Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 19:21
  Interrogé par le Sunday Telegraph (of Australia) le champion olympique de natation Ian Thorpe vient de révéler spontanément (?) qu'il est amoureux. Mais, particulièrement cachottier sur le sexe de son partenaire (de sa partenaire, au féminin !), l'ex-nageur a précisé qu'ils vivaient leur amour loin de l'Australie natale de l'enfant de Sydney.
 A 26 ans, et alors que les rumeurs sur son homosexualité supposée n'ont jamais pris fin, Ian Thorpe (qui est toujours resté très discret, voire secret, sur sa vie privée) a précisé : "C'est quelqu'un de spécial dans ma vie, qui ne vit pas dans ce pays..." Une liaison très récente et tout va bien !
 Celui que les ragots ont successivement fiancé à la présentatrice TV de sports Lee Furlong puis à la nageuse américaine Amanda Beard a tenu à rappeler à tous que sa sexualité était une affaire toute... personnelle.
 En 2002, lors d'une interview radio, il avait déclaré être hétérosexuel, tout en étant très flatté des rumeurs le disant gay. L'an passé il avait redit ne pas ignorer ce qui se raconte sur lui, affirmant ne pas vouloir y porter attention.
 "Je ne vois pas l'intérêt de m'étendre sur le sujet puisque de toute façon certains se sont fait leur opinion sans tenir compte de ce que je peux dire. Cela ne les intéresse pas."
Ian Thorpe en long et en large, c'est ici. Site non officiel.

Partager cet article

Repost0
14 juillet 2008 1 14 /07 /juillet /2008 20:16
   Tous ceux d'entre vous qui ont suivi "Hollyoaks" à la TV (ou bien, ici, sur le Net) connaissent James Sutton ou plus exactement John-Paul McQueen, jeune étudiant gay héros de la série diffusée sur Channel 4...
 Après 2 ans de bons et loyaux services dans le soap anglais d'access prime time, le jeune comédien (25 ans) a décidé de rendre son tablier : exit le rôle et la série dès septembre prochain, à la faveur du retour au bercail, dans ce coin de banlieue nommée Hollyoaks, de son premier amour, Craig Dean (interprété par Guy Burnet). Lequel revient dans le but de renouer avec John-Paul qui doit dès lors choisir entre son amant du moment le père Kieron Hobbs et son ancien petit copain... James Sutton a fait lui un 3ème choix, il préfère quitter Hollyoaks estimant avoir fait le tour de la question, de son rôle et de la série. Ce n'est pas sans un pincement au coeur qu'il a pris sa décision sachant qu'il va "lâchement" abondonner des milliers de fans qui se sont attachés à lui, qui pour certains se sont identifiés à lui, ou plus exactement à John-Paul. Et laissés des techniciens et des comédiens devenus famille.
 Son interprétation honnête et sensible d'un jeune homme qui après bien des difficultés réussit à assumer sa sexualité différente a entre autres permis d'asseoir la série dans la liste des programmes préférés des téléspectateurs britanniques. A noter qu'en 2007 Hollyoaks a été la seule série à être nominée dans toutes les catégories des British Soap Awards, et qu'elle a été récompensée du prix de meilleur programme de l'année aux Stonewall Awards, grâce à la "sympathique et convaincante description faite de la relation entre 2 jeunes homosexuels, John-Paul et Craig"... James Sutton tourne actuellement ses dernières scènes, elles seront diffusées sur Channel 4 courant septembre...

