Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 07:41

Partager cet article
Repost0
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 07:00
mai-68.gif1968 - 2008, un anniversaire et un évènement qui seront commémorés différemment selon que l'on ait vécu ou pas mai 68, selon que l'on ait été à l'époque dans les rangs étudiants et ouvriers ou parmi les forces de l'ordre et la France bourgeoise et gaulliste... Si on retient essentiellement les évènements parisiens du Quartier Latin du mois de mai 1968 il ne faudrait pas oublier que c'est bien la France entière, ou tout au moins une partie non négligeable, qui s'est opposée au pouvoir en place et son immobilisme "paralysant" la société française rattrapée par la société de consommation... Il faut se rappeler aussi que mai 68 a commencé en mars. Plus exactement le 22 mars, journée au soir  de laquelle les étudiants protestent contre l'arrestation de quelques-uns d'entre eux ayant manifesté contre la guerre du Vietnam. Ils décident une occupation de la faculté de Nanterre, point de départ de la crise étudiante, sociale et politique qui va bouleverser la société française... Jusque dans sa sexualité. Même si ce n'est qu'un an plus tard que Serge Gainsbourg chantera "69, année érotique". Le vote de la loi sur la contraception en décembre 1967 a ouvert les revendications de liberté sexuelle, notamment les "dortoirs mixtes" voulus par les révolutionnaires étudiants du printemps 68. On commence à reconnaitre l'homosexualité, qui demeure pourtant une maladie mentale. Une lisibilité et une visibilité progressive jusqu'au coup d'éclat du FHAR (Front Homosexuel d'Action Révolutionnaire) qui, au tout début des années 70, sous l'impulsion de Guy Hocquenghem et Françoise d'Eaubonne, ira faire irruption Salle Pleyel en pleine émission de Minie Grégoire, sur RTL, consacrée à "ce douloureux problème" qu'est l'homosexualité : "C'est l'orgasme final. Couchons-nous et demain les gouines et les pédales seront le genre humain" !
Partager cet article
Repost0
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 20:46
les-grands-gamins-sol-en-si.jpg  Concert exceptionnel le dimanche 13 avril prochain en faveur de Sol En Si (Solidarité Enfants Sida) avec plus de 20 artistes qui interprè- teront les chansons de leur enfance.
 Que du beau monde pour chanter un répertoire qui ravira les petits et les grands !
 Vous êtes à Paris ou en Région Parisienne ce week-end là, vous ne savez pas quoi faire en soirée ce dimanche-là, alors rendez-vous au Zénith de Paris dès 20h00...







NB Prix des places à partir de 41,50 €.

Partager cet article
Repost0
18 mars 2008 2 18 /03 /mars /2008 14:16
  Une médaille d'or vaut-elle plus que la liberté d'un milliard et demi de personnes ? Là est la question... Posée à la conscience de plusieurs centaines de sportifs appelés à aller s'affronter sur un stade, dans un gymnase ou une piscine lors des prochains Jeux Olympiques de Pékin. Devant le refus des politiques (hommes et femmes) de prendre position pour ou contre des sanctions ou le boycott de l'évènement sportif de l'année, c'est aux athlètes qu'incombe la décision de faire ou non le voyage. Vaut-il mieux rester chez soi et dénoncer depuis son canapé les privations de liberté en Chine ? Vaut-il mieux se rendre sur place, participer et marquer le moment venu (en cours de compétition, sur le podium ?) son opposition au régime chinois ? Ou encore vaut-il faire comme la meilleure nageuse mondiale à l'heure actuelle (vous la connaissez, elle est française) qui annonce qu'elle n'a pas d'opinion sur le sujet. Elle est là pour nager et gagner (autant que possible) des médailles. Elle dit ne pas être intéressée par le sort de la population chinoise. A-t-elle tort ? Quand on voit la position adoptée (pour l'instant ?) par la diplomatie française il ne faut pas s'étonner que nos sportifs préfèrent participer et se taire : "L'évènement ne doit pas être politisé" a estimé le Ministère des Affaires Etrangères qui s'est de fait implicitement opposé à l'idée d'un boycott des Jeux Olympiques de Pékin pour protester contre le manque de liberté en Chine et la repression récente au Tibet. Heureusement pour le peuple chinois, même si le résultat de l'action n'est pas connu à l'avance, certaines voix politiques et sportives commencent à se faire entendre, non pas pour un boycott total des J.O. mais pour celui de la cérémonie d'ouverture (notre Omni-Président, champion des Droits de l'Homme pendant la campagne présidentielle, s'y rendra-t-il ?), et pour la manifestation et l'expression sur place de l'opinion des participants (sportifs, délégations, officiels) en faveur de la liberté et des Droits de l'Homme... Reste à patienter quelques mois pour connaître l'issue de ce débat. En attendant je vous propose de revoir des extraits mis en musique d'un très beau docu-fiction (diffusé l'an passé) sur les Jeux Olympiques à l'époque de la Grèce antique.


