Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

5 juillet 2008 6 05 /07 /juillet /2008 17:13
  C'est mercredi prochain, 9 juillet, que sortira en France le film "Hancock" réalisé par Peter Berg et avec Will Smith, Charlize Theron et Jason Bateman. Voir la bande annonce ici... Mais, pas encore sur nos écrans, le film et son super(-anti)-héros, odieux et ivre, font déjà l'objet d'une polémique née d'une réplique donnée par Will Smith et jugée comme homophobe par certaines associations américaines, notamment le GLAAD (Hancock est sorti ce week-end aux USA) et autres spectateurs l'ayant vu en avant-première chez nous...
 A la 25ème minute du film le personnage de Ray Embrey (interprété par Jason Bateman) propose son aide à Hancock (Will Smith) qui est au fond du trou et lui suggère d'endosser un costume de super-héros pour améliorer son image. Pour améliorer celle-ci il lui présente quelques pages d'un comics-book, ce à quoi Hancock répond par un singlant "Homo... Homo en rouge... Homo norvégien [Père Noël ? NDLR]..."
 L'effet comics comique est indéniable. Un peu trop sans doute. Sachant que Will Smith est un acteur "bankable" attirant des milliers millions de spectateurs à chacune de ses apparitions sur grand'écran, les anti-Hancock redoutent que ces propos provoquent l'hilarité entière dans les salles où le film sera projeté, d'autant que rien ne vient atténuer les propos du super-héros. Et de se demander si une telle réplique était bien nécessaire : son absence (coupée au montage ?) n'aurait rien retiré au film !...
  Alors, réellement choquant ? "Hancock" se veut un film d'action, une comédie. Nul doute qu'il sera vu en famille. Pour autant les parents sauront-ils faire la part des choses et expliquer à leurs enfants qu'aussi amusant soit-il le héros utilise un langage imagé certes mais discriminant envers une certaine partie de la population ? Chaque jour qui passe des personnes, jeunes et moins jeunes, sont insultées en utilisant ce genre d'expressions méprisantes. Les reproduire dans un film, quel que soit le contexte, attitude anti-gay d'un personnage ou simple plaisanterie (bon mot ?), peu importe qui les dit (même le très drôle Will Smith), est inacceptable.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Coeur Noir 10/07/2008 14:42

Aïe ! Je viens de rédiger un article sur ce film. Je me considère plutôt ouvert et tolérant, et oui, le passage auquel tu fais référence m'a fait sourire... Flûte, suis-je homophobe ? Euh... franchement je ne crois pas. L'opinion d'un personnage de fiction est-elle condamnable ? Oui c'est drôle que ce super héros "dans le creux de la vague" associe à l'image de virilité habituelle des super héros l'idée qu'ils ont l'air d'homosexuel (sous entendu ils - les héros - sont fringués comme dans la cage aux folles). Et rassurez-moi on sait tous qu'être homosexuel n'a pas grand-chose à voir avec la cage aux folles ? Donc je suis perplexe... mais la question mérite d'être posée !

AL1 12/07/2008 19:17



Coeur Noir > Attention je ne prétends pas qu'il y a homophobie dans la réplique de Hancock, je ne fais que relayer une information et je ne pense pas que ceux qui riront des effets comiques du
film sont homophobes... Et oui, La Cage Aux Folles est une caricature de ce qu'est l'homosexualité.



Gilles Penso 06/07/2008 00:18

Ayant vu HANCOCK, je me permets de tempérer ton propos. le gag intervient effectivement dans le film tel que tu le décris, et il est très drôle, mais il ne me semble absolument pas conçu pour choquer ou ridiculiser la communauté homo. Au contraire. Dans cette scène, c'est le personnage interprété par Hancock qui se ridiculise, ajoutant cet à priori absurde à toute une panoplie de défauts qui constituent son personnage au début du film: irascible, alcoolique, misanthrope, égoïste. Dans cette scène, le pole d'identification n'est pas Hancock mais le personnage incarné par Jason Bateman. Plus tard, Hancock va s'humaniser, devenir tolérant, et adopter d'ailleurs une de ces tenues qu'il méprisait quelques séquences plus tôt. Le racisme et l'intolérance sont inadmissibles au cinéma ou ailleurs, mais je ne crois sincèrement qu'il en soit question ici.

AL1 06/07/2008 08:19



Serge > Merci pour ton com. Je dois avouer que je n'ai pas vu le film, seulement la BA et quelques extraits diffusés sur le Net. Je ne fais que reprendre une information publiée
outre-Atlantique et qui "déborde" déjà chez nous à propos de cette courte réplique humoristique (?) qui fait débat : était-il judicieux d'employer ces termes qui peuvent être ressentis comme une
insulte par les uns, comme un simple juron, un joke, par les autres ? Peut-être qu'en remplaçant "homo" par "guignol" ou un autre terme de la même veine, la scène n'aurait pas été dénaturée, les
spectateurs n'y auraient vu que du feu, et la polémique (?) ne serait pas... Le mieux est encore d'aller voir le film pour comme toi se faire son opinion et rectifier le tir au besoin, nuancer le
fond de l'article publié ci-dessus...