Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

7 octobre 2007 7 07 /10 /octobre /2007 07:13
chasseurducon.jpg  ...Non, je ne vous ferai pas l'affront de vous fredonner la chanson de Chantal Goya (la pôvre ! elle n'en a pas fini avec son JJD et le fisc !) au risque de faire revenir la pluie...
  Quoiqu'une bonne averse aurait peut-être l'avantage de faire rentrer chez eux ces fanas de la gachette ! Comment ne pas les qualifier autrement alors qu'on apprend que la journée d'hier a été encore meurtrière pour les... chasseurs ! 2, comme 1 dans les Alpes et 1 en Roussillon. Déjà le jour d'ouverture s'était soldé par la mort d'un adepte de ce "non-sport" à quelques kilomètres de chez moi. Comme pour les corridas avec mises-à-mort je ne vois pas quel plaisir (quelle jouissance ?!) il peut y avoir à tuer ces animaux qui ne demandent rien à personne, si ce n'est vivre tranquillement ! Ils ne viennent pas nous emmerder chez nous, pourquoi aller les déranger chez eux et les tuer ? Je sais que parfois les sangliers font des dégâts dans les cultures, je sais qu'il est bon parfois de faire un "prélèvement" pour limiter la prolifération de telle ou telle espèce (quand la sélection naturelle ne fait pas son boulot !)... C'est bien l'homme qui a inventé la chasse dans un but de loisirs, de détente (bien le jeu de mot ! :-)) : les animaux tuent pour se nourrir (plus rarement pour la possession d'un territoire, jamais par jeu !). L'homme tue pour s'occuper, pour passer le temps. Il y aurait pourtant tant d'autres choses à faire...
  Notamment observer (à distance !) ces "p'tites bêtes" qui dérangent tant les chasseurs ! A la condition de le faire en respectant la loi... Hier 4 jeunes Vosgiens (tout ce qu'il y a sérieux, pas voyou pour un sou !) se sont pris une amende à 135 € pour avoir été surpris (?) par 2 gardes-chasse de nuit à observer le gibier dans les bois au moyen de lampes-torches. 4 contre 2, c'était trop pour les hommes verts de l'ONC qui ont rappelé des renforts. Quelques instants plus tard ils étaient 10 pour neutraliser les contrevenants qui n'avaient aucune intention belliqueuse... Mais peut-être que les gardes-chasse leur ont sauvé la vie : ils se trouvaient là missionnés pour interpeller un braconnier, dont on sait que ceux-là ne sont pas forcément des tendres, adeptes d'une chasse illégale, capables de tirer sur tout ce qui bouge... même d'innocents promeneurs observant la beauté de la nature...

@ Dessin Franquin

Partager cet article
Repost0

commentaires