Partager cet article

Repost0
14 juillet 2008 1 14 /07 /juillet /2008 15:13
   Il court avec la voiture #9 mais il mérite largement le #1. Primo parce qu'il est un des tout meilleurs pilotes de l'année 2008 dans sa discipline, secundo parce qu'il est (à ma connaissance) le premier dans le monde du sport automobile de haut niveau (en l'occurence la Nascar américaine) à faire son coming-out. Un vrai séisme, une onde de choc dont les passionné(e)s de belles mécaniques sportives ne se sont pas encore remis(es). Il y a quelques jours, le beau gosse de la discipline reine (et très macho) des circuits automobiles d'outre-Atlantique, Kasey Kahne a mis fin aux espoirs de dizaines de milliers de groupies qui ne rêvaient que de lui avec sa "gueule de jeune premier aux yeux de loup". Difficile de mesurer tout le courage qu'il a fallu à Kasey pour dire tout haut ce que seuls quelques proches très intimes savaient déjà. La Nascar aux USA, c'est comme le foot chez nous : "ce championnat prend racine dans l'Amérique profonde, et même si l'évolution des esprits est notable depuis quelques années, cela reste une discipline assez macho dont un noyau de supporters n'est pas d'une tolérance énorme". En exagérant à peine, l'image de la Nascar ce n'est ni plus ni moins qu'une réunion de grosses voitures bruyantes, de pilotes idolâtrés, de bimbos blondes-gros-seins-t-shirts-moulants-et-mini-shorts et de supporters gros amateurs de bières et pizzas...
  Mais pas peu fiers de leur champion les Américains s'étonneraient presque qu'on puisse être surpris par ce coming-out inattendu, un journaliste s'autorisant un spectaculaire "Quelle honte y a-t-il à être sportif de haut niveau homosexuel ? Plusieurs athlètes le sont dans quasiment toutes les disciplines, et ils remplissent leurs rôles avec sérieux, y compris vis-à-vis des sponsors et du public. Et pourquoi la Nascar aurait-elle honte de son gay, alors qu'il y en a 2 en F1 ?!"...
  Ah bon ? On en apprend des choses, il y aurait 2 homosexuels parmi les pilotes de Formule 1 ?! Des noms, on veut des noms ! Vite, allons voir Max et Bernie...

Partager cet article

Repost0
12 juillet 2008 6 12 /07 /juillet /2008 08:21
  Une plainte vient d'être déposée contre 2 éditeurs américains accusés d'avoir modifié le texte du livre saint : l'écrivain homosexuel Bradley Fowler réclame 60 millions de $ de dommages et intérêts à Zonderman Corporation et 10 millions à Thomas Nelson Publishing, coupables de malveillance, négligence et infraction aux droits civils US...
 Dans le cadre de recherches menées pour la préparation de son prochain livre, Fowler a constaté des différences de textes en comparant plusieurs bibles publiées à quelques années d'intervalles par un même éditeur et s'est dit sidéré de voir qu'une maison d'édition chrétienne telle que Thomas Nelson Publishing puisse transformer le texte initial afin d'y faire apparaître dernièrement à plusieurs reprises des références anti-gay, notamment "les homosexuels n'auront pas accès au royaume de Dieu..."
 Etant donné que l'histoire chrétienne laisse croire que la Bible est un "recueil d'authentiques paroles divines", il est, pour Fowler, inconcevable que quiconque puisse à sa guise modifier les saintes écritures et ainsi manipuler l'opinion en marginalisant une (ou plusieurs) catégorie(s) de la population. De leurs cotés, Zonderman Corporation et Thomas Nelson Publishing se défendent d'une quelconque manipulation et se retranchent derrière l'autorisation reçue des "très respectés et crédibles comités de traduction"... Le juge du District de Ann Arbor, Michigan US, qui instruit la plainte de Bradley Fowler s'est dit préoccupé de l'existence de telles pratiques... Affaire à suivre.

Partager cet article

Repost0
12 juillet 2008 6 12 /07 /juillet /2008 06:08
  Vont-ils prendre la place de MGMT ? Nul ne le sait. Le duo new-yorkais n'a pas encore atteint sa vitesse de croisière musicale que déjà ça pousse dur derrière lui ! A peine l'album "Oracular Spectacular" commence-t-il à jouir d'une reconnaissance légitime (la chanson "Time To Pretend" servant aujourd'hui de générique TV à plusieurs émissions !) que les spécialistes voient déjà dans celui de Hercules And Love Affair un sérieux concurrent et un remplaçant dans le coeur des fans de  revival disco électro pop house psychédélique rétro... Alors action-vérité ? Ecoutez "Blind" (les autres titres aussi) et dîtes-moi ce que vous en pensez. Pour ma part les critiques très positives lues ici et là, à droite et à gauche, presse papier et Internet, sont méritées. Le groupe monté par Andrew Butler, inspiré par l'esprit Studio 54 (et, pour la petite histoire, mené par un transexuel) a de l'avenir. Et ce qui ne gâche rien voilà une musique très... Gay !

