Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 20:00
  Hommage à Mama Afrika qui fit de la lutte contre le racisme, pour les droits de l'homme et la liberté de tous le combat de sa vie, jusqu'à hier soir encore.

Partager cet article

Repost0
10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 08:40
  C'est tout nouveau. Vous comptez partir au Royaume-Uni. Vacances ou séjour à long terme, genre expatriation. Voici le site qu'il vous faut. Et comme c'est bien fait le guide pratique est édité en 6 langues différentes... C'est Gay Britain, le premier (?) site web destiné aux migrants (arrivant ou résidant au Royaume-Uni, plus particulièrement au Pays-de-Galles et en Angleterre) et qui regroupe toutes les informations utiles et nécessaires sur les mesures administratives d'entrée, sur l'hébergement, sur l'emploi, sur la santé et sur la sécurité des personnes homosexuelles, bisexuelles ou trans. Un site Internet indispensable pour préparer tranquillement et réussir "gayment" son séjour outre-Manche.  La version française du guide est téléchargeable ici... Alors "Welcome to London ! Have a nice stay !"

Partager cet article

Repost0
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 19:24
  On n'en finit pas de parler, d'écrire, sur l'homophobie dans le sport, dans le football en particulier, avec à chaque fois une condamnation sans appel des propos tenus, qui par les supporters, qui (et souvent à mots couverts) par les joueurs ou les dirigeants. La semaine passée, une limite de l'(in)admissible (?!) a été atteinte à quelques heures de la rencontre devant opposer les clubs de Montpellier et Nîmes. Si on est habitué aux bagarres de supporters, aux saccages des stades ou de locaux, on l'est moins de l'envoi de SMS homophobes tentant à booster le dynamisme des dits supporters. Lire ici et .
 Aujourd'hui "l'association Paris Foot Gay a demandé [...] à la Ligue de football professionnel (LFP) et à son président Frédéric Thiriez de prendre "le problème de l'homophobie dans le football à bras le corps" et de sanctionner le club de Montpellier, en Ligue 2.
Laurent Nicollin, président délégué du club, a reconnu être l'auteur d'un texto homophobe envoyé avant le match contre Nîmes (1-1) la semaine dernière. "On va les enculer ces PD de Nîmois", avait écrit Nicollin.
 Ce texto avait été adressé à un supporter peu avant la rencontre entre Nîmes et Montpellier, dans un contexte de tensions entre les deux équipes. Le destinataire, reconnu coupable de violence à l'égard des Nîmois, a été condamné lundi en comparution immédiate pour le saccage du local des supporters nîmois.
 "Nous avons signé une convention avec la LFP et son président les engageant à lutter contre l'homophobie", a déclaré vendredi le président du Paris Foot Gay, Pascal Brethes, joint par téléphone. "Le point numéro 2 de la charte stipule qu'il faut sanctionner les clubs quand leurs dirigeants ou les entraîneurs tiennent un discours homophobe. On leur a signalé à plusieurs reprises des incidents, et rien n'a été fait."
 Basée à Montpellier depuis 10 ans, l'association Collectif contre l'Homophobie a elle aussi réagi en demandant aux instances fédérales du football français de se saisir de ce dossier afin d'envisager les sanctions à prendre.
 Estimant que les propos de Laurent Nicollin ne sont qu'un nouvel épisode "d'une série de dérapages de la part des supporters et dirigeants du club de football de Montpellier", le collectif a aussi demandé au Préfet de l'Hérault et au Procureur Général de la Cour d'appel de Montpellier "de diligenter toutes les suites qu'il conviendra de donner à cette affaire".
 En Ligue 1 et Ligue 2, seul le Paris Saint-Germain a signé la charte du Paris Foot Gay. Brethes aimerait que la signature de ce document soit rendue obligatoire par la LFP.
 "Régulièrement, à Marseille par exemple, il y a tout un kop qui chante: 'Il faut tuer ces pédés de Parisiens ou de Stéphanois', a souligné Brethes. Il peut se passer 190 millions de trucs, il n'y a rien qui change."
 Le président du Paris Foot Gay avait pris contact avec les dirigeants marseillais pour leur signifier les incidents de nature homophobe. Il affirme n'avoir jamais eu de nouvelles. Contacté lui aussi, le ministère de la Jeunessse et des Sports n'a jamais donné suite non plus, a ajouté Brethes.
 "Même pas une réponse, a-t-il déclaré. Ce qui est grave, c'est qu'il y a des gens qui finissent par se suicider parce qu'ils subissent au quotidien des quolibets. La LFP doit jouer son rôle d'éducation et sanctionner."
 Le Paris Foot Gay demande par ailleurs à la LFP de s'engager de façon concrète contre l'homophobie en organisant une action nationale sur tous les stades de France de L1 et L2 lors de la journée mondiale de lutte contre l'homophobie, en mai prochain." Source : LeMidiLibre.com et LaPresseCanadienne.com