Partager cet article
Repost0
18 mars 2008 2 18 /03 /mars /2008 12:14
samir-nasri.jpg  Il y a peu, je vous parlais ici des supporteurs de football (exemple des Marseillais) qui dans les stades étaient prompts à utiliser des insultes homophobes pour invectiver les joueurs et supporteurs des autres clubs... Aujourd'hui je reviens sur le sujet pour évoquer, toujours au Stade Vélodrome, la dernière sortie de l'espoir français Samir Nasri. Celui qui était encore considéré il y a quelques mois comme la "petite merveille de Marseille" a connu un début de saison footballistique difficile et n'a pas retrouvé son niveau de jeu précédent. Critiqué par les journalistes spécialisés pour ses prestations très moyennes, le minot d'origine algérienne, issu du quartier de la Gavotte Peyret de la Cité phocéenne, après un but marqué dimanche dernier contre Lens, a pris en grippe ces professionnels de la presse écrite et TV, au travers de l'équipe de Canal+ à qui il répondait : dans un esprit vengeur, et déplacé dans ses propos, le meneur de jeu aurait asséné, dans un français approximatif, mélangé d'arabe (traduit mot à mot), des "bandes d'invertis", "fermez vos bouches", "faisez l'amour à vos mères" et autres "bandes de vils rectums"... Des expressions choquantes (pour partie homophobes) et inexcusables, même sous le coup de la colère, si elles sont avérées, de la part de la belle gueule du football marseillais, arrivée chez les pros à 17 ans et qui aujourd'hui à 20 ans vit sur son petit nuage. C'est du moins l'image qui ressort d'un comportement critiqué jusque dans le staff de l'O.M. qui a bien du mal à recadrer son joueur qualifié de "vizir" ou "nabab" : grosse tête, fréquentations peu recommandables (dans le milieu marseillais ?), gestion de carrière douteuse, statut d'international très discutable, etc.
 Des insultes comme il s'en dit tous les jours et partout. Expression de l'énervement d'un jeune qui n'a pas pris conscience des mots utilisés ? Et alors ? A qui la faute ? Marseille ? Le football et ses dérives de toutes sortes ? A coup sûr, voilà un p'tit'gars qui a grandi trop vite, oubliant au passage de se faire une éducation, et qui mériterait d'être sorti de son cocon, de son quartier, pour faire quelques heures de TIG au sein d'associations d'aides aux familles en difficulté ou aux jeunes homosexuels, et lui faire oublier le coté macho et "bling-bling" qui touche aussi le sport #1.
Partager cet article
Repost0
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 21:54
feeling.jpgDan Gillepsie Sells, leader du groupe pop-rock "The Feeling" conseille aux pop-stars de faire leur coming-out...
Dans une interview parue dans le "Daily Record" à l'occasion de la sortie de leur nouvel album "Join With Us", Dan affirme :
"Le monde serait plus sain si les gens étaient honnêtes à propos de leur sexualité. Et dans l'industrie des loisirs, du divertissement, ça le serait également si les acteurs (musiciens, chanteurs, comédiens, etc.) l'étaient aussi. Plus nous serons à faire notre coming-out, plus cela sera facile pour les autres. Je pense qu'il faut le faire car il n'y a rien d'amusant à vivre dans le mensonge."
Dan Gillespie Sells a révèlé son homosexualité dans le magazine "Attitude" en 2006, expliquant à l'occasion qu'il était le fils de lesbiennes et qu'un de ses oncles est gay, et avouant que sa famille était une sorte d'exemple (de vitrine ?) pour les organisations de défense des libertés individuelles.
"C'est quand je suis allé pour la première fois à l'école que j'ai découvert que chaque enfant n'avait pas un papa et deux mamans !"
Le très classieux chanteur de "Feeling" a révèlé récemment avoir un petit ami, sans pour autant dire qui est l'élu. Ils sont ensemble depuis la Saint-Sylvestre 2007...
Pour rappel, "The Feeling" est le groupe le plus joué sur les radios britanniques en 2006. Dan a gagné le Stonewall Entertainer 2007. Il a étudié la musique à la Brit School de Croydon au coté des membres du groupe pop The Kooks et  de Sophie Ellis-Bextor. Et il fait partie des quelques musiciens britanniques à avoir fait leurs coming-out ces dernières années, à l'image de Will Young, Stephen Gately (de Boyzone), George Michael ou bien encore Ian H. Watkins (de Steps)...

PS Vous ne connaissez pas la musique de "The Feeling" ? Cliquez sur l'image et retrouvez le clip de leur chanson "I Thought It Was Over"...

