Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 15:47
  Faudra-t-il aux électeurs californiens, à la communauté homosexuelle et aux sympathisants gay-friendly attendre 2010 ou 2012 pour retourner aux urnes et envisager la légalisation définitive du mariage gay ?
 On le sait, la Proposition 8 visant à interdire le mariage homosexuel a été adoptée en novembre dernier en Californie, en même temps que Barak Obama remportait l'élection présidentielle des Etats-Unis. Cette victoire de la Prop 8 a cependant été contestée devant la Cour Suprême de l'Etat ouest-américain, au titre qu'elle était anticonstitutionnelle et discriminatoire puisqu'elle définit le mariage comme l'union entre un homme et une femme...
 Aujourd'hui, on apprend que la décision définitive rendue par la Cour Suprême pourrait intervenir avant la date fatidique du 3 juin. Le bruit a même couru qu'elle pourrait être annoncée dès aujourd'hui, les médias américains ayant rapporté que des barrières ont été installées devant le bâtiment de la Cour Suprême et dans le district de Castro, quartier gay de San Francisco, ce déployement de protection étant habituel lorsque la juridiction rend une décision trés attendue... En fait, et puisqu'il y a un préavis de vingt-quatre heures à respecter entre le moment où le jugement est rendu (à huit clos) et son annonce officielle, la Cour Suprême pourrait publier sa décision dès mardi prochain 26 mai (lundi étant férié aux USA, Memorial Day oblige)...
 Reste à savoir maintenant si la plus haute juridiction de Californie confirmera ou non qu'une majorité d'électeurs peut décider de l'annulation des droits (et de l'avenir) d'une minorité des personnes, pourtant légalement gagnés devant les tribunaux.

- Up-date - 22/05/2009 6:00PM, Courage Campaign confirme que la décision de la Cour Suprême de Californie sera rendue public le mardi 26 mai. Pour en connaître le contenu en direct et en exclusivité, c'est (ça sera) ici.

Partager cet article
Repost0

commentaires