Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

14 avril 2006 5 14 /04 /avril /2006 19:30
  Ce soir le député Lassalle a décidé d'arrêter sa grève de la faim (il avait été hospitalisé d'urgence) après que le japonais Toyo Aluminium ait accepté de ré-étudier la délocalisation franco-française de l'usine Toyal d'Assoud vers Lacq... Mon souci (mais en est-ce vraiment un ?) dans cette affaire qui fait couler beaucoup d'encre depuis plusieurs semaines (le CPE lui avait fait un peu... beaucoup d'ombre) c'est justement qu'après le vote de la loi sur le remplacement du fameux contrat mort-né, nos ministres (et certains députés) se sont enfin aperçus que M. Lassalle avait perdu plus de 20 kilos alors qu'ils le croisaient tous les jours assis sur son banc à l'Assemblée Nationale, sa bouteille d'eau à la main (rappel : on ne meurt jamais de faim, on meurt de soif !)... Et là en l'espace de quelques heures, branle-bas de combat, c'est Loos, puis Sarko... et Chirac qui s'emparent du problème. Le Président dit même suivre personnellement le dossier : a-t-il mis en marche son réseau d'influence ? Ses amis sumos ont-ils fait pression (elle est bonne celle-là) sur l'industriel nippon ? Permettez-moi de vous dire qu'on va tranquillement attendre le résultat (délocalisation ou pas) avant de se réjouir (ou pas), car on a vu comment s'étaient terminées les dernières négociations encouragées d'un coté par N. Sarkozy et de l'autre par J. Chirac : le CPE a disparu (et ce n'est pas un mal) ! D'ici à ce que Toyal soit purement et simplement rayé de la carte (de France !)...

Partager cet article

Repost0

commentaires