Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 18:50
droits-des-non-fumeurs-affiche-1  Difficile de ne pas être mal à l'aise devant le visuel de la nouvelle campagne de communication de l'association "Les Droits des Non-Fumeurs" (DNF) qui compare sans hésiter la cigarette à certains abus sexuels...
 "Ce que nous montrons n'est pas un viol, c'est une fellation... Fumer c'est la pire ses soumissions... Lorsque les jeunes fument ils font plaisir à beaucoup de gens." C'est ce qu'explique Marco De La Fuente, responsable chez BDDP & Fils pour la campagne de DNF. Une interprétation bien particulière et choquante, lorsqu'on sait que pour la Justice une fellation forcée est un viol.
 M. De La Fuente ne voit dans ce visuel aucune contrainte excercée sur ces 2 jeunes qu'il veut majeurs et acceptant "docilement de se soumettre à l'adulte" lorsqu'ils fument. "Le jeune est joliment en train de lui tailler une pipe", le sexe étant remplacé par une cigarette...
 Des propos très crus qui peuvent tout de même étonner, même s'ils viennent d'un publicitaire dont le métier est bien de trouver un slogan, une image, une phrase choc. Si on peut comprendre que le besoin existe de remettre en cause, en question, en permanence les modes de prévention, il n'est pas certain que DNF et BDDP & Fils ont vu juste en étant aujourd'hui aussi provoquants.
 Qu'il y ait là danger pour l'intégrité physique, menace pour la santé, OK. Personne ne dira le contraire. Mais comparer ici cigarettes et abus sexuels n'est, à mon sens, pas une réussite.

- Up-date 25/02/2010 - Suite aux nombreuses protestations venues des ligues de vertu (associations familiales et autres) et du Gouvernement, la DNF et son publicataire ont décidé de mettre fin à cette campagne de prévention. C'est à lire ici.
Partager cet article
Repost0
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 07:39
rugby-toronto-equipe-gay.jpg  Paris a son équipe de foot gay-friendly, le Paris Foot Gay. La ville canadienne de Toronto a la sienne. Un sport différent, une forme de ballon différente, mais le but est le même, partager une passion sportive au travers d'une association, d'un club, où chacun reste lui-même quelques soient ses origines et sa nature.
 Le Muggy York RFC (pour Rugby Football Club) est donc l'équivalent torontois de notre PFG, mais dans l'ovalie. Et actuellement, grâce au soutien de l'agence GJP Advertising & Design, le Muggy York, pour étoffer ses effectifs, mène une campagne de recrutement dont l'affiche fait grand bruit outre-Atlantique. Jouer sur les clichés du sport et de l'homosexualité, et surtout sur le fantasme des vestiaires, des douches et de la savonnette. De quoi réveiller les ligues de vertu les plus endormies et les faire se déplacer jusqu'aux tribunes d'un stade de rugby, sport viril auquel bien sûr elles ne comprennent rien...
 Il fallait oser, ils l'ont fait. "Now Recruiting". Espérons simplement que cet humour très britannique anglo-saxon (mais on a le même ici !) porte ses fruits et que la quarantaine d'amis composant le Muggy York RFC grossisse un peu, en même temps que la taille de la savonnette diminue, elle, sensiblement...

PS. Toujours à propos de rugby et d'homosexualité, alors que nous sommes en plein Tournoi des Six Nations, à ne pas rater ce samedi l'excellent article que L'Equipe Magazine (supplément hebdo au quotidien sportif) consacre à Gareth Thomas, capitaine de l'équipe galloise, lequel a fait son coming-out il y a quelques mois.
Partager cet article
Repost0
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 19:40
christophe-willem-cafeine-150x150.jpgquentin-mosimann-exhibition-150x150  C'est la première réflexion que je me suis fait en observant la pochette du nouvel album (le second, sorti ce lundi) de Quentin Mosimann, vainqueur de la Star Academy saison 7. En fait, un flash. Gay(at)titude oblige, j'y ai vu le Rainbow Flag. Et aussitôt cela m'a rappellé le titre de l'album de Christophe Willem, sorti fin mai 2009...
