Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 20:31

Quelle hypocrisie ! Celle des biens pensants et des autorités qui réfléchissent déjà à la manière de censurer le clip réalisé par Xavier Dolan pour illustrer la chanson Collège Boy, 2ème titre extrait de l'album Black City Parade du groupe Indochine. A peine mise en ligne en exclusivité française sur le site Internet du quotidien Le Parisien, voilà que des journalistes et des sages (qui n'en ont que le nom !) expriment leur avis réprobateur sur cette vidéo y voyant, selon leurs propres mots, plus une banalisation de la violence qu'un message de prévention contre le harcèlement et les discriminations...

Alors qu'une large diffusion non censurée, avec les éventuelles restrictions habituelles (messages d'avertissement, débats, etc.), à la TV et en milieu scolaire, pourrait amener les jeunes (et les moins jeunes aussi) à réfléchir sur leur attitude face à la différence et à l'accepter, quelques personnes cherchent à réduire les possibilités de montrer le clip vidéo, à l'image de l'ex-journaliste Françoise Laborde, aujourd'hui membre du CSA, qui a envahi plateaux télé et studios radio pour donner "son avis", par trop personnel, indiquant que la violence filmée par Xavier Dolan ne peut en aucun cas être comparée à celle montrée dans les spots de la Prévention Routière ou vue dans certains clips vidéo de rap. Sans même parler de celle qui est visible à longueur de journaux télévisés et de séries TV américaines ...qu'on ne déconseille que rarement aux moins de 10 ans.

S'il est compréhensible que ces images ne peuvent être vues que par un public averti, selon l'expression consacrée, il devient évident qu'une diffusion uniquement après 22h00 (interdit aux moins de 16 ans), voire après minuit (alors interdit aux moins de 18 ans), ne fera qu'inciter ces mêmes jeunes, qu'on veut protéger, à aller voir l'interdit par des moyens détournés quelle que soit l'heure du jour ou de la nuit. Et de se demander si cette censure à venir ne cherche pas occulter tout débat que ces mêmes bien pensants sont incapables de mener pour qu'enfin soient résolus définitivement les problèmes de harcèlement, de discrimination, de violence en tout genre en milieu scolaire, dans certains quartiers, dans le sport, dans la vie professionnelle, etc.

A lire ici et deux articles publiés aujourd'hui qui expriment bien le désarroi des uns face à l'erreur manifeste que se préparent à commettre les autres.

 

 

Partager cet article

Repost 0
AL1 - 03/05/2013 9:30PM -
commenter cet article

commentaires