Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 17:31
  ...Et un de plus ! Peu d'entre nous connaissent le bonhomme et c'est logique. Il n'est qu'Attorney General (= procureur général) d'Alabama et à ce titre l'un des leaders locaux du Parti Républicain dans cet Etat américain très conservateur... Promis à un bel avenir national au sein du parti de George W. Bush et fervent supporteur de John McCain, candidat à la Présidentielle, il risque de voir sa carrière s'arrêter net dans les jours à venir : anti-gay reconnu dans ses positions politiques (et homophobe jusque dans ses propos) Troy Robin King vient d'être proprement viré du domicile familial, sa femme ayant eu la surprise* de le trouver au lit en plein ébat amoureux avec... Un jeune assistant homosexuel !
 Déjà désigné comme le probable Gouverneur d'Alabama dès 2010 l'homme de 40 ans a annoncé tenir très prochainement une conférence de presse visant à mettre fin aux rumeurs circulant à propos de cet incident conjugal. Il devrait confirmer sa démission du poste d'Attorney General et sa décision de renoncer dans un futur proche à toute candidature à un poste politique d'importance au nom du Parti Républicain... Ce scandale s'ajoutant aux autres déjà révèlés au cours des mois passés, avouons que cela commence à faire beaucoup pour le parti conservateur américain dont la politique s'oppose à la plupart des revendications LGBT. Sachant toutefois que 5 à 10% de la population est homosexuelle on est en droit de penser que quelques-uns des amis de George W. Bush, sénateurs, membres de la Chambre des Réprésentants, gouverneurs ou procureurs, sont gays, coming-out fait ou pas ! Troy Robin King n'est que l'exception qui confirme la règle : la double vie est une pratique courante chez les politiciens d'Outre-Atlantique. Le principal étant de ne pas se faire prendre dans une position incompatible avec les valeurs que l'on entend défendre publiquement !

* En fait Madame King aurait été informée depuis peu de temps de la prétendue relation que son époux entretenait avec un jeune stagiaire ayant lui-même parlé de cette liaison à un colocataire universitaire... On comprend ainsi aisément d'où pouvait venir la rumeur... Le retour à la maison de Madame King après une séance de shopping n'était donc peut-être pas aussi innoncent que supposé...

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
excellent le coup de la "position " ;)
Répondre
A
<br /> <br /> Crew > Bien vu, c'était voulu !   ;-)<br /> <br /> <br /> <br />
O
On avance, on avance... :)
Répondre
A
<br /> <br /> Olivier A. > Oui on avance mais à ce rythme il faudra encore un siècle pour "outer" tous ces faux-culs de politiciens américains honteux !<br /> <br /> <br /> <br />