Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

3 mars 2005 4 03 /03 /mars /2005 00:00

"A kind of gay Fantasia, part underground extravaganza, part romantic porn." (The Village Voice)

Souvenirs, il y a quelques années ARTE consacrait une soirée Théma à la communauté homosexuelle qu'elle terminait en programmant un film inédit à la télévision française et pour cause : gay et érotique... Pink Narcissus , oeuvre de James Bidgood que celui-ci a réalisé sur la décennie précédente : 7 années à mettre en scène et à filmer une icône gay, nommée Bobby Kendall, beauté masculine idéalisée dans les décors les plus colorés et les plus kitches que le cinéma underground new-yorkaise n'ait jamais montrés... Bobby, beau jeune homme à l'esprit torturé échappe à sa condition en se réfugiant dans une série de fantaisies d'une incroyable beauté. Obsédé par sa propre perfection il se réfugie dans des rêves de couleurs fantastiques, de musiques grandioses, de riches costumes et d'hommes d'une beauté saisissante...

 

Longtemps oublié (hormis des festivals homosexuels qui le présentaient comme réalisé et produit par un "Anonymus", remis au goût du jour (de ce coté-ci de l'Atlantique) après sa diffusion sur ARTE, le cultissime "Pink Narcissus" était sorti en vidéo VHS en version originale. Depuis 2 ans il est disponible en DVD (toujours en VO) ici.

"Pink Narcissus", James Bidgood (1971), Strand Releasing Home Video.

PS Pierrick continue...

Partager cet article

Repost0

commentaires