache des arrières pensées mal venues ?... C'est américain, donc c'est tout l'un ou tout l'autre. Allez savoir... Mais quand le processus aboutit à une page PayPal, cela devient douteux, d'autant que sur une autre page apparaît la mention "Patent-Pending IMBG". What's that ? Brevet en cours d'homologation par l'Institute of Molecular Biology and Genetics !... IP et mailbox au Texas... Selon que l'on ait un humour au 1er ou 2ème degré, on pourra trouver derrière cela un coté homophobe (?) ou plutôt loufoque !... Et pour ceux qui voudraient en savoir plus, un décryptage du site est à lire ici.
Partager cet article
Repost0
10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 20:09
  L'évènement était d'importance, voire essentiel, pour la candidate aux primaires démocrates pour la Présidentielle US, Hillary Rodham Clinton, et mercredi soir elle a obtenu le soutien de l'une des plus grandes pop-stars de ces 40 dernières années : Elton John a donné un concert au Radio City Music Hall plein à craquer et par là-même rapporté 2,5 millions de dollars bienvenus sur le compte de campagne de Hillary Clinton.
 Avant d'entamer son show avec "Your Song" et "Border Song", l'artiste, aujourd'hui âgé de 61 ans, a déclaré qu'il avait toujours éte un supporteur de la sénatrice de New York : "Il n'y a personne plus qualifié pour mener l'Amérique !"... Il a ajouté être surpris par l'attitude très mysogyne de certains américains dans le cadre de cette campagne et vouloir les envoyer au diable. "Je vous aime Hillary, je serai toujours là pour vous !"...
 Les organisateurs du concert intitulé "Elton et Hillary : une seule nuit" ont pour leur part fait savoir que les places dont les moins chères étaient aux prix de 125 et de 250 $ (soit environ 80 à 160 €) ont été vendues en quelques heures.  D'autres places ont trouvé preneurs à 2300 $ (plus de 1500 €), soit la contribution maximale qu'un particulier puisse donné en soutien à un candidat à l'élection.
 En présence de son mari, l'ex-Président, Bill Clinton, et de sa fille Chelsea, qui ont précédé Elton John sur scène, Hillary a anoncé relever le défi qui pour l'instant la donnerait perdante face au sénateur de l'Illinois, Barack Obama.
 "Je veux que vous sachiez que je suis toujours debout - I'm Still Standing - et je crois que cela vaut le coup de se battre pour ce pays", plagiant un célèbre titre du chanteur anglais...
 La star de la pop britannique est un intime des Clinton depuis 1998, année où il fut accueilli à la Maison Blanche pour donner un concert à l'occasion d'un dîner offert en l'honneur de Tony Blair...
 Question, la position prise par le plus célèbre des chanteurs gays va-t-elle influencer le vote homosexuel en faveur de Hillary ? Rien n'est moins sûr, même si d'un coté son rival Obama affiche encore une position équivoque vis-à-vis de la communauté homosexuelle et que de l'autre le candidat républicain, John McCain, est loin, très loin d'être gay-friendly !

Partager cet article
Repost0