Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

12 janvier 2008 6 12 /01 /janvier /2008 09:40
Non, ce n'est pas l'une des 8 positions sexuelles du KamaSutra, ni l'une des 29 positions possibles identifiées pendant l'acte sexuel...
Non, cette position "biblique", catholique devrais-je dire, nous sera dévoilée lors d'une conférence-débat (lundi prochain) permettant une "Clarification sur l'homosexualité dans la Bible". Nous allons enfin savoir pourquoi l'Eglise Catholique a un esprit aussi étroit sur notre sexualité. Une explication de texte des "Saintes Ecritures" (?) qui nous dira pourquoi le Vatican, ses serviteurs et ses ouailles sont si fermés sur cette question brûlante...
On devrait y apprendre que la Bible ne parle pas d'homosexualité mais d'actes sexuels entre personnes du même sexe. Vous me direz "Où est la différence ?", bonne question ! Espérons que les intervenants, au nom de l'Eglise, sauront nous l'expliquer... Et de vous citer Sodome et Gomorrhe (Genèse 19), les hommes de Guivéa (Juges 19) ainsi que 3 lettres de Saint Paul. A chaque fois l'acte sexuel y est condamné, il faut voir là la vision biblique de la sexualité qui est intimement liée à la fécondité. L'acte sexuel entre personne de même sexe est perçu comme une révolte contre le Créateur (Dieu !)...
Il existe aussi le passage relatif à David et Jonathan (dans le Livre de Samuel) qui ne condamne pas la relation entre hommes : les spécialistes de la chose (la Bible !) interprètent et nous disent que donner un sens homosexuel aux rapports qu'ont ces 2 héros bibliques est faire violence au texte. Rien ne permet, selon eux, d'en déduire une relation érotique, même le fait que Jonathan embrasse David. Moïse avait le même comportement avec son beau-père... Jonathan, fils de Saul, devait succèder à son père or c'est David qui prend sa place. Le lien amical qui a toujours uni David à Jonathan permet d'expliquer la situation et pourquoi Jonathan l'accepte si facilement...
En fin de compte si l'Eglise Catholique considère l'homosexualité comme une faute, elle admet qu'en tant qu'état psychologique l'homosexualité n'est pas soumise à un jugement moral. Elle préfère énoncer que "la tendance homosexuelle n'est pas dans le projet du Créateur pour l'homme. C'est également une fragilité affective que porte la personne."
Et bien voyons, 2 gays ne pouvant procréer, donc par là-même assurer un avenir à l'Eglise Catholique (c'est bien cela qu'il faut comprendre !), il est logique que cette dernière condamne l'acte homosexuel : elle s'en tient au jugement des Ecritures sur les rapports sexuels de personnes du même sexe !... Que diable ! La nature aurait permis à X & Y, X & X et Y & Y (au choix ou tous ensembles) de s'assurer une descendance, la Bible l'aurait indiqué et Benoît XVI et ses sbires ne seraient pas aussi "réactionnaires" !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

MArC-Us 13/01/2008 16:24

"Jonathan, mon frère, mon coeur se serre à cause de toi.Tu faisais mes délices ;Ton amitié m'était bien plus précieuse que l'amour des femmes."[Le second livre de Samuel, I-26]C'est un verset de la complainte écrite par David.La position de l'Eglise sur l'homosexualité, je m'en tape les couilles.Les glaviots d'un pape, je m'en tamponne le coquillard.Les propos des décatis conservateurs du "gouvernement du Vatican",qui se complaisent dans un luxe insolent, me font gerber.Les valets laïques de la société civile, tels des laquais comme la mère Boutin, on s'en branle.L'Ancien Testament n'est que l'histoire du peuple Juif.(Cependant, dans le Nouveau Testament, je ne rejette pas la valeur de l'enseignement du Christ, qui d'ailleurs est muet sur la question).La conclusion alambiquée du débat condamnera 6 à 8% de la population avec toute la délicatesse que l'on sait des hommes de robe.Amen.

AL1 17/01/2008 20:22

MArC-Us > Sûr qu'il ne faut pas attendre beaucoup d'une telle conférence, si ce n'est la confirmation de ce que l'on connaît déjà...