Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

28 septembre 2008 7 28 /09 /septembre /2008 07:11
  Ce dimanche est journée d'élections régionales dans le Lander allemand du Sud. Et pour la première fois depuis 1962 le parti conservateur, la CSU (l'Union Chrétienne Sociale), risque fort de perdre la majorité absolue, alors que tous les scrutins précédents l'ont vu gagner confortablement. Alors finie l'image des culottes de peaux et des chapeaux à plumes associés depuis des lustres à la Bavière catholique et conservatrice ? Tout semble indiquer que l'Etat allemand, en pleine mutation, ne renouvelera pas son bail à Günther Beckstein, leader local de la CSU, alliée pour l'occasion à la CDU de la chancelière, Angela Merkel. Au contraire c'est le SPD (le Parti Social-Démocrate) qui devrait progresser nettement, à l'image du symbole de ce changement : Michael Adam. Agé de 23 ans, le jeune homme s'est fait élire (sous étiquette SPD) plus jeune maire d'Allemagne en mars dernier. Ce qui n'a pas été simple dans une Bavière ancrée à ses traditions, où le poids des ans et de l'expérience est gage de respectabilité. Michael Adam est tout le contraire : il avait tout à perdre. Il est aujourd'hui maire socialiste d'une petite ville conservatrice de 3400 âmes où les bourgmestres CSU avaient toujours été (ré)élus avec au moins 60% des voix. Il est jeune, protestant (dans un Etat catholique) et homosexuel !... Devenu célèbre, il continue à rougir lorsque quelqu'un s'intéresse à son cas. Pourquoi cette réussite ? "Ma sexualité a été le principal sujet de conversation dans les auberges pendant des années mais finalement les gens s'y sont habitués... Par ailleurs les Bavarois sont en plein dans la mondialisation. Ils sont plus ouverts, plus tolérants..."
Partager cet article
Repost0

commentaires