Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

29 mai 2008 4 29 /05 /mai /2008 05:14
  Il y a 10 jours est paru le livre "Sexus footballisticus" de Jérôme Jessel (Editions Danger Public) dans lequel l'auteur (qui se défend de faire du "Voici" !) révèle quelques détails et autres rumeurs sur la vie rêvée sexuelle des stars du ballon rond. Quelques lignes sur l'homosexualité supposée ou déclarée de joueurs adeptes d'une sexualité débridée, débordante et généreuse...
 En début de semaine, on apprenait que le nageur plongeur australien Matthew Mitcham, 20 ans, faisait son coming-out dans une interview donnée au Sydney Morning Herald, à quelques mois des Jeux Olympiques de Pékin auxquels il est appelé à participer (lire ici), devenant ainsi l'un des rares sportifs de haut niveau (de classe internationale) à annoncer publiquement son homosexualité alors qu'il n'a pas encore mis un terme à sa carrière sportive. On se rappelle qu'au contraire l'américain Greg Louganis, autre plongeur, avait révèlé être gay (et séropositif) après avoir abandonné la compétition et la natation, au début des années 90...
 On sait qu'aujourd'hui encore être gay (ou plus exactement LGBT) déclaré est difficilement compatible avec un statut de champion : regard des autres, homophobie latente, pression des sponsors, etc. Alors qu'une statistique reconnue évalue à 5 à 10% la part d'homosexuel(le)s dans la population mondiale (selon les pays) on peut s'étonner que le milieu sportif demeure un sanctuaire où il n'est pas possible d'être ouvertement gay, de se montrer gay-friendly...
 Le site Outsports.com avait révèlé il y a quelques temps que les sportifs et sportives homosexuels assumés ayant participé aux J.O. d'Athènes en 2004 étaient au nombre de 11, et qu'ils étaient 7 à ceux de Sydney 4 ans auparavant. Combien seront-ils à Pékin au mois d'août prochain ? Et y a-t-il des sports de "prédilection", favorisant le coming-out ? J'ai évoqué le cas de la natation avec les plongeurs Mitcham et Louganis, j'aurais pu citer également le nageur néerlandais Johan Kenkhuis, volontairement sorti du placard en cette année olympique (lui aussi)... Que dire des adeptes des sports équestres, des Américains Robert Dover et Günter Seidel, du britannique Carl Hester (tous 3 en photos ci-dessous), du Néo-zélandais Blyth Tait, champions dans la monte de la "plus belle conquête de l'homme" sur le circuit international. Que penser des tenniswomen Amélie Mauresmo et Conchita Martinez qui (alors toujours sur le circuit WTA) ont suivi l'exemple de l'ancêtre l'ancienne N°1 mondiale Martina Navratilova ? Rien à voir avec le football, dont on a appris hier que la Ligue Nationale française allait enfin signer la charte contre l'homophobie (ce qu'ont refusé de faire les clubs de Ligue 1, excepté le PSG, parrain du Paris Foot Gay). On se souviendra que le seul joueur professionnel ayant révèlé son homosexualité, évoluant à l'époque dans le championnat anglais, avait mis fin à ses jours quelques semaines seulement après son coming-out... Mais en lisant "Sexus footballisticus" peut-être découvrirez-vous quelques secrets d'alcôve de vestiaires ?! Mon oreille indiscrète me dit qu'il y a (eu) plus d'un gay en Equipe de France !

         

Photos ci-dessus : de gauche à droite, Robert Dover, Günter Seidel, Carl Hester, Amélie Mauresmo, Conchita Martinez et Martina Navratilova.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

crew 29/05/2008 08:30

encore un article plus qu'interessant ! merci :)

AL1 29/05/2008 20:25



Crew > Tu vas finir par me faire rougir !  ;-)