Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 21:26
regenbogen-familie-ist-wo-kinder-sind.jpg  C'est le slogan à lire sur les murs de Berlin depuis le vendredi 1er février avec des affiches grand format montrant deux pères ou deux mères avec leur fils. Cette campagne à grande échelle, appelant à accepter les familles homoparentales, est accompagnée d'une brochure d'information. «J'ai le sentiment qu'il y a, plus que jamais, des préjugés, alors même que beaucoup d'études ont montré que les enfants avaient les mêmes conditions de développement dans une famille homoparentale que dans d'autres familles», explique la sénatrice en charge des Affaires sociales, Heidi Knake-Werner, qui a financé la campagne. «Naturellement, il reste des manques du côté du droit», regrette-t-elle. À Berlin, le partenaire du parent biologique peut adopter son enfant, «mais les couples gays et lesbiens ne peuvent pas adopter un enfant ensemble, et ils sont exclus du droit à l'insémination», rappelle l'avocate Alexandra Gosemärker, spécialiste du droit familial. «Avec les espoirs d'avancée en matière de droits, nous constatons que de plus en plus de couples homos souhaitent avoir un enfant», note tout de même Constanze Körner, coordinatrice de la campagne de sensibilisation. Le Sénat estime à 20.000 le nombre de familles homoparentales vivant aujourd'hui à Berlin. [Source : Pierre Girard Têtu.com]
  Une chose est sûre, ce n'est pas encore aujourd'hui qu'on verra fleurir de tels slogans, de telles images sur les panneaux d'affichage de Paris et des grandes villes de province. Ici les mentalités évoluent plus lentement que chez nos voisins allemands, belges, espagnols... Mais il n'est pas interdit d'espérer...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

renardgourmande 11/02/2008 05:01

Étant en couple lesbien et demeurant en Allemagne, je suis surprise et contente de constater que le débat sur l'homoparentalité commence à sortir dans les rues. Si nous avons un enfant, il devra naître au Québec (mon pays d'origine) pour que ma conjointe ait le droit d'inscrire son nom au certificat de naissance. Mais la mentalité évolue et il ne faut pas oublier que l'Allemagne n'est pas un étât laïque, contrairement au Québec ou la France.

AL1 11/02/2008 22:36

Renardgourmande > Merci pour ton témoignage ! Bonne continuation et bonne chance pour la suite !  :-))