Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog



Mon web à moi, ma vie... Mes envies, mes amours, mes humeurs, mes emmerdes et vous !

16 mai 2007 3 16 /05 /mai /2007 23:21
  Il y a peu encore Nicolas Sarkozy niait toute connivence entre les politiques et les médias... Ce soir, non sans humour (!), on peut effectivement le prendre au mot : il ne faut en aucun cas voir un mélange des genres dans le fait que Laurent Solly, ex-directeur adjoint de campagne du nouveau Président de la République, rejoint l'état-major de TF1... Dans le fait que Myriam Lévy, journaliste au Figaro (et principal critique de Ségolène Royal au sein du quotidien), est nommée conseillère en communication de François Fillion, futur Premier Ministre... Dans le fait que Catherine Pégard, rédactrice en chef du service politique au Point, quitte l'hebdomadaire pour un poste au sein de l'équipe présidentielle à l'Elysée... Dans le fait que Georges-Marc Bénamou, ex-Nice Matin et éditorialiste à i-Télé, migre lui-aussi vers le Château de la Rue du Faubourg-Saint-Honoré, après avoir conseillé N. Sarkozy au coté d'Henri Guaino...
  Non il ne faut vraiment pas y voir de mal. C'est naturel ces gens-là !

- Up-date - 18/05/2007 : Pour être agréable à tous (mais ai-je besoin de l'être, éventuellement de me justifier ?), il va sans dire que ces pratiques d'amitiés (ou d'inamitiés) politico-médiatiques n'ont pas de couleurs politiques. Elles se pratiquent aussi bien à Droite qu'à Gauche... Je ne fais que critiquer un état de fait dont les acteurs refusent d'admettre la réalité ! Et disons que j'ai saisi l'opportunité du moment pour dire ce que j'en pensais !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Sociable 18/05/2007 04:18

La sympathie partisane comme tu le dis, existe... mais elle existe des deux côtés, à droite comme un gauche... au temps de la Mitterrandie, rappelons nous toutes les mutations, évictions, nominations politques à commencer par la tête du CSA.Ca ne sera pas fatal à la démocratie et sur cette planète n'y a t il rien de plus important que toute cette énergie dépensée contre Sarkozy ?

Sociable 17/05/2007 03:17

Très honnatement, Libé est beaucoup plus impliqué à gauche que le Fig ne l'est à droite (voi les consignes de vote pas chaque élection PAR exemple)... Tu devrais t'enquérir de cela...

AL1 17/05/2007 10:13

Sociable > J'en conviens, Libération a fait ouvertement campagne pour Ségolène Royal, ou tout du moins contre l'élection de Nicolas Sarkozy... Une manière simple (et efficace ?) de dire les choses. Ce que n'ont pas fait certains grands médias (presse et TV) qui souvent se sont contentés de donner le pour (N. Sarkozy) et le contre (S. Royal) sans dire ouvertement à leurs lecteurs et téléspectateurs (mais ces derniers, sont-ils dupes ?) qu'ils roulaient pour le candidat de l'UMP... En fait, ce que je veux dénoncer (mais est-ce utile ?) c'est l'arrogance des politiques (plus à droite qu'à gauche, honnêtement !) qui nient systématiquement tout ingérance dans la chose médiatique (voir la censure exercée par les grands patrons de presse ?!) et cette valse des chaises (pas musicales malheureusement !) qui voit d'un coté des journalistes se retrouver à occuper des responsabilités dans les états-majors politiques et dans les hautes sphères gourvenementales. De l'autre des politiques (ex-élus ou conseillers) qui se retrouvent recaser à des postes de directions dans les grands médias... On voit bien là  qu'il existe une connivence politico-médiatique, ou tout au moins une sympathie partisane entre ces 2 mondes. Pourquoi refuser de l'admettre ?