 Des couleurs très gay, plus encore pour l'"Exhibition" toute fraîche du Suisse que pour la "Caféine" du lauréat de la Nouvelle Star 2006, mais une attitude très gay-friendly pour tous les deux.
 Si Christophe Willem ne cache rien de sa bisexualité, sans pour autant la dire ouvertement ("J'ai été très longtemps avec des filles... Mais il m'est arrivé d'être... Ca peut changer du jour au lendemain"), Quentin Mosimann préfère, lui, mettre en avant son plaisir à être DJ "résident dans les soirées gay de Bruxelles et [il] adore. Ce sont les meilleures soirées : c'est sain et agréable. Vraiment !" Et lorsqu'on l'interroge sur la possibilité qu'il soit déjà, qu'il devienne, une icône gay, il ajoute "On est en 2010. Arrêtez de parler de couleur ou d'orientation sexuelle, on s'en fout."
 Une façon comme une autre, pas forcément très honnête (?), d'éluder le sous-entendu qui fait de lui aussi un bisexuel, à défaut d'être un homosexuel patenté, et surtout ne pas se couper d'une frange de son jeune public féminin. N'avait-il pas pourtant repris et chanté, à peine sorti du château de la Star'Ac, le tube de Taxi Girl "Cherchez le garçon" ? Puisqu'il faut qu'aujourd'hui chaque série télévisée, chaque émission de real-TV, réprésente la diversité de notre société, il fallait bien que la chanson française version télé-réalité nous montre qu'elle est gay-friendly et si possible des vainqueurs. Christophe Willem et Quentin Mosimann en premier lieu.
Partager cet article
Repost0
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 19:17
vincent-jay-jason-lamy-chappuis-300x225.jpg  Le "G" c'était Fabrice Guy, aux Jeux d'Albertville, il y a 18 ans ! Aujourd'hui, enfin hier, c'est, c'était Vincent Jay, l'outsider, le premier à dégainer et à obtenir une médaille d'or, en biathlon, la même discipline que Fabrice Guy (et pas Gay !)... Et le "J" c'est pour Jason. Oui, Jason Lamy-Chappuis (à droite sur la photo signée Thierry Tazé-Bernard), notre seconde médaille d'or de ces Jeux Olympiques de Vancouver qui débutent à peine. 2 galettes en or dans une même journée, c'est du jamais vu pour une délégation française aux J.O. d'hiver depuis 1924...
 Au fait, pourquoi ce post ? Bein... Euh... Disons que ces sportifs qui gagnent ont un petit quelque chose de bien sympathique qui pourrait les amener à figurer non seulement au Panthéon de la France olympique mais aussi dans ces revues sportives pour hommes qui aiment les sportifs hommes.
 Quoi ? Vous ne trouvez pas, vous ne le pensez pas ? Bein, chacun ses goûts. Comme les couleurs, ça ne se discute pas. On a le droit de rêver, d'autant que là on en a 2 pour le prix d'un. Merci au photographe... Bon, on va peut-être se calmer. Un seau d'eau froide, bien glacée. Normal en cette saison de gelée et de neige. Un véritable hiver, au milieu duquel on cherche un peu de chaleur, de bonheur, de réconfort aussi. Et ces deux-là y contribuent un peu, beaucoup !
Partager cet article
Repost0
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 19:29
charl-van-den-berg-300x202  "Un Sud-Africain de 28 ans a été sacré Mr Gay Monde 2010 à Oslo, ont annoncé dimanche les organisateurs, qui ont également distingué un candidat chinois présent dans la capitale norvégienne malgré l'hostilité de Pékin.
 Charl Van den Berg, qui dirige un restaurant du Cap, a remporté la seconde édition de la compétition devant les représentants de l'Australie, de Hong Kong, de la Chine et de l'Espagne, indiquent les organisateurs dans un communiqué.
