Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

13 janvier 2008 7 13 /01 /janvier /2008 08:49
Dhorasoo.jpgC'est dans une intervew donnée au Journal du Dimanche que le tout juste ex-footballeur (il a officiellement "raccroché" les crampons cette semaine) annonce vouloir mener un combat de plus. Le trentenaire, déjà connu pour son engagement contre le racisme, précise qu'il va participer activement à la campagne électorale pour les municipales dans la capitale aux cotés de Bertrand Delanoé, l'actuel maire de Paris. Reconnu pour être un "intellectuel parmi les nuls" dans le milieu du football professionnel, celui qui est par ailleurs parrain du Paris Foot Gay (club de football amateur créé pour lutter contre l'homophobie dans les stades) avait déjà mis un pied dans la politique au printemps dernier en apportant ouvertement son soutien à Ségolène Royal, candidate à la Présidence de la République, évoquant à l'époque ses craintes à l'égard de Nicolas Sarkozy...
Véritable troublion, touche-à-tout, l'instable du football (7 clubs en 14 ans de carrière) n'a jamais mâché ses mots et a toujours revendiqué une certaine liberté de parole et d'action. Ses différents avec ses entraîneurs et ses collègues joueurs ont marqué une carrière pourtant riche en titres et reconnaissances. Refusant d'entrer dans le moule traditionnel d'un football professionnel pétri d'argent et d'affaires il avait fait beaucoup parler de lui peu après la Coupe du Monde 2006 à laquelle il avait participé en étant relègué au simple rôle de remplaçant. De cette participation, sur le banc, il avait tiré un film (tourné en Super-8) intitulé "Substitute", sorti dans quelques salles seulement, qui retraçait la vie de l'Equipe de France vue de l'intérieur. Une vision (personnelle ?) qui n'avait pas vraiment plu aux internationaux français et à leurs dirigeants...
Aujourd'hui donc, Vikash Dhorasso apporte son soutien au maire de Paris en précisant que lui, néo-retraité, a "toujours été un homme de gauche, ce qui est rare dans le foot. Je vais rencontrer Bertrand Delanoé mi-février. Je vais m'engager dans sa campagne. C'est quelqu'un que j'apprécie vraiment. Pour son action à Paris, pour son attitude." Ne revendiquant aucune place sur une liste de candidats (mais ne refusant pas d'y figurer si l'oppotunité se présente) il déclare vouloir travailler dans un cadre sportif pour la mairie parisienne en menant des actions de sensibilisation dans différents domaines, dont le racisme et l'homophobie. Il dit réflêchir aussi à une possible adhésion au Parti Socialiste ce qui serait "cohérent avec [son] engagement"... Visiblement, et à raison, l'esthète du football n'a pas fini de faire parler de lui !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ouam-chotte 13/01/2008 13:26

Je l'ai vu joué à Lyon ce type et c'était un joueur magnifique. Je me suis toujours demandé si son vrai soucis dans les différentes équipes de beauf' où il évoluait ce n'était pas justement d'être trop raffiné, d'avoir de réelles idées progressistes, etc...?

AL1 17/01/2008 20:18

Ouam-Chotte > Je pense en effet qu'il a plus (beaucoup plus) qu'un neurone dans le crâne ! C'est un footballeur qui a (à mon sens) toujours su utiliser son intelligence quand il le fallait ! Beaucoup de ses confrères auraient pu en prendre de la graine !