Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

18 septembre 2005 7 18 /09 /septembre /2005 23:00

Comment te le dire ? A l'origine, le texte est paru sur Internet sous forme de blog... Mikko Ranskalaïnen ne souhaitait pas d'autre forme de publication de son récit. Mais il s'est laissé convaincre par son éditeur pour lequel il a réécrit et enrichi son histoire, l'histoire d'amour d'un lycéen pas comme les autres...

Vous pouvez joindre l'auteur via mikko.ranskalainen@laposte.net. D'autres informations complémentaires ici.

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2005 7 18 /09 /septembre /2005 23:00
 

  Alors qu'hier les Allemands n'ont pas su se donner une majorité politique apte à diriger le pays, voilà 3 jeunes bien sympathiques qui ont envie de révolutionner le monde... et faire peur aux riches...

  Et avec ça, pour moi, révision de la langue de Goethe.

 

Après 9 années d'apprentissage au collège et au lycée, et autant d'absence de pratique, je me sens incapable de mener une conversation...

Note : 20/20... Et oui, un film à voir, ou revoir, c'est selon !

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2005 6 17 /09 /septembre /2005 23:00

... est là.

"Dans un pays comme la France des familles nombreuses vivent entassées dans des pièces insalubres, minuscules avec des cafards, des rats et des souris. Certaines de ces familles sont sur listes d'attente pour un appartement depuis environ 15 ans. En attendant, chaque instant représente un risque de court-circuits, d'inondations, d'effondrement de murs et j'en passe. Ces familles vivent en permanence dans le danger et la grande majorité est d'origine d'Afrique noire. Comme vous le savez et l'avez vu, je ne vous apprend rien, au cours de ces 6 derniers mois une cinquantaine de personnes sont mortes brûlées ou intoxiquées par les flammes de 3 incendies, dont 36 enfants, sans compter une dizaine de blessés graves et des familles de rescapés complétement traumatisés. 2 heures après le drame du boulevard Vincent Auriol, Monsieur Sarkozy se pointe comme une fleur et ose demander à une rescapée de l'immeuble si les victimes étaient en situation régulière. Moins d'une semaine après la catastrophe, plutôt que de tout mettre en oeuvre pour restaurer ces taudits, reloger tout le monde, les forces de l'ordre n'ont rien trouvé de mieux à faire que d'expulser les familles de 2 batîments, sans proposer de le reloger. Ah si, ils ont proposé de les parquer dans de minuscules chambres d'hôtels proches du périphérique, ils ne sont toujours pas sortis de l'auberge, et tout ça le jour de la rentrée des classes. Est-ce cela l'état d'esprit de tout le peuple français ? Si c'est comme ça que le gouvernement français régle ses problèmes, qu'il ne s'étonne pas de se voir cracher à la face dans les quartiers sensibles. Je vous rappelle que ces gens sont venus ici en France, terre d'accueil, pour travailler honnètement et durement. Je vous rappelle aussi que ces familles payent des loyers, des impôts et que la plupart sont en situation régulière. Et même si elles ne l'étaient pas, en ces temps de catastrophes naturelles, un homme reste un homme avec ou sans papiers. Aucun d'eux ne mérite aujourd'hui qu'on les traite comme des chiens, des sous-hommes ou des citoyens de seconde zone. Aucune mère ne mérite d'être séparée de ses enfants comme aucun père ne mérite les coups de matraques devant sa famille pour les déloger. J'accuse les propriétaires et les agences immobilières de ne pas vouloir louer leurs appartements aux Africains et aux immigrés en général. J'accuse l'Etat de fermer les yeux sur ces réalités ; mais quoi qu'il en soit, même les yeux bandés et les oreilles bouchées, rien ne pourra vous empêcher de respirer l'odeur des corps calcinés. Que leurs âmes reposent en paix..." Stommy Bugsy.

Extrait de l'émission "Tout le monde en parle" 10-09-2005

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2005 6 17 /09 /septembre /2005 23:00

  Vous qui lisez ce livre, si vous l'avez acheté, peut-être portez-vous, comme moi, ce quelque chose qui fait de nous des hommes à part. J'ai ce... quel mot utiliser ?... ce "travers", car malgré ce qu'on entend ici et là, c'est ainsi que j'ai appris à considérer ce trait de caractère. Moi qui suis étudiant, qui travaille bien sans faire d'étincelles, je rêve de me fondre parmi les autres, être heureux avec eux, ne rien avoir à cacher. Mais voilà, je ne marche pas droit, je marche de "travers". Et mes efforts pour que ça ne se voie pas aux yeux des autres sont incessants.