 Après quatre jours d'épreuves parachevés par un défilé nocturne en petite tenue et déguisements divers dans une boîte de nuit d'Oslo, le Sud-Africain a remporté le titre, qui a pour but de désigner "un leader qui prend la responsabilité d'être le porte-parole de sa communauté mais s'exprime aussi au niveau mondial pour l'égalité et les droits de l'Homme".
 Le Chinois Xiaodai Muyi, 26 ans, dont l'identité avait été gardée secrète jusqu'au dernier moment et qui était le seul candidat à ne pas être présenté sur le site internet de la compétition, est finalement arrivé quatrième. Il avait dû être désigné représentant chinois dans la clandestinité en raison de l'hostilité de Pékin et de la peur de représailles. Le mois dernier, la police avait empêché la tenue à Pékin d'un concours de beauté gay, qui devait être le premier à être publiquement organisé en Chine et qui devait désigner le représentant chinois pour la seconde édition de Mr Gay Monde.
 Cette année, une vingtaine de candidats venus des cinq continents étaient en lice pour le titre de Mr Gay Monde. L'Australien Byron Adu, un inspecteur fédéral du gouvernement australien de 25 ans, s'est classé deuxième, devant le Hong-Kongais Rick Dean Twombley, un danseur de 33 ans, tandis que l'Espagnol Sergio Lara, un psychologue de 26 ans, est arrivé cinquième. La première édition, organisée l'an dernier, avait été remportée par un Irlandais". [Source : AFP]
Partager cet article
Repost0
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 20:52
michael-kempter  A vouloir être jeune, beau, sympathique, sociable et... très métrosexuel (à défaut d'être homosexuel, puisqu'il n'a jamais dit l'être ?), Michael Kempter, âgé de 27 ans, se trouve aujourd'hui au coeur d'un scandale outre-Rhin où il officie en tant qu'arbitre international de football. Un énième scandale dans le monde du ballon rond allemand mais peut-être le premier du genre...
 Avec ses faux airs de Cristiano Ronaldo, le jeune homme en noir (ici en jaune !) accuse un des responsables de la DFB (fédération allemande de football) de l'avoir harcelé sexuellement, selon une information publiée dans le magazine Bild, qui rapporte que Manfred Amerell, 62 ans, a dû démissionner de son poste de porte-parole du corps arbitral, officiellement pour raison de santé, officieusement sur demande de la DFB qui de son coté a entendu Michael Kempter. Ce dernier a annoncé vouloir porter plainte, ses accusations n'ayant été démenties que par Manfred Amerell, lequel considère ces allégations comme "sans fondement". Peut-il en être autrement ? Et ce n'est pas l'épouse de Manfred Amerell, appelée à la rescousse, qui devrait minimiser les faits. Eh oui, on ne touche pas au derrière de Michael, tout dodu rebondi qu'il soit... Serait-il chasse gardée ? Pour qui ? Interdit à la main baladeuse ? Oui !
 D'autant que football et (homo)sexualité ne font pas bon ménage actuellement.
Partager cet article
Repost0
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 19:59
alexander-mcqueen.jpg  Simple hommage rendu à l'un des créateurs de mode les plus inventifs de ces 20 dernières années, décédé aujourd'hui à son domicile londonien.
 Né Lee (Alexander) McQueen, il aimait à rappeler qu'il avait dessiné sa première robe, à 3 ans, sur les murs de la maison familiale dont ses parents refaisaient les papiers peints... Souvent comparé à Jean-Paul Gauthier ou à son compatriote John Galiano, véritable "Enfant terrible" de la mode (britannique), il avait travaillé pour Givenchy, avait habillé des célébrités aussi diverses que le Prince Charles, le Président soviétique Mikhaïl Gorbatchev et la chanteuse Björg...
 Récompensé à de multiples reprises par ses pairs, Alexander McQueen était aussi un homosexuel assumé qui s'amusait de prendre part régulièrement aux Gay Prides, auxquelles il se rendait accompagné de sa mère, ainsi qu'il le racontait en 2002 au magazine Vogue.