Partager cet article

Repost0
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 07:29
  Alors que les fans considèrent cet épisode spécial Hallowwen comme étant sans doute possible le meilleur de l'année, alors que la chaîne Fox (qui diffuse "Les Simpsons" aux USA) en avait fait un buzz Internet pour préparer l'évènement, c'est à un étonnant retour de bâton auxquels ont droit les créateurs de la célèbre série animée : voilà que les Simpsons sont accusés d'homophobie par l'association américaine Gay, Lesbian and Straight Education Network (GLSEN).
 En fait, dans l'épisode "Treehouse of Horror XIX" vu dimanche dernier, 2 novembre, alors que les personnages des Simpsons se retrouvent dans un champ de citrouilles, Nelson Muntz, le méchant garçon de la série connu pour son rire méprisant "Ha, Ha !", s'en prend au gentil Milhouse, le fils Van Houten, le nerd aux cheveux bleus, qu'il traite de "super gay" en le frappant.
 En réparation à ce malheureux mot (de trop ?) l'association GLSEN réclame ni plus ni moins que des excuses de Nelson, à qui elle demande de se rendre sur son site "ThinkB4youspeak.com", qui signifie "Réfléchis avant de parler", et d'envoyer "une carte électronique d'excuses à Milhouse".
 Coup de gueule ou coup de pub?

Partager cet article

Repost0
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 20:08
  C'est le nouveau titre de célèbre duo qui aujourd'hui en 2008 veut relancer sa carrière. En fait une reprise d'un titre, datant de 1981 (!), que l'on doit à l'improbable groupe new-wave The Passions lequel ne dût sa notoriété minimaliste qu'à ce morceau rendant hommage à la star allemande et mythique Marlène Dietrich. Les Pet Shop Boys nous proposent là qu'une énième (et ultime ?) version du titre dont les critiques disent déjà le plus grand bien. Certain(e)s y voient une mélodie électro-pop qui pourrait vite devenir le genre de musique, qui après avoir été écoutée une fois nous reste gravée dans la tête pour un bout de temps, qu'on sifflote sous la douche, en préparant le repas ou en voiture, en route vers les dancefloors...

  

Partager cet article

Repost0
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 18:36
  ...dans les manuels scolaires. C'est le consternant résultat d'une étude réalisée pour la HALDE qui avait pour but la place des stéréotypes et de la discrimination dans les livres utilisés par l'Education Nationale.
 Les chiffres : une cinquantaine d'ouvrages, dont 29 manuels, comportant un total de 3097 images. 8 éditeurs interrogés, 80 collèges et lycées ayant participé (sur 980 contactés), 190 enseignants ayant répondu au questionnaire, 34 élèves et 18 professeurs ayant accepté un entretien. De quoi mener une analyse poussée pour faire un état des lieux de la représentation "homme, femme et diversité" dans les livres consultés quotidiennement par ces mêmes élèves et enseignants...
 Résultat : "des images qui ne correspondent pas à la réalité de notre temps et n'ouvrent pas le champ des possibles." Et, au final, pour le sujet qui nous concerne, une seule image (pas une de plus !) pour illustrer l'homosexualité dans le chapître "orientation sexuelle". Et encore cette photo ne représente pas un couple d'homosexuel(le)s mais une vue générale de la GayPride (aujourd'hui appelée Marche des Fiertés). Un constat qui nous fait dire que le chemin est encore long pour une meilleure visibilité, lisibilité et compréhension de l'homosexualité. Rappelons au passage que, suite au travail des associations LGBT, et à la demande du Ministre de l'Education, l'année scolaire 2008-2009 est placée sous le signe de la lutte contre l'homophobie et les discriminations.

PS L'image ci-dessus n'est pas la photo illustrant l'homosexualité dans l'ouvrage étudié par les chercheurs de l'Université Paul Verlaine de Metz qui ont réalisé les travaux (pour la HALDE) entre juin 2007 et mars 2008.

Partager cet article

Repost0
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 06:43

  Hier, 4 novembre 2008, le peuple américain a voté majoritairement, un vrai raz-de-marée, pour Barack Obama, élu premier Président noir... Un espoir pour des millions d'Américains, pour des milliards de Terriens !

