Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

13 octobre 2007 6 13 /10 /octobre /2007 07:25
  Il m'est arrivé ici d'évoquer les Journées mondiales de ceci, les Journées nationales de cela. Il en existe tellement que les 365 jours d'une année ordinaire ne suffisent plus... Alors que j'approuve et soutiens (comme je le peux ?!) celles dédiées à des causes nobles je ne peux avoir qu'un regard critique (et négatif) pour une journée telle que celle d'avant-hier dédiée au coming-out : je sais qu'il est souvent difficile de vivre et révèler son homosexualité mais je ne comprends pas qu'il y ait nécessité de faire un coming-out, encore plus de le fêter annuellement le 11 octobre ! Existe-t-il un coming-out hétérosexuel ? Le jour où votre frère, votre cousin ou votre meilleur ami est revenu pour la première fois vers vous avec une "petite copine" ou bien vous a dit qu'il avait une "petite amie", il ne s'est pas planté devant vous pour annoncer fièrement (ou chuchoter) "Je suis hétéro" ? Il n'y a pas de honte à être gay, ce n'est pas une maladie ! Je ne vois donc pas ce qu'on peut y gagner à célèbrer le coming-out... Cela ressemble fort une getthoïsation (volontaire ou pas) de la communauté homosexuelle des gays, lesbiennes, bi et trans ! Et ça je ne l'accepte pas à l'heure où eux-même revendiquent une égalité des droits pour tous...
  Cela me fait rebondir sur la publicité faite depuis quelques jours à un groupe d'assurances qui vient de lancer un contrat dédié aux homosexuels et autres personnes dites à risques (l'amalgame est vite fait !) car estiment ces dirigeants "
les homosexuels sont regardés de travers quand ils demandent un crédit immobilier" et "pour les personnes séropositives, c’est souvent impossible d’emprunter". Je reconnais la réalité des faits mais je ne vois pas pourquoi il faut créer des contrats spécifiques aux LGBT, je revendique que ceux existants soient ouverts à tous sans restrictions des races, religions, sexualités, etc. ! Vous me direz (à juste titre) qu'ils le sont déjà si vous ne faites pas votre coming-out auprès de votre assureur... "L'idée n'est pas de renforcer le communautarisme, mais de créer un endroit où toute personne homosexuelle puisse s'adresser sans craindre d'être regardée de travers ou qu'il y ait de réticence de la part du conseiller" indique le directeur marketing du groupe. Une assurance de crédit estampillée "Homosexuel" pour obtenir sans problème un prêt immobilier ? Si ce n'est pas revenir 65 ans en arrière et apposer un triangle rose sur un dossier, qu'est-ce que c'est ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Faerithil 13/10/2007 13:20

Niveau coming-out, je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi. Souviens-toi du jour où tu t'es rendu compte de tes préférences sexuelles. Tu ne les as certainement pas accepté du jour au lendemain, il t'a fallu un certain temps. Le temps nécessaire pour nous déconditionner de l'avenir que la société nous trace dès notre plus jeune âge: fonder une famille, avoir des descendants. Nos parents ont les même souhaits pour nous. Je pense donc qu'il est important de leur dire plutôt que de cacher sa vie privée. Car pendant ce temps, ils se font du souci de nous voir toujours seul, s'imaginent que nous ne sommes pas heureux.Cette journée du coming-out peut nous paraître futile mais elle peut être utile pour d'autres en étant une sorte de catalyseur pour franchir ce cap difficile.

AL1 13/10/2007 18:10

Faerithil > Nous parlons bien de coming-out ?... Je suis bien d'accord sur le fait pour un garçon (ou une fille) de montrer ou d'annoncer qu'il (ou elle) préfère les personnes de même sexe que lui (qu'elle) est un coming-out. C'est malheureusement une réalité dans notre société "ancestrale" où la norme est le mariage hétéro et la reproduction ! Mais je ne pense pas qu'une telle journée favorise le coming-out : trouve-moi le %tage d'homos qui profitent de cette date pour révèler au grand'jour leurs préférences sexuelles. Il doit être infime...  (Et je sais déjà que tu vas me dire que même 0,1% c'est déjà ça... voire beaucoup !)"...ils [les parents] se font du souci de nous voir toujours seul, s'imaginent que nous ne sommes pas heureux..." Cela ressemble-t-il étrangement à une situation que je connais ? ;-)