Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

14 juillet 2007 6 14 /07 /juillet /2007 22:30
  J'ai compris, ce soir, pourquoi je délaisse de plus en plus souvent la TV. Ce que j'y vois est de plus en plus navrant...
  Je ne dirai pas qu'elle est allumée en permanence, ça serait mentir. Mais bien souvent elle fonctionne sans que je la regarde... Ce matin elle était allumée pendant que je déjeunais : je voulais voir le premier défilé du 14 juillet version Sarkozy Président ! Quelques sites Internet annonçaient des surprises, voire des entorses au protocole immuable... Il y en a eu, mais rien d'exceptionnel ! En fait ce qui m'a le plus choqué (?) en cours de cette matinée sur les Champs Elysées s'est produit en toute fin de retransmission, et pour en être le témoin il fallait regarder TF1...
  Depuis quelques jours déjà on savait que la traditionnelle interview du Président à 13h00 en direct sur la chaîne privée et France 2 n'aurait pas lieu. Par contre il était acquis que N. Sarkozy serait interrogé à la fin du "20 Heures" de la chaîne publique depuis le Champ de Mars (dans le cadre du Concert de la Fraternité voulu par le Président de la République). Ce qu'on n'avait pas prévu, mais que TF1 avait prémédité, c'est que Télé Bouygues userait de son copinage avec le Chef de l'Etat pour griller la "priorité" à France 2 et obtenir (sans autorisation préalable ?) 10 minutes d'interview après le défilé, 10 minutes "surprise" remplaçant le rendez-vous des années passées à 13h00. Et Charles Villeneuve et Jean-Claude Narcy de se précipiter au devant N. Sarkozy pour lui poser 1, puis 2, puis 3, puis 4 questions au moins évoquant par là-même des sujets politiques n'ayant pas de rapport avec le Défilé auquel nous venions d'assister... Et après cela on trouvera encore des "aveugles et sourds" pour dire qu'il n'y a pas de connivence entre TF1 et le pouvoir en place...
  Quelques heures plus tard, TV toujours en marche, je regarde d'un oeil l'étape du Tour de France qui arrive en Savoie, région que je connais bien pour y avoir passé mes vacances à plusieurs reprises. Passons sur les faits de course et la victoire du jeune (et beau !) Linus Gedermann. Après l'arrivée, c'est l'heure des interviews du vainqueur et des autres cyclistes qui passent à portée de micro du célèbre Jean-René Godard : Alexander Vinokourov, un des favoris de la Grande Boucle, n'y coupe pas et, après sa méchante chute d'avant-hier, a droit à la question qui tue : "Avec plus de 5 minutes de retard au classement général, pensez-vous pouvoir encore gagner le Tour ?". Le coureur kazhake vient de passer près de 5 heures sur son vélo à souffrir le martyre, ayant eu mille fois la possibilité d'abandonner s'il l'avait envisagé tant la douleur de ses blessures le fait souffrir. S'il a franchi la ligne d'arrivée c'est pour continuer, aller le plus loin possible et faire honneur à son statut de vainqueur potentiel. Pourquoi vouloir en faire un perdant, après seulement une semaine de course ?... Du grand journalisme de la part de J.-R. Godard, le reporter sportif de France Télévision qui s'écoute parler et que le ridicule (de ses questions) n'a pas encore tué !...
  3ème accroc du jour, 3ème chaîne également (en fait sur M6). Le bouquet c'est ce soir. Pas celui des feux d'artifice parisiens. Mais presque. Ma TV diffuse le concert de Michel Polnareff en direct depuis le Champ de Mars, "Concert de la Fraternité" voulu par N. Sarkozy (encore lui !). En fin de prestation le chanteur aux longs cheveux blonds et aux fameuses lunettes blanches s'adresse aux 500000 spectateurs et au Président, présent parmi le public : "Je suis très très flatté... Et je remercie Nicolas Sarkozy de m’avoir proposé de chanter pour cette fête de la fraternité. Dans le monde des artistes on ne dit pas bonne chance ça porte malheur. Alors, monsieur le Président je vous dis merde et on ira tous au Paradis !"... Etonnante rencontre (et échange) entre ces deux-là, alors que l'artiste vient à peine de rentrer en France après un long exil fiscal, et que la promesse du candidat Sarkozy concernant la diminution des impôts (pour les plus gros revenus et la fortune) est en passe de devenir réalité !...
  3 faits, et 3 images télévisées que j'exécre. Je n'aime pas ça... Je rale, encore, mais je comprends enfin pourquoi je perds petit à petit l'envie de regarder la petite lucarne. Demain elle restera éteinte !

Partager cet article

Repost 0

commentaires