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 21:09
  Je vous vois déjà dire "On s'en fout !". Soit, chacun en pense ce qu'il veut. Et effectivement on peut n'avoir aucune opinion sur le sujet. D'autant que le jeune homme en question, du haut de ses 24 ans, a tout pour être le gendre idéal. Stephan Weiler est beau, jeune (bis), sportif, célibataire et hétéro ! Enfin, c'est l'image que l'étudiant, originaire de Saint-Gall, s'est efforcé de donner jusqu'à ces derniers jours. Car très officiellement l'association organisatrice du concours Mister Suisse vient d'annoncer la séparation du couple formé par Stephan Weiler et sa désormais ex-petite amie Jasmin. Un duo qui s'était rencontré il y a un peu plus d'un an alors que le jeune homme envisageait déjà de concourir pour le titre envié de plus beau représentant de la gente masculine helvétique. Inséparables depuis la victoire du Mister Suisse 2008, Stephan et Jasmin étaient vus ensemble dans toutes les représentations exigées par la nouvelle fonction du Saint-Gallois, jusqu'à la Gay Pride de Bienne et à la toute récente soirée pour la lutte contre l'homophobie en Suisse. Des sorties en soutien à la cause homosexuelle, défendue à titre personnel, qui n'ont fait que raviver les rumeurs portant sur les préférences sexuelles du jeune homme et relayées par la presse au lendemain de son élection.
 "Ma fonction de Mister Suisse associée à mes études chargeait énormément mon emploi du temps", confie Stephan Weiler. Et d’ajouter: "Cela dit, je reconnais avoir aussi commis des erreurs, mais j’entrevois le futur de manière positive. Cette rupture, on l’a décidée ensemble, à l’amiable."
 Façon polie de dire qu'il passe à autre chose ? L'avenir le dira, d'autant que nombreuses (et nombreux) sont celles (et ceux) qui rêvent de gagner le coeur du nouveau célibataire.

 PS Un de plus ! Stephan Weiler n'est que le dernier sur la déjà trés longue et impressionnante liste des Mister Suisse s'étant séparés de leurs petites amies quelques semaines, quelques mois seulement après leur élection.

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 20:49
"L'association Comin-G, a été reçue officiellement le 3 novembre 2008 par le ministre de la Fonction publique pour dénoncer les situations d'homophobie dont certains homosexuels sont encore victimes dans la Fonction publique. Et ce, alors que la France a reconnu depuis cette année le 17 mai comme la journée mondiale de lutte contre l'homophobie, regrette Philippe Chauliaguet, porte-parole de Comin-G, l'association du personnel lesbien, gay, bi et trans des ministères de l'Economie et des Finances. "On est des agents de l'Etat, qui doivent être traités comme les autres, et protégés comme les autres", ajoute-t-il.
A l'issue de cette "première rencontre", le ministre de la Fonction publique Eric Woerth a notamment assuré qu'il allait "affirmer haut et fort la lutte contre l'homophobie au sein de l'ensemble de la Fonction publique", s'est félicité Phlippe Chauliaguet. "Nombre de lesbiennes, de gays, de ‘bi’ ou de ‘trans’ souffrent au travail de devoir se cacher", explique le porte-parole.
Concernant les évolutions de carrière, Philippe Chauliaguet note que "comme les femmes, les homosexuels ont l'impression d'avoir une carrière plus ralentie que d'autres".
Le 19 juin 2006, la Haute autorité de lutte contre les discriminations (Halde) a rendu une délibération faisant état du "harcèlement discriminatoire" dont a été victime un inspecteur du Trésor public "dans ses affectations successives depuis l'année 2000".
"Il y a des freins externes, mais aussi des freins internes : parce qu'on n'ose pas se mettre en danger, on n'ose pas prendre certaines responsabilités", admet Philippe Chauliaguet.
Selon une étude de la Halde en mars, 85% d'homosexuels ont au moins une fois ressenti une homophobie implicite sur leur lieu de travail tandis que 40% disent en avoir été directement victimes."
Source : LaGazette.fr avec AFP

Partager cet article

Repost0
3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 21:30
  Hommage. "Didier Sinclair, DJ de la mouvance musicale électronique née avec les radios FM dans les années 80, est décédé jeudi dernier à l'âge de 43 ans des suites d'une longue maladie, a-t-on appris dimanche 2 novembre auprès de son entourage proche.
  Pionnier du son électro en France, Didier Sinclair avait débuté en 1982 sur les ondes de la radio musicale NRJ, avant de gagner Fun Radio, puis FG DJ Radio dont il était jusqu'à récemment le directeur artistique.
  "C'est un des piliers de la radio qui nous a quittés, car il était ici chez lui", a témoigné Henri Maurel, fondateur et président d'honneur de FG DJ Radio, interrogé dimanche soir par l'Associated Press.
  "En plus du son 'happy' qu'il avait amené avec lui et insufflé à l'antenne dès sa création (1992), Didier Sinclair a été une tête chercheuse, un découvreur de talents hors pair, en plus d'être lui-même compositeur et producteur de talent", a continué Henri Maurel, rappelant que l'artiste disparu était aussi la "tête pensante" de la série de compilations "Dance Floor FG", qui se sont écoulées au fil des saisons à plus d'un million d'exemplaires.
 En tant qu'auteur et producteur, Didier Sinclair a signé deux maxis, "Groove 2 Me" en 1999 et "Lovely Flight" en 2001. Son dernier titre, "Do You Speak?", paru en maxi au printemps dernier, a également été un succès des "dance floors". (Source : Nouvelobs.com avec AP)
 Vous pourrez visionner ci-après le clip "Feel the Wave" tel que diffusé officiellement par Didier Sinclair et Universal Music. J'aurais aimé vous proposer celui de "Do You Speak" mais son intégration a été désactivée à la demande des mêmes...

Partager cet article

Repost0