Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

4 janvier 2006 3 04 /01 /janvier /2006 20:13
...Il faut savoir être économe (Gilles Archambault).
  Un premier contact et un dialogue qui s'instaure, une conversation qui débute invariablement par un jeu de questions-réponses. La découverte de l'autre... Et avant le son, l'image... Là tout s'interrompt, surprise, écran figé. L'autre disparaît comme il est venu. Curieux, lui a sollicité l'entrevue virtuelle et voilà qu'il impose la rupture du contact, sans préavis... J'ai mis longtemps à me décider avant de passer par là, les autres le faisaient et apparemment y trouvaient leurs comptes. Pourquoi pas moi ? J'ai pensé que cela pouvait marcher, alors je suis allé là, ici aussi, sans parler d'un ailleurs... J'ai voulu voir, parfois laisser une marque bien visible et explicite qui finalement a été repérée. D'où le contact, les contacts... J'en reviens, je devrais dire "j'en suis revenu". Je ne comprend pas ces sollicitations (voulues par l'un et l'autre) qui se terminent au coin d'une page, d'une image et pas à l'angle d'une rue, sans un merci... D'un coup, plus rien à se dire alors que quelques secondes, quelques minutes avant, il y avait encore une envie, un début de désir de se connaître un peu, voire plus. Et là écran noir, black-out. Fin !
  Incompatibilité ? Pourquoi pas ? Je pensais tout de même en avoir déjà dit et même montré beaucoup, avant ces conversations. Faudra m'expliquer (ce qui ne va pas)... Plus envie de continuer ce petit jeu
.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Piel 07/01/2006 12:59

Moi en ce qui me concerne je reste sur mon idée de ce que l'on veut (love) ne se cherche pas. Je n'ai pas tenu plus de 2 jours mes castings sur le net: temps perdu.Tu vas peut etre me dire "mais je n'étais pas en contact avec ce mec dans le but de..." et je te dirai... 'En grattant un peu plus....en es tu sur?" En entrant dans ce tchat puis sur Msn, ton envie était uniquement de dialoguer?....

Ben 07/01/2006 09:11

Bah... Il y a chez les gays comme partout une certaine proportion d'imbéciles, de goujats et de gens grossiers. Je ne passe à la conversation avec webcam qu'après un long temps d'acclimatation avec l'individu... Ca évite les déconvenues de ce type.

Vincent 06/01/2006 15:09

Cher Alain,
 

Tentative d’explication de « ce qui ne va pas »
 

Dans la jungle des sites de drague gay, un pseudonyme : Forever, et un profil : « Entre, ce que je pense, ce que je veux dire, ce je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d’entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités que l’on ai des difficultés à communiquer, mais essayons quant même… » J’introduis la conversation :
 

 -  De l’art d’émousser votre intransigeance … serais-je à la hauteur ? Il s’ensuit :
 

Forever : Que sais-je sur cette verve purpurine et assassine qui est la vôtre, et qui dans mes entrailles fait résonner le cri de ma jeunesse perdue et de mes vieux jours méconnus ! Pourquoi en ce jour si sombre mon intransigeance est mise à l’épreuve alors que tant que mes mannes vermilles se repaissent de jeunesse insouciante ?
 

Vespa : Tous les jours s’il vous plait, je pourrais vous faire douter ! Dans vos entrailles, encore faudrait-il que j’y pénétrasse… (La perte de la jeunesse se mesure-elle au diamètre du trou ?) Si le jour est sombre, c’est que vous l’avez souhaité. Pour y mettre de la lumière laissez vous aller… Même jeunesse perdue, vous en profiterez encore.
 

Forever : merde, là, ça devient trop « George Sand » pour moi. (lol) et si non tu t’appelles comment ?
 

Vespa : … George Sand…  je suis flatté ! A trop en faire, nos épanchements vont tâcher le clavier. Mais c’est agréable de contourner les dix difficultés…. Et tu sais y faire. » Fin de la conversation.
 


 

Combien sommes nous a errer dans ces méandres numériques ? Les fenêtres sont impitoyables : pas de gros, pas de velus, pas de folles, pas de maigres, pas de séropositifs… Quarante ans passés et plus rien n’est possible. Il n’y rien à comprendre. Il suffit d’admettre : l’homme est ainsi fait, plein d’exclusives. Je compatis à ta déception. Sont-ce vraiment des « dialogues », que ces échanges où la langue est abîmée, les mots contractés en choses imbitables, ces déclinaisons de mensurations, de fantasmes, de « trips » ? A la question « tu aimes quoi ? », je suis incapable de répondre en quelques lignes tellement la liste est longue. A celle « tu cherches quoi », je répond : « être surpris ! ».  Comme toi, j’en reviens. Et j’observe cet univers suintant la misère affective et sexuelle. Il y a, j’en suis certain, moyen de le contourner et nos blogs respectifs y contribuent. Nos marques bien visibles – mais pas toujours explicites – sont efficaces et je reste convaincu que nous pouvons nourrir des échanges enrichissant. Mais trouver l’autre moitié est une autre affaire. Chimie subtile, les échanges virtuels n’y suffisent pas. D’où ces ruptures brutales que tu déplores, des fins de non-recevoir. Nombreuses, elles finissent en effet par lasser. Jouons à un autre jeu…Cordialement

Ste 05/01/2006 07:35

Je connais l'explication! Tu vaux bien mieux que çà! Ceux qui y trainent n'arriveront jamais à la hauteur du 'tit homme qu'il te faut...celui qui saura t'écouter réellement...celui qui sera muet devant ton image mais muet d'émotion...celui qui te lancera milles mercis! Celui qui ne te quittera pas au coin d'une rue...celui qui ne te quittera plus du tout d'ailleurs!
Les remises en question sont très salutaires...mais en ce qui concerne ce monde là, tu n'as pas de tourment à avoir...c'est stérile!
C'est un monde de consommateurs...je test...je goute...je veux le plus au prix le plus bas...ce détail là me gêne...je jette! C'est aussi simple qu'un click de souris...le problème c'est que les vraies histoires sont celles qui se  nouent avec les qualités de l'autre...mais aussi ses défauts...et çà beaucoup l'oublient...uine soicété de célibataires insatisfaits...voila ce que ce système est en train de créer!

Black Eagle 05/01/2006 05:08

ça doit être dû à 2 caractères incompatibles...tout simplement....les entrevues virtuelles mettent les gens directement en contact...mm si ça garde la distance géographique...
la prochaine fois ça se passera mieux...
biz
Black Eagle