Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 13:12
mister-gay-china.jpg  "Pour la première fois en Chine, huit hommes concourent [ce] vendredi pour le titre de "Mr Gay", un signe d'ouverture dans un pays où l'homosexualité reste encore un sujet d'opprobre.

Le vainqueur du concours de beauté - qui comprendra une épreuve en sous-vêtements - sera le représentant du pays asiatique à la compétition mondiale Mr Gay, qui se tiendra en Norvège en février.

"Si le vainqueur est quelqu'un de viril, d'attachant et de responsable, cette image permettra d'aider la société", déclare à l'AFP Jiang Bo, 29 ans, l'un des participants, originaire de la province du Sichuan (sud-ouest). "Beaucoup de gens connaissent mal les homosexuels et pensent que ce sont des poules mouillées, des gens efféminés. Mais ce n'est pas vrai, certains sont très virils, ils sont aussi responsables que les hétéros", ajoute-t-il.

La décision de Jiang, membre de la minorité ethnique Tujia, est un défi personnel mais les conséquences pourraient être importantes. Sa famille ne sait toujours pas en effet qu'il est homosexuel et il espère qu'elle ne l'apprendra pas à l'occasion de sa participation à "Mr Gay China", organisé dans une boîte de nuit branchée de Pékin et qui sera surtout couvert par la presse étrangère.

"Cela serait tellement embarrassant pour toute la famille, ils perdraient la face, dit-il. Mais s'ils s'en aperçoivent, je ne nierai pas. C'est le destin qui décidera".

Ben Zhang, organisateur de "Mr Gay Chine", espère, lui, que le concours "encouragera ceux qui restent encore dans leur coin à se sentir mieux avec leur sexualité".

Même si la vie des homosexuels s'est améliorée ces dernières années, surtout dans les grandes villes, beaucoup restent dans l'ombre ou se marient sous la pression de leurs parents, une situation aggravée par la politique de l'enfant unique. Selon le China Daily, une centaine d'homosexuels ont protesté en août à Canton (sud) contre les tentatives de la police de les expulser d'un parc public.

Le pays compterait 20 millions d'hommes homosexuels et dix millions de lesbiennes, selon des experts chinois cités dans les médias. L'homosexualité était un crime jusqu'en 1997 et n'est plus considérée comme une maladie mentale depuis 2001. Depuis, la visibilité des homosexuels dans la société s'est accrue.

En juin a eu lieu à Shanghai le premier festival de la fierté gay, de manière encore discrète et avec des événements annulés par les autorités.

"Même si la participation à ces événements est limitée, les informations sont diffusées largement sur l'internet et dans les médias écrits", relève Patrick Bao, un étudiant de l'Université de Sydney qui mène des recherches sur la culture gay en Chine. "Ces événements ont un impact important sur les gays en Chine. Ils semblent inspirés et encouragés par eux", dit Bao, qui est homosexuel et chinois.

Partager cet article

Repost 0
AL1 - 15/01/2010 1:15PM - - dans Brèves de comptoir
commenter cet article

commentaires