Partager cet article
Repost0
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 19:27
brazil-55-millions-condoms  C'est la semaine prochaine que commencera le célèbre Carnaval de Rio de Janeiro. Et cette année encore le Gouvernement brésilien souhaite s'associer aux festivités qui rayonneront à travers tout le pays et qui seront comme chaque année l'occasion de bien des débordements, la période étant aussi favorable à une sexualité débridée... Aussi les autorités sanitaires du pays ont-elles décidé de distribuer gratuitement pendant la durée du Carnaval le nombre impressionnant de 55 millions de préservatifs...
 Et pour renforcer cette campagne une publicité télévisée incitera les jeunes à rejoindre les défilés et autres soirées avec un préservatif en poche. José Temporao, Ministre de la Santé, a déclaré que l'objectif de cette distribution est de renforcer l'information aux jeunes homosexuel(le)s brésilien(ne)s qui doivent impérativement se protéger lors de leurs rapports sexuels, ce qui est loin d'être le cas actuellement. Le slogan en est "Le préservatif. Pour l'amour, la passion ou juste du sexe. Utilisez-le systématiquement !"
 L'an passé l'Etat fédéral a distribué plus de 500 millions de préservatifs gratuits à travers le Brésil, soit 2,5 par habitant. Un dernier chiffre, un nombre qui peut paraître insignifiant mais qui veut dire beaucoup dans un pays l'âge du premier rapport sexuel ne cesse de baisser et où celui du VIH ne cesse lui de progresser...
Partager cet article
Repost0
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 08:20
brendan-burke  Brendan avait fait parler de lui en fin d'année dernière. Son coming-out courageux dans un monde sportif jugé homophobe avait fait la Une des médias nord-américains et même traversé l'Atlantique, voir ici.
 En fait c'est la chaîne TV ESPN qui avait révèlé (avec l'accord des intéressés) l'affaire. Brendan Burke était le fils de Brian Burke, directeur général des Maple Leafs, équipe de hockey sur glace de Toronto évoluant en NHL. Ancien hockeyeur lui-même, Brendan, 21 ans, devenu assistant manager d'une équipe universitaire aux USA., avait décidé de dire son homosexualité à ses proches, frère et soeur, avant de l'annoncer à son père. Lequel a plutôt bien réagi, décidant même d'apporter un soutien franc et massif à ce fils pas comme les autres, étant admiratif devant ce fils qui osait l'impossible. Dire son homosexualité dans un milieu sportif viril et macho où les hockeyeurs gays sont réduits (volontairement ?) au silence, malgré la demande réitérée de la fin des insultes homophobes dans ce sport ultra populaire outre-Atlantique.
 On a donc appris avant-hier le décès accidentel de Brendan Burke sur une route du comté de Wayne, dans l'Indiana. Le jeune homme, accompagné de son ami Mark Reedy (décédé également), a perdu le contrôle de son 4x4 sur une voie rapide prise dans la tempête de neige qui sévit actuellement sur la moitié Est des Etats-Unis.
 Il n'y a plus qu'à espérer que cette mort tragique, d'un jeune homosexuel bien dans sa peau et décidé à prouver qu'on peut être gay et sportif de renom, ne referme pas la page enfin ouverte (au grand jour) sur l'homosexualité dans le sport professionnel et universitaire américain.

- Up-date 14/02/2010 - Vous trouverez ici quelques mots de Brian Burke qui évoque son fils une semaine après le décès de celui-ci.
Partager cet article
Repost0
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 14:00
  ...5 ans déjà, jour pour jour, que j'écris ici. 5 ans que mon blog vit, survit, en fonction de mes envies, de mes humeurs. Pas besoin de bougies, pas besoin d'une grande fête. Juste un rappel pour expliquer que je suis sûrement moins présent qu'avant mais qu'il n'est pas question d'abandon. Nous avons été nombreux à rejoindre la blogosphère à cette époque et je suis bien heureux d'avoir persévéré... Merci à tous ceux qui m'ont accompagné jusqu'à aujourd'hui. Qu'ils sachent que je serai là demain et encore là après-demain.
Partager cet article
Repost0