Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 07:32
  Et pas n'importe quel gay kiss. Celui entre 2 rugbymen ! Facile d'imaginer que le refus ait été le même ici en France. Pensez donc, un véritable French Kiss bien long, accompagné d'un effeuillage, entre 2 sportifs alors que chez nous, c'est bien connu, il n'y a pas d'homosexuels dans les sports collectifs. Si, si, je vous jure, ce sont les premiers concernés qui le disent. Jamais, au grand jamais, joueurs (de renom) et entraîneurs n'ont vu ou rencontré de gays sur les stades et dans les vestiaires. Et pour un peu on entendrait le même discours aux Etats-unis...
 Mais ceci est un autre débat, même si on peut penser que cette publicité est encore et toujours refusée par les TV américaines parce que jugée trop gay pour une population trouvant choquant qu'on puisse communiquer plus (visuellement) sur ce qui se passe à l'arrière-plan que sur le produit lui-même. Sans même savoir si la publicité vise ou non une clientèle homosexuelle. Vrai aussi que nous n'avons pas tous le même humour.
 Aliph, fabricant d'accessoires de téléphonie mobile, pensait avoir réalisé un coup en faisant appel à Sam Bayer à qui l'on doit des clips vidéos allant du "Smells Like Teen Spirit" de Nirvana à ceux des plus récents succès de Green Day et Justin Timberlake. Le mélange des genres (gay kiss et oreillette Bluetooth) n'a pas plu aux dirigeants des régies publicitaires des grands médias audiovisuels US et c'est Internet qui vaut à cette publicité pour les nouveaux Jawbone d'être l'objet d'un petit buzz bien sympathique... chez les gays nord-américains !

Partager cet article

Repost 0
AL1 - 14/12/2009 7:35AM - - dans Brèves de comptoir
commenter cet article

commentaires