Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 10:38
  Qui n'a pas participé aux Gay Pride parisiennes, n'a pas suivi les Marches des Fiertés à Paris ne connait pas Raymond... Qui n'a pas parcouru ces kilomètres entre Montparnasse et Bastille n'a pas aperçu Raymond dans son habituelle tenue jaune citron et bleu turquoise... Depuis des années et des années, peut-être même depuis les années 80 et son déménagement à Noisy-le-Sec (il était originaire de Champagne), Raymond, banlieusard bon teint, gardien d'immeuble de métier, était une figure, un monument, du traditionnel défilé du mois de juin. Pas une année sans qu'il ne vienne avec humour montrer sa tronche et sa bonhomie travestie ! Lui qui y venait avec la satisfaction (et tout le plaisir) de pouvoir de participer à cette fête annuelle de la diversité, sans revendiquer une quelconque orientation sexuelle. Peut-être juste pour dénoncer les discriminations envers les personnes LGBT. Lui qui fièrement dénotait un peu, beaucoup, dans la foule bigarrée, pour l'essentiel composée de jeunes (et moins jeunes) au physique autrement plus avenant... Mais de tout ça, Raymond s'en foutait royalement. Lui venait un après-midi par an pour s'amuser...
 L'an prochain, Raymond n'y sera pas là et c'est la Marche des Fiertés qui perd un pilier, un de ses monstres sacrés. Hier il a été victime d'un malaise à son domicile. Les sapeurs-pompiers appelés en urgence n'ont rien pu faire.

Partager cet article

Repost 0
AL1 - 15/11/2009 10:40AM - - dans Brèves de comptoir
commenter cet article

commentaires

14 141 18/11/2009 14:08


Je l'avais aperçu et fait un brun de causette lors de la GayPride 2007(ou 2006, je perds la mémoire)... Ben, je suis tout triste même si le connaissait pas vraiment. 


AL1 06/01/2010 19:49



14 141 > Je suis certain que nous sommes nombreux à l'avoir croisé à la GP. Et sûr que eux qui liront cette information auront un pincement au coeur...