Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 19:19
  Depuis quelques jours Nadine Morano et Christine Boutin se crépaient le chignon par déclarations interposées dans les médias. Mercredi, en Conseil des Ministres, Nicolas Sarkozy leur a demandé de mettre fin à leurs querelles et de faire preuve d'un peu plus de solidarité gouvernementale en ces temps difficiles pour la politique menée par le Président et son Gouvernement. Rappelons que Nadine Morano, Secrétaire d'Etat à la famille a récemment dévoilé une partie de son avant-projet de loi visant à donner un statut aux beaux-parents. En réponse, Christine Boutin, Ministre du Logement, et quelques députés UMP ont fait savoir qu'ils s'opposeraient au vote par le Parlement d'une loi qui serait basée sur cet avant-projet gouvernemental au prétexte que celui-ci ouvrirait la porte à une reconnaissance de l'homoparentalité et à l'adoption par les couples homosexuels... A cela, Nadine Morano a renchérit en invitant Christine Boutin à abandonner "sa posture passéiste et idéologique" et en expliquant que son texte n'est pas "sexualisé" et "concerne toutes les familles"... Des propos qui n'ont pas vraiment plu à Xavier Bertrand, secrétaire général de l'UMP, lequel aujourd'hui invité sur i-Télé a affirmé que le projet ne rentre pas "dans une logique qui serait une logique de mariage homosexuel ou d'adoption par les couples homosexuels, ce ne sont pas mes convictions, ce ne sont pas les convictions de ma famille politique". Autant dire que les positions des uns et des autres font débat et désordre : d'un coté un Président de la République qui demande (le 13 février dernier) au Gouvernement de préparer au plus vite une loi créant le statut de beau-parent et une Secrétaire d'Etat qui s'exécute en rédigeant un avant-projet, d'un autre une Ministre, relayée par des parlementaires, qui déclare sa ferme opposition aux possibilités offertes par la future loi, soutenu en cela par le numéro 1 du parti présidentiel... Cacophonie, avez-vous dit ? Compte tenu de la proximité entre Nicolas Sarkozy et Xavier Bertrand on peut raisonnablement (et malheureusement) penser que le texte préparé par Nadine Morano sera remanié pour contenter la frange conservatrice de l'UMP (et le Front National !), même si cela doit priver la majorité présidentielle d'une partie de son électorat gay et lesbien... Oui, c'est bien l'homoparentalité qui fait débat !

Partager cet article

Repost 0
AL1 - 06/03/2009 7:20PM - - dans Coups de gueule
commenter cet article

commentaires

Olivier Autissier 08/03/2009 12:30

On se fout un peu que ce ne soit pas dans ses convictions ni dans celles de sa famille politique. Gouverner, c'est faire appliquer ce qui est dans la conviction des français. Ils n'ont rien compris.En dehors de ça, ce débat a mis au grand jour une homophobie davantage tue jursqu'ici. Il aura eu au moins ce mérite-là. Et celui donc de nous inviter à la vigilance.

AL1 25/03/2009 22:04



Olivier A. > Vigilance, tu as mis le doigt là où il faut ouvrir l'oeil et les oreilles !