Partager cet article

Repost0
11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 17:31
  ...Et un de plus ! Peu d'entre nous connaissent le bonhomme et c'est logique. Il n'est qu'Attorney General (= procureur général) d'Alabama et à ce titre l'un des leaders locaux du Parti Républicain dans cet Etat américain très conservateur... Promis à un bel avenir national au sein du parti de George W. Bush et fervent supporteur de John McCain, candidat à la Présidentielle, il risque de voir sa carrière s'arrêter net dans les jours à venir : anti-gay reconnu dans ses positions politiques (et homophobe jusque dans ses propos) Troy Robin King vient d'être proprement viré du domicile familial, sa femme ayant eu la surprise* de le trouver au lit en plein ébat amoureux avec... Un jeune assistant homosexuel !
 Déjà désigné comme le probable Gouverneur d'Alabama dès 2010 l'homme de 40 ans a annoncé tenir très prochainement une conférence de presse visant à mettre fin aux rumeurs circulant à propos de cet incident conjugal. Il devrait confirmer sa démission du poste d'Attorney General et sa décision de renoncer dans un futur proche à toute candidature à un poste politique d'importance au nom du Parti Républicain... Ce scandale s'ajoutant aux autres déjà révèlés au cours des mois passés, avouons que cela commence à faire beaucoup pour le parti conservateur américain dont la politique s'oppose à la plupart des revendications LGBT. Sachant toutefois que 5 à 10% de la population est homosexuelle on est en droit de penser que quelques-uns des amis de George W. Bush, sénateurs, membres de la Chambre des Réprésentants, gouverneurs ou procureurs, sont gays, coming-out fait ou pas ! Troy Robin King n'est que l'exception qui confirme la règle : la double vie est une pratique courante chez les politiciens d'Outre-Atlantique. Le principal étant de ne pas se faire prendre dans une position incompatible avec les valeurs que l'on entend défendre publiquement !

* En fait Madame King aurait été informée depuis peu de temps de la prétendue relation que son époux entretenait avec un jeune stagiaire ayant lui-même parlé de cette liaison à un colocataire universitaire... On comprend ainsi aisément d'où pouvait venir la rumeur... Le retour à la maison de Madame King après une séance de shopping n'était donc peut-être pas aussi innoncent que supposé...

Partager cet article

Repost0
10 juillet 2008 4 10 /07 /juillet /2008 21:40
  Après avoir trusté les premières places des charts européens et les play-lists des radios musicales au printemps avec le titre "Black & Gold" (voir ici), le chanteur australien Sam Sparro, globe-trotter de 25 ans (il a vécu à Sydney, Los Angelès et Londres), nous revient avec une 2ème chanson "21st Century Life" dont vous pourrez découvrir la vidéo ci-dessous. Et comme il ne fait jamais les choses à moitié il nous gratifie d'un bonus avec une reprise du hit "American Boy" chanté par Estelle. Nouvelle version qui ne plait pas à tous. Mais le propre d'un artiste n'est-il pas de (re)créer et non pas de copier ? L'originalité visuelle du clip de "21st Century Life" en est bien la preuve.



PS Pensez à mettre le player de Deezer sur pause avant de visionner le clip-vidéo de Sam Sparro.

Partager cet article

Repost0
10 juillet 2008 4 10 /07 /juillet /2008 20:02
  ...Baisons vivons cachés. Telle semblait être la devise d'une partie de la population homosexuelle de Bristol, Grande-Bretagne, qui utilisait jusqu'à aujourd'hui les bosquets du parc des Bristol Downs pour cacher ses jeux et assouvir ses envies sexuelles, comme d'autres utilisent, plus près d'ici, les bois de Boulogne, de Vincennes ou la forêt de Sénart... La discrétion n'étant pas le fort de ces adeptes anglais du sexe "outdoor"  ils avaient eu droit à la Une de la presse tabloïd britannique à l'automne 2007 après que des pompiers en balade nocturne aient eu la maladresse (?) de pointer les phares de leur véhicule de service* sur les buissons des Downs où s'activaient un groupe de 4 gays en plein plan Q. Le récit et les photos faits par les hommes de l'Avon Fire Brigade ayant été révèlés au grand jour, le Conseil Municipal de Bristol s'est ému de l'utilisation sordide de ce parc public par les homosexuel(le)s (information pourtant connue de tous depuis des lustres) et il a décidé tout récemment un grand nettoyage de la place par élimination des bosquets et autres buissons des Bristol Downs. Une mesure qui n'a pas manqué de soulever l'indignation de plusieurs associations LGBT qui dénoncent une nouvelle discrimination envers la population homosexuelle fréquentant l'endroit. La municipalité a indiqué vouloir tenir compte de cette protestation et trouver une solution qui convienne à tous. De son coté Peter Abraham, l'ancien maire conservateur de Bristol, prétend qu'il s'agit là pourtant d'une mesure de salut public visant à mettre fin à une activité illégale, les Bristol Downs ayant vocation à accueillir un public familial... De toute évidence il sera difficile de contenter tout le monde, chacun voyant dans ces espaces (ou)verts des intérêts différents !

