Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

30 avril 2007 1 30 /04 /avril /2007 19:57
  Il avait eu son "quart d'heure de gloire" le 22 décembre 2004 au soir, après quelques mois d'un travail harassant "sous les feux de la rampe" et après des semaines de soin à l'abri des caméras pour paraître en forme lors des directs télévisés... Grégory Lemarchal, lauréat de la Star'Ac 2004, s'en est allé aujourd'hui, sans doute plus rapidement qu'il ne le pensait à l'époque, au grand désarroi de ses fans. L'annonce de son décès (consécutif à des complications de la mucoviscidose qui le rongeait depuis sa petite enfance) jette la suspicion sur les promoteurs de l'émission de télé-réalité qui avait fait de Grégory le gagnant du jeu avant même que les candidats ne prennent leur premier cours de chant au Château. Jouant sur l'émotion suscité par le courage du jeune homme, sur ses qualités artistiques non négligeables, Endémol, TF1 et Universal ont exploité le chanteur plus que de raison, plus que son corps malade ne pouvait le supporter. Après l'émission et la tournée Grégory avait enchaîné rapidement sur la "fabrication" de son premier album, suivie par son propre tour de chant qui l'avait amené à travers la France jusqu'à l'Olympia... Comme s'il ne fallait pas perdre de temps. Pour qui ? Pour quoi ? Une vie à 100 à l'heure, qui était incompatible avec la maladie. Lui qui rêvait de ce face-à-face avec le public depuis son adolescence, lui qui voulait profiter un maximum de ce qui lui restait à vivre (il se savait condamner à moyen terme !) n'aura vécu que 3 petites années dans la lumière...
  "Pourquoi je vis, pourquoi je meurs ? Pourquoi je ris, pourquoi je pleure ? Je crois capter des ondes venues d'un autre monde..." chantait-il, en interprètant Daniel Balavoine "SOS d'un terrien en détresse".
  Un autre monde, celui de la télé-réalité, qui, en France, a ce soir son premier mort !

Partager cet article

Repost0

commentaires

cestsijoli 01/05/2007 21:09

C'est ce que tu pense. Je n'ai pas trop suivi son parcours, mais j'ai eu l'impression qu'il se faisait plaisir et que c'était une façon pour lui de se battre, et de donner une leçon aux autres.C'est ce que je sens!

AL1 03/05/2007 12:13

C'Est Si Joli > Grégory a sûrement apprécié ces dernières années qui lui ont permis de vivre ce qu'il voulait. Et montrer qu'on peut vivre avec la maladie... Mais on ne m' ôtera pas de l'idée que sa vie a été "raccourcie" par tant de travail acharné, voulu ou subi !