Partager cet article
Repost0
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 20:45
patricks-day-parade.jpgLe 17 mars la Saint-Patrick est fêtée partout à travers le monde, pas seulement là où il y a des Irlandais, les cultures celtes et irlandaises étant aujourd'hui favorablement reconnues et appréciées sur tous les continents.
Traditionnellement c'est le jour d'une grande parade haute en couleurs dans les rues de New York. Et cette année un groupe de défense des gays de Big Apple, les Irish Queers, a décidé de s'inviter à la manifestation et de la perturber pour protester contre l'habituelle exclusion des membres de la communauté LGBT, ce en raison de l'aspect religieux de la fête.
"Nous en avons assez de cette homophobie latente, et de nous entendre dire que nous n'y avons pas notre place, en raison de notre sexualité, et sous prétexte que c'est avant tout une fête religieuse," a déclaré Tierney Gleason , un des responsables d'Irish Queers. "Si cette parade est religieuse, pourquoi y trouve-t-on des fonctionnaires de police et des pompiers en tenue, elle devrait leur être interdite !"...
Cette année la parade du St-Patrick Day est la 247ème de l'histoire de New York. C'est l'un des évènements les plus importants de l'année : en 2006 ils étaient 150000 participants défilant devant 2 millions de spectateurs amassés sur les trottoirs des rues new-yorkaises. Elle est depuis toujours organisée par l'Ancient Order of Hibernians, une association fraternelle catholique irlandaise. Depuis 1991 sa raison d'être a été redéfinie par le Comité des Parades de New York City qui a aussi autorisé les organisateurs à choisir (et donc à exclure) qui pourrait (ou pas) y participer. De fait les groupes LGBT ont été exclus.
L'an passé Christine Quinn, porte-paroles à l'Hôtel de Ville de New York, par ailleurs ouvertement lesbienne, a boycotté la parade américaine pour participer à celle de Dublin. Elle avait essayé de négocier avec l'Ancient Order of Hibernians une participation de la communauté LGBT. Sans succès. Aujourd'hui, après le nouvel échec de la diplomatie municipale les membres de l'Irish Queers ont décidé, eux, de passer en force.

- Up-date - 18/03/2008. Retrouver ici quelques images de la protestion des Irish Queers.
Partager cet article
Repost0
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 09:24
vague-rose.jpg  J'aime le jaune et le bleu, je l'ai déjà dit ici. J'apprécie le rose, pour d'autres raisons, mais pas au point d'en porter comme certains depuis quelques années qu'il a été remis à la mode (vestimentaire !) par quelques beaux mâles sportifs (très exhibitionnistes). J'aime le rose, politiquement... Ce website restant avant tout un blog personnel, je voudrais ici vous dire ma satisfaction d'hier soir. Pas celle d'avoir dû (re)travailler quelques heures pour le 2ème personnage de l'Etat, trop pressé de rejoindre la Capitale, non celle de 20h00, quand un à un les chiffres, les résultats égrennés, ont confirmé les prévisions des jours précédents. Oui, j'aime quand la France prend cette couleur. Je ne m'en cache pas et depuis hier soir j'en suis vraiment heureux. Je ne fais pas partie de la France des 53% d'il y a 10 mois, au contraire je me trouve bien dans celle des 49,3% aux municipales et 51,1% aux cantonnales d'aujourd'hui. Voilà qui est exprimé, c'est tout ce que j'avais à dire sur le sujet.


Photo : "La vague rose" Culture Viet
Partager cet article
Repost0
16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 00:20

Partager cet article
Repost0
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 18:57
  Citébeur.com et le SNEG Prévention (Syndicat National des Entreprises Gaies) ont le plaisir d’annoncer le lancement de "Boris et Nadir", une web-série en 3 épisodes qui seront diffusés successivement les 14, 21 et le 28 mars sur le Net.
Cette co-prodution est destinée à encourager le sexe sans risque chez les gays. Elle complète le travail de prévention réalisé par le SNEG dans les établissements de la communauté gay et celui de Citebeur, en tant que producteur et diffuseur de vidéos homosexuelles safe réservées aux adultes.
 Les principales situations pouvant susciter des comportements à risque identifiées par le SNEG dans ses enquêtes menées en collaboration avec le sociologue Philippe Adam (dépression, l’absence de comportement préparatoire avant un rapport sexuel, ambivalence face aux risques) sont traitées sur un mode non pornographique et convivial, qui valorise le plaisir d’être ensemble et l’amitié comme vecteur de prévention au sein de la communauté gay.



 Rappel : le 28 mars (date de sortie dU dernier épisode de "Boris & Nadir") correspond au démarrage du Sidaction 2008. A cette occasion, Citébeur et le SNEG réaffirment leur solidarité et leur soutien en direction des personnes touchées et appellent à la mobilisation en faveur de la recherche et de l'aide aux pays en développement. (Source : Sneg.org)
Partager cet article
Repost0