* Suite à la plainte déposée par une association de défense des personnes LGBT de Bristol les pompiers en cause ont été sanctionnés pour usage inaproprié de leurs matériels professionnels !

Partager cet article

Repost0
7 juillet 2008 1 07 /07 /juillet /2008 14:15
  Et pas n'importe quelle Espagne ! Une Espagne sportive et gagnante. Après la victoire de la "Roja"  (surnom de l'équipe nationale espagnole) à l'Euro 2008 de football (un but de Fernando "El Niño" Torrès !), après la victoire de Rafael Nadal aux Internationaux de tennis à Roland-Garros et à Wimbledon, c'est encore un Espagnol qui monte sur la plus haute marche d'un podium... Mister Gay Europe 2008 s'appelle Antonio Pedro Almijez. Il a 19 ans et il est... sportif ! Maître-nageur sauveteur de son état. Accessoirement modèle, danseur et comédien. Le madrilène a été élu hier soir à Budapest dans un lieu tenu secret jusqu'à la dernière minute, puisque les organisateurs ont dû, pour des raisons de sécurité, annuler le show prévu initialement sur la plage de Copacabana sur l'Île de Margit au milieu du Danube. (Vous pourrez lire et voir ici les incidents ayant émaillé la Gay-Pride hongroise, en marge du concours de Mister Gay Europe 2008). Des 20 candidats présents, au fil des éliminations, Antonio P. Almijez est le seul à s'être vu octroyer un joker, qui lui a porté bonheur puisqu'il a lui permis d'accèder à la finale. Dont il est sorti vainqueur !

Partager cet article

Repost0
5 juillet 2008 6 05 /07 /juillet /2008 18:54
  A la vue de cette photo, notre ex-Ministre de la Culture, homme de théatre, Jack Lang ne renierait pas son expression préférée...
 Quel bel homme, quelle performance !... Le comédien argentin, ex-mannequin de réputation mondiale, Sebastián Rulli est plus connu pour être héros de diverses et fameuses telenovelas, typiquement sud-américaines, que pour ses rôles au théatre. Actuellement sur scène à Mexico, il a surpris tout son monde, et plus particulièrement le public, lors de la première du nouveau spectacle "P.D. Tu gato ha muerto" ["P.D. Ton chat est mort", NDLR] avec Otto Sirgo et Cecilia Galiano. Surprise, étonnement, rires, gêne, tout y est passé, à travers la salle, au moment où Sebastián Rulli est apparu dans le plus simple appareil.
 Dans le script, l'acteur, alias Vitto Antonucci, bisexuel, est retenu, prisonnier enchaîné, par Jimmy (Otto Sirgo), écrivain à qui il a avoué avoir volé le manuscrit de son prochain livre sur lequel l'auteur travaille depuis plus d'un an. Lorsque Vitto lui demande de lui rendre provisoirement sa liberté afin qu'il puisse prendre un bain, et que par ailleurs il devra lui ouvrir la braguette de son pantalon afin de pouvoir uriner s'il n'obtempère pas, Jimmy décide de venger également la mort de son petit chat (?) en s'amusant à humilier et à deshabiller Vitto : prenant une paire de ciseaux il se met à découper les vêtements de son prisonnier. Commençant par le t-shirt rouge, puis le jean, pour finir par le caleçon, Jimmy met Vitto à nu. Et c'est avec difficulté (à cause des chaînes qui l'entravent) que Sebastián Rulli parvient à cacher ses parties intimes, la scène de la pause café offrant même au public une vision qu'il n'osait espérer !...
 Sebastián Rulli est le 2ème acteur, après Jorge Poza, à produire une telle performance dans ce rôle et cette pièce de théatre. 5 autres, avant eux, avaient endossé l'habit mais s'étaient refusés à le retirer complétement. Interrogé sur la difficulté à se retrouver nu sur une scène de théatre le comédien a répondu qu'il essayait de ne pas y penser et qu'imprégner du rôle de Vitto le défi était relevé presque naturellement. Qu'aujourd'hui il assumait de jouer nu, ce qu'il avait refusé par le passé... Ce que sa partenaire, Cecilia Galiano, qui joue sa femme Kate dans la pièce, a salué avec un plaisir non dissimulé. Ce que le public a salué par une standing ovation en fin de représentation...
 Et au vu des photos officielles ou prises à la dérobée, visibles ça et là sur le Net, au jugé de ce qui nous est donné à voir, on peut saluer la performance de Sebastián Rulli. Quel bel homme, n'est-ce pas Jack ?!

Partager cet article

Repost0