Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 18:18
  Pourquoi parler de Bernard-Marie Koltès sur ce blog ? Tout simplement parce qu'on fête célèbre (mais est-ce le bon terme ?) cette année le 20ème anniversaire du décès de l'auteur dramatique français, l'un des plus joués dans le monde... Parce que ce natif de Metz (vive les Lorrains !) qui ne cachait pas son homosexualité est décédé du sida quelques jours seulement après son 41ème anniversaire, en avril 89... Parce que cet homme blessé, écorché vif, avait choisi Patrice Chéreau pour mettre en scène ses oeuvres théatrales (et ce n'est pas rien !)...
 Bernard-Marie Koltès fût donc malgré son jeune âge et sa courte carrière l'un des auteurs contemporains les plus prolifiques, 22 pièces et autres de ses textes (traduits dans près de 50 langues !) sont actuellement joués par les plus grands comédiens de théatre contemporain à Metz jusqu'au 24 octobre.
 Voici choisies parmi d'autres 4 citations extraites de l'oeuvre de Bernard-Marie Koltès qui aborde trop très souvent la tragédie de l'être et de la mort : "Les sentiments éternels, c'est comme les lois éternelles en mécanique: des conneries provisoires", "Il n’y a pas de héros dont les habits ne soient trempés de sang, et le sang est la seule chose au monde qui ne puisse pas passer inaperçue", "J'ai envie de raconter, bien, n'importe quoi qui soit un bout de notre monde", "Faire du théâtre est la chose la plus superficielle, la plus inutile du monde, et du coup on a envie de la faire à la perfection".
 Chose parfaitement réussie par ce grand voyageur réellement parti trop tôt...

Partager cet article

Repost 0
AL1 - 16/10/2009 7:20PM - - dans Lectures
commenter cet article

commentaires