Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

14 juillet 2008 1 14 /07 /juillet /2008 15:13
   Il court avec la voiture #9 mais il mérite largement le #1. Primo parce qu'il est un des tout meilleurs pilotes de l'année 2008 dans sa discipline, secundo parce qu'il est (à ma connaissance) le premier dans le monde du sport automobile de haut niveau (en l'occurence la Nascar américaine) à faire son coming-out. Un vrai séisme, une onde de choc dont les passionné(e)s de belles mécaniques sportives ne se sont pas encore remis(es). Il y a quelques jours, le beau gosse de la discipline reine (et très macho) des circuits automobiles d'outre-Atlantique, Kasey Kahne a mis fin aux espoirs de dizaines de milliers de groupies qui ne rêvaient que de lui avec sa "gueule de jeune premier aux yeux de loup". Difficile de mesurer tout le courage qu'il a fallu à Kasey pour dire tout haut ce que seuls quelques proches très intimes savaient déjà. La Nascar aux USA, c'est comme le foot chez nous : "ce championnat prend racine dans l'Amérique profonde, et même si l'évolution des esprits est notable depuis quelques années, cela reste une discipline assez macho dont un noyau de supporters n'est pas d'une tolérance énorme". En exagérant à peine, l'image de la Nascar ce n'est ni plus ni moins qu'une réunion de grosses voitures bruyantes, de pilotes idolâtrés, de bimbos blondes-gros-seins-t-shirts-moulants-et-mini-shorts et de supporters gros amateurs de bières et pizzas...
  Mais pas peu fiers de leur champion les Américains s'étonneraient presque qu'on puisse être surpris par ce coming-out inattendu, un journaliste s'autorisant un spectaculaire "Quelle honte y a-t-il à être sportif de haut niveau homosexuel ? Plusieurs athlètes le sont dans quasiment toutes les disciplines, et ils remplissent leurs rôles avec sérieux, y compris vis-à-vis des sponsors et du public. Et pourquoi la Nascar aurait-elle honte de son gay, alors qu'il y en a 2 en F1 ?!"...
  Ah bon ? On en apprend des choses, il y aurait 2 homosexuels parmi les pilotes de Formule 1 ?! Des noms, on veut des noms ! Vite, allons voir Max et Bernie...

Partager cet article

Repost 0

commentaires