Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

19 janvier 2006 4 19 /01 /janvier /2006 18:14

  Peut-on travailler à l'Education Nationale, être homosexuel et être libre de s'exprimer ? Telle est la question que l'on peut poser à Monsieur De Robien, Ministre, qui vient de révoquer le proviseur du lycée Peytavin de Mende (Lozère) après 3 mois d'enquêtes plus ou moins bien menées (?) puisqu'on apprend aujourd'hui que les "écrits et photos pornographiques" (pourtant mis en avant par l'Education Nationale et son représentant pour justifier la sanction) n'ont jamais existé... Bien sûr Garfieldd a mis en ligne sur son blog (vu seulement par quelques dizaines de lecteurs réguliers) des textes où il évoque sa vie intime, ses préférences sexuelles et quelques photos d'hommes en petite tenue (au pire en slip ou caleçon), jamais choquantes, mais peut-on lui en tenir rigueur alors que partout dans les rues, dans les magazines, à la télévision s'affichent ou paraissent des campagnes publicitaires encore plus "agressives", ce à la vue de tous, jeunes et moins jeunes... Il s'avère aussi que les termes pornographiques retenus par les enquêteurs du Ministère étaient des noms et adjectifs non pas utilisés par Garfieldd mais par des lecteurs potentiels sur Google, ces termes faisant atterrir la recherche (entre autres) sur le blog du proviseur... Dans ce blog il évoquait aussi sa vie professionnelle, sans jamais citer de nom, indiquant juste qu'il était proviseur dans une ville moyenne : est-ce un délit ? Rien ne l'interdit, M. De Robien, et vous le savez, vous qui avez fait droit ! Dans ce blog il évoquait son homosexualité, y a-t-il délit à cela ? Non et fort heureusement aujourd'hui il n'y a plus de honte à le dire. Dans son blog il a toujours bien séparé sa vie professionnelle, son métier, son lycée, ses élèves et sa vie privée, avec beaucoup de retenue dans des textes jamais vulgaires : tout cela est vérifiable, M. De Robien... Aucun article du blog de Garfieldd ne tombe sous le coup de la loi pénale (si rigoureuse en la matière) : qu'attendez-vous, M. De Robien, pour revoir votre copie ? Savez-vous que votre décision fait de ce proviseur compétent et apprécié un Rmiste en puissance ? Aujourd'hui Garfieldd n'a plus ni salaire, ni logement de fonction, ne peut plus à l'avenir être fonctionnaire, n'a pas le droit aux Assedic (en tant que fonctionnaire), tout juste peut-il prétendre au RMI...

* Le blog Garfieldd.com n'est plus consultable depuis le 19 octobre dernier.

Sources : zdnet.fr / liberation.fr / tf1.fr

- Up-date # 1 - 21/01 19:30 - On apprend ce soir que M. De Robien accepte de réétudier le cas de Garfieldd et la sanction qui pourrait être revue... diminuée. Nous, nous exigeons son annulation !


- Up-date # 2 - 22/01 18:30 - Pour toute information complémentaire (dossier bien complet) sur cette affaire, allez visiter le site de Laurent, c'est ici.

Partager cet article
Repost0

commentaires