  J'ai longtemps hésité entre essayer de m'accepter tel que je suis ou de combattre cette part de soi que le regard des autres vous rend exécrable. Il n'est pas raisonnable de vivre dans le déni. Pourtant... par sensibilité sans doute, par faiblesse certainement, c'est ce que je fais, à m'en rendre malheureux.

  A l'heure où ces lignes paraissent, je n'ai pas encore réussi à m'exprimer autrement que dans le récit. Et je crève toujours de ce fardeau. Mais lorsqu'il s'agit d'aller refaire le monde avec les copains et les copines, dans un bar, le soir, un verre de bière à la main, je suis heureux d'être avec eux, sans préjugés. Et c'est de cela dont j'ai besoin.

Avant-propos "Comment te le dire ?" Mikko Ranskalaïnen 04/2005

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2005 5 16 /09 /septembre /2005 23:00

 J'avais vu dernièrement "Tu marcheras sur l'eau"... J'ai vu aujourd'hui "Yossi & Jagger" du même réalisateur Eytan Fox et je ne résiste pas à l'idée de vous proposer d'en faire autant... Pour l'histoire... pour les beaux yeux de Yehuda Levi ! Sublimissime !!

Pour en savoir plus sur le film et Yehuda,

cliquez sur l'affiche.

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2005 4 15 /09 /septembre /2005 23:00

P'tain, quel est le c'nnard qui a inventé le radio-réveil ? Voilà plus de 3 semaines que je n'avais pas entendu le son strident de cette machine de m... Et ce matin ça fait mal, aux oreilles, à ma tête. Pas envie de se lever, pas un bruit dans l'immeuble, pas un chat dans la rue, pas âme qui vive à la ronde... Hier la reprise s'est faite en douceur, mais là ce matin lever à 04h30, c'est définitivement trop tôt... Bonne journée quand même, bande de petits veinards qui êtes encore au lit !

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2005 1 12 /09 /septembre /2005 23:00

  

 Souvenirs, souvenirs... d'un après-midi presque automnal ou comment s'occuper à Paris quand on ne sait plus trop quoi faire... Ma soeur (à qui revient le choix de la promenade) me dit "Tu connais mieux Paris que moi qui y vit depuis 12 ans"...

 ...Rue Jean Colly, Rue du Château des Rentiers, Boulevard Vincent Auriol, Rue Fagon, Rue Coypel, Avenue des Gobelins, Rue de Bazeilles, Rue Mouffetard, Rue Descartes, Rue Clovis, Place Sainte-Geneviève, Place du Panthéon (la Place des Grands Hommes !), Rue Cujas, Boulevard Saint-Michel, Place Edmond Rostand, Jardin du Luxembourg... et retour... C'était avant-hier, ultime traversée de Paris.

 

 

Je reviendrai en décembre...

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2005 1 12 /09 /septembre /2005 23:00

Théatre du Gymnase 22h50... Boulevard de Bonne Nouvelle, Rue Poissonière, Rue des Petits Carreaux, Rue Montorgueil, Rue Rambuteau, Rue Pierre Lescaut, Rue Berger, Rue Aubry le Boucher, Place George Pompidou, Rue Rambuteau, Rue des Archives, Rue de Rivoli et... métro Hôtel de Ville, début d'un autre parcours... Et après cela, le garçon dit qu'il ne cherche rien !

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2005 1 12 /09 /septembre /2005 23:00
 
Juste un petit conseil si je peux me permettre, allez-y ! J'ai eu la chance d'assister à la première représentation vendredi soir dernier, j'ai plus qu'apprécié : c'est tout simplement génial. 

 

Merci, Michel Boujenah !

  
 
Partager cet article
Repost0
11 septembre 2005 7 11 /09 /septembre /2005 23:00

 Oui, pourquoi faut-il toujours que cela finisse de cette façon ? Bousculades, jets de canettes, bagarres, coups de poing, intervention des forces de l'ordre, (re)provocation, interpellations, dispersion ou poste de police... Heureusement les heures précédentes ont été plus festives avec l'occupation musicale (et pacifique) des grands boulevards* par et pour le plus grand plaisir des jeunes (...et des moins jeunes).

 

 

* L'image, sans le son, dans l'album-photo Techno Parade 2005...

 
 
Partager cet article
Repost0