Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 19:05
  Jimmy Somerville is back !... Aucun souvenir ? Il est vrai que "je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître". Jimmy Somerville fût dans les années 80 le leader des groupes new wave Bronski Beat et The Communards avant de se lancer dans une carrière solo qui ne connut pas le même succès...
 Le petit gallois, ouvertement homosexuel, revient après quelques années d'absence musicale avec un nouvel album Suddenly Last Summer exclusivement disponible en téléchargement légal à partir du 18 mai. Il n'a pas prévu de le sortir en support physique (sous forme de CD) car pour lui : "La musique sur Internet, c'est l'avenir. C'est moins cher et bien plus simple. En termes de création, je n'ai jamais eu autant de contrôle et d'autonomie qu'avec ce disque. (...) Eviter de dealer avec une grosse maison de disques est libérateur". Après 15 albums (dont 8 en solo) ce nouveau "disque" nous propose uniquement des reprises (11 au total) issues des quelques 6000 morceaux qu'il a téléchargés sur son iPod. Que des grands noms derrière ces titres : Deep Purple, The Doors, Billie Holiday, Nina Simone, etc. Et cette réflexion de l'artiste lutin (48 ans tout de même !) : "C'est mon album le plus gay. Ces chansons d'amour très expressives signifient toutes beaucoup pour moi".
 Tout un programme, bien alléchant, à découvrir dès lundi prochain. Une réalisation sans doute très éloignée des mélodies pop new wave acidulée qu'il nous avait livrées il y a plus de 20 ans avec sa voix de haute-contre... Voici un avant-goût de Suddenly Last Summer avec la reprise de "People Are Strange" des Doors.

Partager cet article
Repost0

commentaires

O
Ben voilà une bonne nouvelle !
Répondre
A
<br /> <br /> Olivier A. > Nostalgique ?<br /> <br /> <br /> <br />
W
Et les Communards ils deviennent quoi ?
Répondre
A
<br /> <br /> Willycat > Les Communards (ceux de Jimmy Somerville) n'existent plus depuis 1988 !<br /> <br /> <br /> <br />